Education populaire

NAJE en théâtre-forum à la Parole Errante à Montreuil

vendredi 13 juin 2014
Par
Co-animateur du Réseau Éducation Populaire (REP). Co-auteur de : Néolibéralisme et crise de la dette ; Contre les prédateurs de la santé ; Retraites, l'alternative cachée ; Laïcité: plus de liberté pour tous ; Penser la République sociale pour le 21e siècle ; Pour en finir avec le "trou de la Sécu", repenser la protection sociale du 21e siècle.

Plus de 350 personnes à la Parole errante à Montreuil (93) d’abord pour voir 50 citoyens, comédiens et amateurs pour présenter pendant plus d’une heure un voyage en « Grande Normalie » et ensuite faire forum avec le public.
Nous n’abandonnerons jamais l’espoir (NAJE, partenaire du Réseau Education Populaire REP) nous permet de visiter une maison de retraite, des paysans qui veulent faire leurs semences, des semenciers qui ne veulent pas, un viticulteur bio, une rivière à saumons, des cabinets de psychiatres, un hôpital, un centre des impôts, une cuisine, une salle de bains, des familles, un cours de tango, un bureau d’assistante sociale, un restaurant… Un grand voyage où il est question de normes sociales, de normes techniques et de nous tous dans tout ça. La troupe alterne des périodes de soumission à la norme et de transgression de la norme. Par exemple, de la troupe masquée respectant la norme et l’arrivée d’hommes en jupe au-dessus du genou. Par exemple, quand on passe du tango classique dirigé par l’homme à la demande déstabilisante d’une femme de diriger le tango. Par exemple, dans la maison de retraite, le conflit entre le respect des normes par l’équipe de contrôle qui déstructure l’expérimentation des usagers de la maison de retraite préparant eux-mêmes leur repas ! Il est intéressant de voir lors du passage en théâtre forum les différentes stratégies des membres du public remplaçant la directrice ou l’animatrice face à la brigade de contrôle. A noter le jeu très formateur de cette brigade de contrôle.
Bien vu aussi la parodie dans le service public du mouvement réformateur néolibéral qui définit des normes nouvelles à moyens constants ou en diminution avec l’arrivée de l’utilisation des répondeurs remplaçant les personnes physiques que l’on ne peut plus atteindre.
Intéressant le contrôle dans un train d’une transsexuelle s’appelant Monsieur et là aussi de voir les différentes stratégies utilisées face au contrôleur par des membres du public entrant dans le théâtre forum.
Intéressant aussi en santé mentale lorsque l’on voit d’abord des praticiens cherchant à comprendre les causes de la maladie et vite remplacés par d’autres qui sous l’impulsion de l’industrie pharmaceutique n’agissent que sur les conséquences du symptôme en ordonnant la prise médicamenteuse du Praxiton !
Intéressant aussi la bataille sur les semences entre les productivistes de la FNSEA et l’attachement aux semences paysannes de ferme de la Confédération paysanne.
En fait, la présentation en suite de sketches permet de se poser la question « Qui fabrique la norme et pourquoi ? ». Mais aussi de voir beaucoup d’idées pour organiser ici et là de l’éducation populaire en théâtre forum.
Si vous voulez travailler sur des cycles d’éducation populaire qui alterne toutes les formes d’éducation populaire : conférences, cinés-débats, théâtre forum, conférences populaires sans conférenciers, ateliers de lecture, etc. n’hésitez pas à nous contacter directement à Respublica ou à contacter le Réseau Education Populaire. Pour la prochaine année scolaire sans élections, c’est le meilleur plan !

Par
Co-animateur du Réseau Éducation Populaire (REP). Co-auteur de : Néolibéralisme et crise de la dette ; Contre les prédateurs de la santé ; Retraites, l'alternative cachée ; Laïcité: plus de liberté pour tous ; Penser la République sociale pour le 21e siècle ; Pour en finir avec le "trou de la Sécu", repenser la protection sociale du 21e siècle.

Voir tous les articles de