ReSPUBLICA

Départ en trombe du Réseau Éducation Populaire (REP)

lundi 12 décembre 2011
Par
Réseau Éducation Populaire
http://www.reseaueducationpopulaire.info

Regroupant des intellectuels, des conférenciers, des organisateurs d’éducation populaire d’une grande diversité, le Réseau Éducation Populaire (REP) souhaite modestement contribuer à une refondation profonde de cette forme d’engagement militant. Ce réseau se constitue à un moment singulier : la triple crise économique, financière et de la dette publique entre en effet dans une phase où l’implosion des constructions néolibérales n’est plus impossible. Il apparaît donc nécessaire de présenter sur tous les sujets une analyse critique, le niveau des enjeux et des propositions alternatives au système existant. L’éducation populaire, tournée vers l’action et attentive aux demandes issues du mouvement social, est donc plus que jamais une nécessité.

Aujourd’hui, le cycle « Compréhension du monde contemporain » fonctionne sur un rythme d’environ 150 initiatives par an sous forme de conférences publiques, de stages de formation ou encore de cycles d’universités populaires. La typologie des organisateurs est de plus en plus diverse : des associations locales de la LDH, d’Attac, de l’Ufal, de la Convergence Services publics, de collectifs divers, des comités de défense des hôpitaux publics, des mutuelles attachées à la sécurité sociale, des lycées publics, des MJC, des centres d’animation, des structures syndicales locales de la CGT, de Solidaires, de la FSU, de la Confédération paysanne, de l’Unsa, des structures politiques comme le PRG, le PS, le PCF, le PG, le Front de gauche…

Les sujets traités demeurent liés à la demande sociale : la triple crise, l’Europe, la protection sociale, la santé, les retraites, la politique familiale, la perte d’autonomie, l’école, les services publics, la gouvernance mondiale (G8-G20, FMI, BM, OMC), l’immigration et la nationalité, le féminisme, l’écologie, la bioéthique, la démocratie , la laïcité, les partis politiques, les syndicats, la franc-maçonnerie, etc. Face à la diversité de ces thèmes, la particularité de ce Réseau est de s’appuyer sur des séminaires de cohérence afin de construire des outils d’éducation populaire pertinents et innovants. Ces séminaires sont orientés par un modèle politique explicite : la république sociale.

Le REP souhaite toutefois rassembler d’autres formes d’éducation populaire, fédérer d’autres pratiques afin de renforcer le secteur dans son ensemble. Cela veut dire s’intéresser à d’autres modalités de la transmission populaire (théâtre, conférences gesticulées, musique, etc.) et à d’autres types de programmation. Les cycles « Instruire le citoyen » s’attachent par exemple à promouvoir la culture scolaire auprès de celles et de ceux qui ont perdu de vue l’école, d’ouvrir à une pratique des grands textes ou de s’initier aux savoirs scientifiques, sur le modèle par exemple de ce qui se fait au sein de l’Université conventionnelle, université populaire du 11e arrondissement de Paris. Les cycles « diffuser la culture » souhaitent quant à eux permettre à des initiatives culturelles engagées de rejoindre le réseau et de se faire connaître ainsi d’un plus large public.

Beaucoup, bien sûr, reste à faire. Le site à l’adresse suivante www.reseaueducationpopulaire.info constitue un outil privilégié pour tous ceux qui souhaitent œuvrer avec nous au travail culturel appelé par la nécessaire transformation sociale et politique. Nous organiserons ainsi ultérieurement, avec tous ceux qui le souhaitent, des assises pour une refondation de l’éducation populaire.

À bientôt donc,

Par
Réseau Éducation Populaire
http://www.reseaueducationpopulaire.info

Voir tous les articles de