Articles

Combat laïque

Allons nous laisser l'Europe néolibérale, anti-laïque et sexiste décider pour les femmes ?

Par Jocelyne Clarke

article publié dans la lettre 522

Lien permanent vers cet article

Au cours d'une rencontre qui a réuni en Allemagne, les ministres de l'éducation nationale européens, le vice-premier ministre polonais Roman Giertych a estimé que l'avortement était un " acte criminel légalisé " et une " nouvelle forme de barbarie ", proposant " dans le cadre de la politique familiale, l'interdiction de l'avortement en Europe et de la propagande homosexuelle ".

L'Union des Familles Laïques rappelle que la Pologne a interdit l'IVG en 1990 sous les pressions de l'Eglise, et qu'on estime aujourd'hui à 200.000 par an, le nombre d'avortements " illégaux " représentant les dangers que l'on connaît pour la santé des femmes et instaurant une culpabilité des consciences.

L'UFAL s'indigne de ces pressions de l'Ultra droite catholique et plus particulièrement au moment où les femmes du monde entier vont se mobiliser à nouveau le 8 mars pour la sauvegarde et l'avancée de leurs droits légitimes, y compris le droit à l'IVG.

L'UFAL appelle les responsables politiques de gauche de ce pays et les citoyens-nes à contrer l'élaboration d'une charte des Droits des Nations d'Europe qui serait rédigée par la droite et le nouveau groupe d'extrême droite, représentés à Bruxelles. De surcroît, les droits fondamentaux des hommes et des femmes doivent s'apprécier au niveau international.

par Jocelyne Clarke
voir tous ses articles

Rubriques liées

Lettre d'information

Agenda

Voir toutes les dates