Afghanistan : tout ça pour ça

La situation catastrophique quant à la dignité humaine, au respect des droits des êtres humains notamment en ce qui concerne les filles écartées d’une scolarité émancipatrice donc laïque, les femmes victimes du patriarcat, les tribunaux appliquant la « charia » soulève, à juste titre, l’indignation. Ce serait pour le moins faire preuve…

J’éprouve le besoin de m’excuser auprès de vous, enfants de Gaza et d’Askelon… Traduit de l'hébreu par Jean-Luc Allouche.

Samedi 22 mai, au lendemain du cessez-le-feu, Juifs et Arabes d'Israël manifestaient ensemble place Habima à Tel-Aviv. L'écrivain David Grossman a prononcé ce discours que nous publions intégralement. Erev tov, massa' alkheïr, bonsoir, Permettez-moi de consacrer mes propos de ce soir aux enfants des localités israéliennes en bordure de la…

Israël-Palestine : l’humanisme bafoué

Une fois de plus, les droits humains ont été absents des préoccupations des états-majors des belligérants. Et parmi ces droits, les droits des Palestiniens restent lettre morte. Pour l’instant, tout concourt à cet état de fait : le rapport de force géopolitique orchestré par les grandes puissances du Conseil de sécurité,…

Quel avenir immédiat pour la Palestine ?

L'état de santé de Mahmoud Abbas (83 ans) devient si préoccupant que le comité central du Fatah, principale organisation palestinienne de l'OLP, vient de désigner celui qui le remplacerait à la tête du Fatah, si Mahmoud Abbas ne peut plus gouverner. Il s'agit de Mahmoud Al-Alloul. Avant cette réunion, on…

Comprendre le Rojava kurde syrien

Le Rojava est une entité autonome à majorité kurde de la Syrie qui s’est constitué à la suite du « printemps syrien » qui a débouché sur la guerre de Syrie. Très vite, les poussées sociales, démocratiques et laïques du « printemps syrien », sans organisation capable de porter cette utopie, ont laissé place…

Comprendre l’imbroglio syrien pour éviter d’être l’idiot utile d’un impérialisme ...ou d’un de ses alliés communautaristes ou intégristes

Les implications étrangères croissantes sont le fruit du développement des contradictions entre impérialismes Comme l’économie est toujours « déterminante en dernière instance », partons des problèmes géo-économiques. Acte 1 : De nouveaux gisements d’hydrocarbures ont été découverts en Syrie. La Syrie a donné le droit d’extraction des hydrocarbures et d’organiser la chaîne de…

Nos fils de pute Les Etats-Unis et Daech

Publié en espagnol le 22 septembre 2016 sur M’Sur http://msur.es/2016/09/22/topper-Daech-hijos/3/. Traduction de Alberto Arricruz Comment se peut-il que la plus grande puissance militaire au monde bombarde sans répit, depuis un an, l’État islamique en Syrie et en Irak, sans que Daech ne plie ? C’est simple : sa disparition n’intéresse pas les…

Élements de géopolitique pétrolière

Nous savons depuis longtemps que, dans notre formation sociale capitaliste, les guerres impérialistes en Irak, en Libye, en Syrie sont principalement dues aux nécessités de contrôle de la production énergétique par les multinationales pétrolières et gazières. Voilà pourquoi les États-Unis ont engagé ces guerres, avec des soutiens de la plupart…

Néolibéralisme, géopolitique et dictature de la tactique

Alors que la gauche de la gauche s'épuise d’une part dans le choix entre deux impasses - le plan A de l’Union européenne sociale ou le plan B de sortie de l’euro demain matin à 8 h 30 (voir https://www.gaucherepublicaine.org/chronique-devariste/zone-euro-le-plan-c-entre-dans-le-debat/7396901) - et d’autre part dans des stratégies électorales à géométrie…

Garder la tête froide pour comprendre et agir face aux événements du Proche-Orient

Alors qu'en France, les forces néolibérales soutiennent inconditionnellement et scandaleusement le gouvernement d'extrême droite d'Israël, nous voyons ici et là, y compris au sein de l'extrême gauche, des positions de type islamo-gauchiste conduisant à penser que tous les ennemis de l’État d'Israël sont des amis. Ces deux positionnements, qui se…

Intervention et politiques des puissances impérialistes en Syrie :  le cas francais

NDLR – L’auteur insiste sur le manque de cohérence (de « logique ») entre les positions françaises en matière d’intervention en Syrie et au Mali. De fait, dans l’un et l’autre cas, des intérêts stratégiques et économiques peuvent soit freiner la volonté de lutter contre l’islamisme, soit la conforter.
Sa condamnation de l’intervention française au Sahel ne fait cependant pas l’unanimité au sein de la Rédaction de ReSpublica comme en témoigne un précédent article. Un « coup d’arrêt » militaire à portée de main n’était pas à négliger, même si à terme il ne règle rien en l’absence d’une remise en cause des politiques néolibérales dans la région.

 

La France a joué et joue encore un rôle important depuis le début du soulèvement populaire en Syrie, qui peut surprendre. A priori, beaucoup d’éléments auraient dû pousser ses dirigeants à une grande prudence, notamment son désengagement relatif et celui de l’Union européenne vis-à-vis de « l’Orient compliqué » (comme disait le Général de Gaulle), et ses moyens très affaiblis, en cette période de crise et d’austérité. Or, elle a délibérément fait le choix d’une attitude  « en pointe » sur ce dossier, parmi les pays les plus engagés dans une politique interventionniste de gardien de l’ordre néo-libéral imposé d’abord par les Etats-Unis.
Quels sont les ressorts de cette attitude ? Nous tenterons de formuler quelques hypothèses sur cette question.
Un rapprochement avec l’engagement actuel de la France au Mali, s’il n’est pas au cœur du sujet, pourra être esquissé. Lui aussi peut apporter quelques lumières….

(suite…)

Nous saluons, et appelons à soutenir la future proclamation d’un État palestinien

[Edit du 22/9/11 : dans le cadre des discussions actuelles à l’Onu, nous republions notre position sur la question d’un Etat Palestinien, même s’il semble que nos espoirs, quant à la proclamation d’un Etat avec toutes ses prérogatives, serons déçus. Nous reviendrons dans le numéro 664 de ReSPUBLICA sur les conséquences de ce qui aura été décidé à l’Onu. NDLR]

Le journal ReSPUBLICA, journal de gauche, républicain, laïque et féministe, salue et appelle à soutenir l’initiative de l’Autorité palestinienne qui vise à la reconnaissance de la Palestine comme un État souverain et membre des Nations-Unies à l’Assemblée Générale de septembre.
(suite…)

Décès de Didar Fawzy Rossano, révolutionnaire et internationaliste des XXème et XXIème siècles

Hélène Cuenat, dans ses Mémoires, la Porte verte (1)éditions Bouchène, Paris, 2001., cite Didar Fawzi Rossano, parmi les six résistantes pour l’indépendance de l’Algérie, qui s’étaient évadées, en février 1961, de la vieille prison pour femmes de la Roquette (aujourd’hui rasée, et située alors entre le cimetière Père-Lachaise et la Mairie du 11e à Paris.
D’après l’auteur de cet ouvrage, le nom de jeune fille de la résistante égyptienne est Diane Rossano, son prénom est Didar, Fawzi c’est celui de son premier mari, colonel parmi les officiers libres égyptiens, avec Nasser, puis diplomate.

Ces militantes y étaient emprisonnées, ainsi que plusieurs autres résistantes algériennes et françaises, parce qu’elles appartenaient soit au Front de libération nationale algérien, comme les deux Algériennes de naissance, Zina Harraïgue et Fatima, soit au réseau Jeanson, comme les trois militantes françaises, condamnées à 10 ans de prison chacune : Micheline Pouteau, Jacqueline Carré et Hélène Cuenat, militant du PCF, soit au Réseau de Henri Curiel (communiste juif égyptien), comme Didar Fawzi Rossano. (NDLR). (suite…)

Notes de bas de page

Notes de bas de page
1 éditions Bouchène, Paris, 2001.

L’anachronisme d’Israël

Ha’aretz, mardi 1er avril 2011 http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/former-israeli-defense-chiefs-draft-new-mideast-peace-plan-1.354278 L’anachronisme d’Israël par Ze'ev Sternhell Traduction : Ilan Rozenkier pour La Paix Maintenant [Spécialiste des droites françaises et de leur idéologie, l’historien Ze’ev Sternhell est membre de Shalom Arshav en Israël depuis la fondation du mouvement. Il s’insurge ici contre l’adoption par la Knesseth de lois…