« Liberté – Égalité – Fraternité » Sens et valeur de la devise républicaine

samedi 17 novembre 2018
Quand :
8 décembre 2018 @ 14 h 00 min – 17 h 30 min
2018-12-08T14:00:00+01:00
2018-12-08T17:30:00+01:00
Où :
Espace Robespierre (salle n°2), 94200 Ivry sur Seine M°7
Mairie d’Ivry

Organisé par le groupe des 5 humanistes et par le collectif des élus français d’origine du Congop-Kinshasa
Conférence d’Henri Pena-Ruiz

PRÉSENTATION

Sur le fronton de nos mairies figure la devise de la République
Française : « Liberté-Egalité-Fraternité ». Le sens d’une telle devise mérite d’être expliqué et
mis en perspective. Les enjeux citoyens de cette devise sont décisifs.
Liberté. Marianne, l’allégorie de la République, porte le bonnet phrygien des esclaves
affranchis. Le symbole est clair : non seulement la liberté comme fait de vivre et de
s’accomplir sans entrave autre que le nécessaire respect d’autrui, mais aussi la libération
comme processus d’affranchissement qui accomplit l’humanité des êtres humains en
l’émancipant.
Egalité. Si l’humanité est respectable en tout homme, chacun en est également
dépositaire. L’égalité des droits, des chances, et des moyens de devenir tout ce qu’on peut
être, est donc aussi essentielle que la liberté, dont elle est inséparable.
Fraternité. L’exigence de fraternité est celle d’un trait d’union indispensable, pour
concilier la liberté et l’égalité. La fraternité invite la République à devenir sociale, pour
remplir le beau programme qu’elle développe sur le plan politique. Celui d’un bien commun
à tous. C’est le terme même de fraternité qui contraste le plus fortement avec les inégalités
sociales.
Ces trois valeurs de la République se retrouvent dans la laïcité, qui permet la
concorde des athées, des agnostiques, et des divers croyants. Notre pays est un creuset, où
coexistent des populations de toutes origines et de toutes convictions. La devise républicaine
lui fournit un cadre qui fait vivre les trois valeurs de la laïcité : liberté de conscience, égalité
des divers croyants et des athées, promotion du bien commun au-delà des différences. Ainsi
peuvent être écartés les périls du fanatisme religieux, du communautarisme, du repli sur soi.
Bref, les valeurs de la République sont exemplaires, et elles fondent une citoyenneté
que tous et toutes doivent promouvoir.


Rubriques liées :