République

Manifeste pour l’égalité des droits pour les couples de même sexe

lundi 23 novembre 2009

Le Mouvement pour l’Égalité, Maintenant ! (MÉM !) a pour objectif de promouvoir l’égalité des droits au mariage civil et à l’adoption par les couples de même sexe, à travers une campagne de sensibilisation et d’information. Porté par une aspiration citoyenne, il n’est en rien communautariste et entend rassembler sans aucune distinction, toutes celles et tous ceux qui partagent la même notion d’égalité.

MANIFESTE DU MOUVEMENT POUR L’ÉGALITÉ, MAINTENANT !

L’article premier de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen dispose que «les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits». Pourtant, alors que dans un souci d’équité et de justice, de plus en plus de pays à travers le monde légalisent le mariage et l’adoption pour les couples de même sexe, la France, berceau des Droits de l’Homme, perpétue une discrimination à l’égard des homosexuels. «Liberté, Égalité, Fraternité», s’enorgueillit notre République. Mais où est la Liberté quand la loi interdit à un couple qui s’aime de se marier ? Où est l’Égalité quand le droit autorise à certains ce qu’il refuse à d’autres ? Où est la Fraternité quand toutes les familles ne jouissent pas de la même protection ?

Engagement laïc, le mariage civil est, contrairement au mariage religieux, le seul mariage reconnu par la loi française, et ce depuis 1792. Aucun principe républicain ne peut justifier que les couples homosexuels en soient privés. L’homosexualité n’est pas un choix, se marier doit en être un pour tous les couples qui le désirent. Même si le Pacs instauré en 1999 fut un premier pas vers la reconnaissance officielle des couples de même sexe, il reste, comparé au mariage, très insuffisant en matière de droits et de devoirs. En outre, aucun Pacs, union civile ou autre formalité administrative, ne symbolisera jamais l’amour entre deux êtres avec autant de force que le mariage. En exclure les couples homosexuels infériorise non seulement leur sentiment amoureux, mais nie aussi leur aptitude à fonder une famille. Cette marginalisation légitime de fait une citoyenneté de seconde zone, qui entretient dans l’inconscient collectif une homophobie latente aux conséquences trop souvent dramatiques.

Mettons fin à l’hypocrisie qui prétend vouloir lutter contre le fléau de l’homophobie sans s’attaquer à l’une de ses causes principales qu’est l’inégalité devant la loi. Mettons fin à cette idée reçue selon laquelle les homosexuels n’auraient aucune vocation à vivre en couple et à élever des enfants. Pensons à ces familles homoparentales qui partagent leur vie sans avoir les mêmes droits ni la même protection que les autres. Pensons à l’idéal républicain, et mettons fin ensemble à cette injustice qui entache l’honneur de notre pays. Seule une mobilisation citoyenne de grande ampleur, dépassant toutes communautés et tous clivages, forte d’un soutien médiatique, culturel, économique et politique, conduira les pouvoirs publics à l’abolition de cette discrimination.

Que le droit au mariage et à l’adoption soit enfin accordé aux couples de même sexe : voilà notre appel, voilà notre engagement, voilà l’exigence du Mouvement pour l’Égalité, Maintenant !

Par
Le Mouvement pour l’Égalité, Maintenant !
http://www.facebook.com/pages/MEM-Mouvement-pour-lEgalite-Maintenant-/174649699798?ref=mf

Voir tous les articles de