Articles

Débats laïques

Statut officiel des églises eu conseil de l'Europe ?

Par Dranem

article publié dans la lettre 522

Lien permanent vers cet article

La COMECE, organisme catholique de lobbying européen vient de publier un article dans " Europe Infos ", tendant à reconnaître un " Statut officiel des Eglises au Conseil de l'Europe.

Voici les arguments : " A cet égard, nous pouvons nous inspirer du traité de l'Union européenne établissant une constitution pour l'Europe, qui souligne le rôle joué par les Eglises et les organisations religieuses dans le processus d'intégration européenne. Il prône ainsi la nécessité de leur accorder un statut officiel pour reconnaître leur contribution essentielle, ainsi que cela a déjà été fait pour les organisations non confessionnelles comme les ONG1, les syndicats, les organisations d'employeurs, etc. "

Donc, le fait que le TCE ait été repoussé en France et en Hollande ne compte pas ! (100 fois sur le métier...). L'église kto a l'expérience de près de deux mille ans de domination : c'est en répétant et en contournant les obstacles que l'on obtient, plus ou moins par la force et/ou par la ruse, ce que l'on veut, c'est-à-dire le pouvoir.

Les autres arguments entretiennent de l'habituelle confusion entre culturel et cultuel.

Et on apprend que "les premiers ministres turc et espagnol (...) s'efforce(nt) de rapprocher et de faire coexister différentes cultures et religions et de surmonter toutes les formes de fanatisme et d'ignorance qui sont à l'origine de conflits et de l'extrémisme". La violence, le racisme, le machisme contenus dans livres dits saints ne sont évidemment pas mis en cause, ni même rappelés ; il ne faut pas rêver.

Les domaines de prédilection revendiqués par ces gens-là sont ceux qu'ils ont perdus grâce à la laïcisation des pays et des peuples, "les valeurs familiales, les droits de l'enfance, la cohésion sociale entre groupes raciaux, ethniques ou religieux, l'encouragement de l'intégration de nos sociétés et la lutte contre le SIDA" (sans préservatif !). Cette énumération est bien sûr effrayante quand on connaît un tant soit peu les positions de l'église de Rome sur la famille (obligatoirement bisexuée), la cohésion sociale (association capital-travail), les groupes "raciaux" (rappelons-nous la position de l'église dans l'affaire Dreyfus et pendant l'Occupation et les rafles et déportations de Juifs)

Il s'agit d'une véritable offensive.

Mobilisons-nous !

Rubriques liées

Lettre d'information

Agenda

Voir toutes les dates