L’individu contre la société par Raymond Debord

Une précédente recension de l’ouvrage de cet auteur sur la famille et les politiques familiales nous a préparés au cadre conceptuel de cet auteur, qui associe Althusser à Marx pour pointer le contrôle de l’État dans le système capitaliste, et plus particulièrement dans sa déclinaison néolibérale. Comme l’indique le sous-titre…

La fabrique de nos servitudes

Dans le « Discours de la servitude volontaire », La Boétie stipule que, contrairement à un cliché largement véhiculé, la servitude n'est pas imposée par la force, mais volontaire. C’est ce qui explique qu’un petit nombre parvienne à contraindre l’ensemble des autres citoyens à obéir servilement. Il enjoint ses contemporains à se…

Entretien avec le philosophe Aurélien Aramini À propos du racisme et des jeunes

Frédéric PIERRU (FP) : Comment t'es-tu positionné par rapport à la littérature proliférante sur le sujet du racisme ? Aurélien ARAMINI (AA) : Mieux vaut peut-être repartir du début. C'est un partenariat entre une Académie du Grand Est et la plateforme PIRA (Plateforme internationale sur le racisme et l’antisémitisme, FMSH) dirigée par Michel…

Rallumer tous les soleils, Jean Jaurès

Quatrième partie : la patrie, l’internationalisme, la paix et la guerre De la patrie D’emblée, Jean Jaurès, contrairement aux clichés sur un internationalisme supposé apatride véhiculé par les forces réactionnaires, conservatrices de droite, affirme que le socialisme et le prolétariat tiennent à la patrie française par toutes les racines. Il rappelle…

Rallumer tous les soleils, Jean Jaurès

Troisième partie : Le socialisme français Dans Cosmopolis de janvier 1898, Jean Jaurès développe ce qu’il entend par « socialisme français ». Pour cela il part du prolétariat et des objectifs ainsi que des moyens pour édifier ce qu’il appelle « société nouvelle ». La classe ouvrière a pour vocation d’arracher le monopole de la…

Rallumer tous les soleils, Jean Jaurès

Deuxième partie : les mouvements sociaux et les classes sociales Dans la Dépêche de Toulouse en 1888, Jean Jaurès invite à « faire un beau rêve ». D’emblée, il affirme que le patronat refuse de chercher, d’accord avec le peuple, une large formule d’organisation industrielle qui rémunère à leur valeur les initiatives hardies…

Rallumer tous les soleils, Jean Jaurès Textes choisis par Jean-Pierre Rioux

Cet ouvrage commis par l’historien Jean-Pierre Rioux est une sorte d’anthologie « partielle » des discours et écrits de Jean Jaurès. Bien que cette expression jauressienne (« Rallumer les soleils ») fasse référence à une période de relation conflictuelle entre l’Église catholique et la République, bien que cette expression soit un tant soit peu…

Recension de Promouvoir la laïcité (en milieu hostile). Une notion indispensable pour lutter contre les discriminations de Stéphane Aurousseau

Dans la première partie, « Du côté des jeunes : la laïcité, une antivaleur ! », Stéphane Aurousseau rend compte, à partir de son expérience corroborée par des sondages concordants, d’une méfiance de la laïcité plus marquée parmi les jeunes que dans l’ensemble de la population. Le « nous » identitaire (« C’est dans notre religion. ») est un…

Théorie de l’évolution : L’aventure Homo sapiens

Voici un ouvrage publié en 2020 par la revue National Geographic. Les auteurs sont Telmo Pievani((Professeur de philosophie des sciences cognitives à la faculté de biologie de l’Université de Padoue et expert en théorie de l’évolution.)) et Valéry ZEITOUN((Directeur de recherche au CNRS et membre du Centre de recherche en paléontologie-Paris.)),…

Le changement climatique dans la fiction Au sujet du roman suédois Et la forêt brûlera sous nos pas

La grande majorité des films et des spectacles que l'on regarde se déroulent dans une réalité parallèle, où le changement climatique n'existe pas, ce qui entretient une illusion pour les spectateurs.  Anna Jane Joyner((Source : https://www.francetvinfo.fr/culture/series/cinema-series-le-climat-est-le-grand-oublie-des-fictions-selon-une-etude-americaine_5513031.html)) Le dérèglement climatique est une donnée majeure de ce XXIe siècle ; il a déjà des conséquences…

Recension du Bêtisier du laïco-sceptique Textes de Renée Fregosi, Nathalie Heinich, Virginie Tournay, Jean-Pierre Sakoun. Dessins de Xavier Gorce, Minerve, 2021.

Dans un contexte de crise démocratique et sociale d’une ampleur inégalée depuis 1968, on se demande ce qu’il en est de l’universalité laïque dans notre République constitutionnellement définie comme « indivisible, laïque, démocratique et sociale ». Ce livre écrit par trois chercheuses en philosophie, sociologie et sciences politiques, Renée Fregosi, Nathalie Heinich et Virginie Tournay, ainsi que Jean-Pierre Sakoun, aujourd’hui président de l’association Unité Laïque, se présente comme un manuel de survie laïque en temps d’offensive antilaïque.

École. Le crépuscule du savoir par N. Glière et A. Fabre ou « Stop au larbinat ! »

Ce livre, publié en 2023 par Michalon, a pour auteurs un professeur agrégé de lettres modernes dans l’enseignement privé et un professeur agrégé de lettres classiques dans l’enseignement public, tous deux syndicalistes. Nicolas Glière et Arnaud Fabre sont également administrateurs des Stylos rouges qui regroupent plus de 60 000 internautes sur Facebook.…

Le bout du tunnel – Du suicide collectif au renouveau de la gauche française, par Jean-Claude Rennwald

Jean-Claude Rennwald, journaliste, politologue, dirigeant syndical (Union syndicale suisse et Unia – le plus grand syndicat de Suisse qui représente les intérêts des employés du secteur privé) et ancien député (PS) au Conseil cantonal suisse. C’est un ouvrage dense qui parcourt la situation politique de la gauche française du XXe siècle et…

Les origines. Pourquoi devient-on qui l’on est ?, par G. Bronner

Cet essai du sociologue Gérald Bronner paru en janvier 2023 prend place dans la collection "Les Grands mots" (Autrement/Flammarion) qui propose des ouvrages croisant analyse rationnelle et récit autobiographique. L’exercice n’est jamais simple, à plus forte raison lorsque le sujet est polémique et à fort enjeu idéologique. G. Bronner s’affronte effectivement…