CHRONIQUE DE LA « GUERRE GLOBALE » Partie 2 : TENSION EXTRÊME DANS LE DÉTROIT DE FORMOSE

Après le point sur la guerre en Ukraine dans notre précédent numéro, ce second volet de la « guerre globale » se penche sur l’Extrême-Orient. Nous vivons l’étape ultime précédant une guerre éventuelle, comme c’était le cas en Ukraine dans les années 2000 et 2010, à savoir l’étape du pré positionnement stratégique belliqueux. La tension monte et les Occidentaux, tout comme la Chine populaire, guettent l’erreur éventuelle de l’adversaire pour ouvrir les hostilités.

Bloc OTAN contre bloc Russie-Chine  CHRONIQUE DE LA « GUERRE GLOBALE »

Après le déclenchement de la guerre en Ukraine, la tension monte dangereusement dans le détroit de Formose. Durant les mois de juillet et d’août, nous avons assisté au développement du bellicisme aussi bien en Occident qu’en Orient Plutôt que d’envisager une troisième guerre mondiale, hélas forcément nucléaire, l’on s’oriente peut-être vers une « guerre globale » au niveau planétaire, c’est-à-dire vers des guerres conventionnelles de haute intensité en Europe et en Asie opposant le bloc OTAN et ses alliés au bloc Russie-Chine.

La sobriété pour sauver la planète ?

La sobriété est à la mode ; c’est même elle qui va permettre de lutter contre les dérèglements climatiques, permettre la réduction des rejets de gaz à effet de serre et arriver à la neutralité carbone en 2050. Le terme est utilisé aussi bien par le gouvernement, les grands patrons et banquiers, des universitaires, les partis politiques que par la plupart des associations et ONG se réclamant de l’écologie, de la lutte pour l’environnement, la biodiversité ou contre les dérèglements climatiques ainsi qu’une bonne partie de la presse qui s’en fait un vecteur zélé. Après la résilience, nous sommes devant un nouveau mot-valise qui semble nous offrir la solution aux crises produites par un système d’exploitation sans limites, mais qui, comme souvent, « noie le poisson », car les responsabilités y sont diluées, ni explicitées, ni hiérarchisées ; ce qui permet de gloser, de faire accroire que la solution est accessible sans jamais aborder le problème au fond et donc de maintenir le système de production capitaliste en place.

Construire l’avenir politique d’une gauche de gauche

Si nous ne voulons pas réinventer l’eau chaude tous les matins, il est utile de connaître les apports de l’histoire aux objectifs que l’on s’assigne. Pour une synthèse jaurésienne entre Laïcité et République sociale, et si nous comprenons l’importance du primat de la question sociale pour fédérer le peuple (contrairement à l’archipélisation actuelle), alors il est possible de construire ce qu’il nous manque cruellement aujourd’hui, un bloc historique populaire incluant la grande majorité de la classe populaire ouvrière et employée et les jeunes de moins de 35 ans.

Lire la suite à propos de l’article Construire l’avenir politique d’une gauche de gauche
Le triomphe de la République, par Jules Dalou

OTAN : un nouveau concept stratégique 2022 qui augmente les risques de conflictualité mondiale

Le 29 juin, les chefs des États membres de l’organisation du traité de l’Atlantique Nord ont adopté, à Madrid, le nouveau concept stratégique 2022 de l’Organisation[1]. Selon les propres termes de l’OTAN :  Le concept stratégique est un document capital pour l’Alliance, le plus important après le Traité de l’Atlantique Nord…

Lire la suite à propos de l’article OTAN : un nouveau concept stratégique 2022 qui augmente les risques de conflictualité mondiale
Albrecht Dürer - Les cavaliers de l'Apocalypse

Approfondir un nouveau discours critique « gauche de gauche »

Venant après la crise du coronavirus, le colloque du 19 février 2022 nous a aidés à débattre sur ce qui constitue le cœur doctrinal de notre réseau, à savoir l'articulation entre République sociale et laïcité, mais aussi d'engager pour la première fois à notre connaissance un discours critique « gauche de gauche » cohérent sur l'analyse de la gauche identitaire en forte progression en France et ses implications sur tous les autres domaines (féminisme, combat antiraciste, lutte démocratique, stratégie, etc.).

Lire la suite à propos de l’article Approfondir un nouveau discours critique « gauche de gauche »
La salle Ambroise Croisat de la Bourse du travail (Paris)

Dans quelle crise sommes-nous ? n°14

Le grand saut dans l’inconnu a eu lieu. Une quinzaine d’années après l’implosion du capitalisme financier lors de la crise dite des « subprimes-Lehman » de 2007-2008, la guerre en Europe revient. La malédiction séculaire des massacres et des destructions colle de nouveau à la peau de ce vieux continent couvert de cicatrices. Le spectre de la guerre devient réalité.

Lire la suite à propos de l’article Dans quelle crise sommes-nous ? n°14
© musée du Quai Branly

Pour un service public de santé territorial

Le système de santé français a longtemps fait office d’exemple à l’international, au début des années 2000 il était même considéré comme le meilleur au monde. À la suite d’une destruction incrémentale du fondement même de notre système de santé, quelles que soient les majorités gouvernementales, celui-ci est dorénavant à l’agonie.

Lire la suite à propos de l’article Pour un service public de santé territorial
Photo des bras d'un médecin écrivant un ordonnance à un patient

DE LA CONTRE-INSURRECTION, DE LA FRENCH THEORY ET DU MOUVEMENT WOKE

La cible principale du « wokisme » est bien l’universalisme progressiste. Au lieu de vouloir effacer les fausses divisions raciales, ce mouvement prétend les accentuer et enfermer chaque communauté dans son ghetto aux murs infranchissables.

Lire la suite à propos de l’article DE LA CONTRE-INSURRECTION, DE LA <em>FRENCH THEORY</em> ET DU MOUVEMENT <em>WOKE</em>
Black and yellow warning sign on a fence stating "Warning, cancel culture spreading fast".

Crise sanitaire et sociale dans les DOM Pourquoi La Réunion ne ressemble pas à la Guadeloupe et à la Martinique

Depuis des mois, la Guadeloupe et la Martinique subissent une violente explosion sociale. Les barrages routiers, pillages et l'utilisation d'armes à feu au cours des émeutes ont conduit l'État à y dépêcher des forces de l'ordre et à instaurer un couvre-feu sécuritaire. Pendant le même temps, les manifestations organisées à…

Sortir des débats religieux sur l’énergie. 1/2

Le débat actuel sur l’énergie pour aller vers une énergie décarbonée se limite à un débat formel pour ou contre le nucléaire et à l’opposition « énergies renouvelables » contre nucléaire comme énergie primaire pour fabriquer de l’électricité. Réduit à cet aspect, le débat ne peut déboucher sur rien de positif et…

Amérique latine : résistances aux stratagèmes américains. 2/3 le Chili Le second tour sera très serré

Le 21 novembre 2021 ont eu lieu les élections présidentielles, législatives et sénatoriales.Participation : 47,40 %155 postes de députés à pourvoir27 postes de sénateurs à pourvoirÉlus pour le second tour des présidentielles :  Jose Antonio Kast (extrême droite) avec 27,90 % des voix et Gabriel Boric (centre gauche) avec 25,80 %Second tour : 19…

Amérique latine : résistances aux stratagèmes américains. 1/3

Les cinq élections qui viennent de se dérouler sur le sous-continent ont déjoué les calculs, et démenti les scenarii écrits à Washington, soutenus par Bruxelles et relayés depuis des mois par des médias aveuglés par leur idéologie. Lucho nous rend compte de ces divers scrutins en trois livraisons, en commençant par le Nicaragua et l'Argentine.

L’universalité concrète de la laïcité

Les communautarismes identitaires font obstacle à l’universalisme. Les menaces identitaires, qu’elles soient racistes, religieuses ou nationalistes, s’alimentent mutuellement, chaque identitaire trouvant dans l’autre de quoi avancer ses pions, au détriment de l’ensemble de la société.

Pourquoi il faut (re)créer d’urgence les services publics pour (ré)inventer la démocratie

Une telle question peut sembler étrange, sinon incongrue, pour un pays comme la France où les détracteurs néolibéraux de l’État ne cessent de dénoncer le poids de la dépense publique dans la richesse nationale : selon eux, il y aurait trop de Sécurité sociale, trop de fonctionnaires, trop d’administrations, etc. Pourtant,…

La France est-elle une République bananière ?

Deux affaires d’actualité conduisent à nous interroger sur le caractère d’État de droit et démocratique de notre pays, sur les privilèges que s’attribuent les gouvernants, le « sommet de l’État ». Ces deux affaires, le projet de fusion TF1/M6 et la convocation par le juge, sous contrainte si nécessaire de Nicolas Sarkozy comme témoin dans le procès des « sondages de l’Élysée » mettent en question la fonction de Président de la République.

Appel à la grève du 5 octobre et après ?

Chaque rentrée automnale est annoncée comme explosive, « sociale » : les vacances estivales prennent fin et les organisations syndicales appellent à une traditionnelle journée de mobilisation. Cette habitude, tel un rite bien établi a ses avantages : elle permet de remobiliser, de tracer des perspectives et de compenser un été trop souvent calme (même si cet été restera une exception dans le paysage français avec des mobilisations régulières chaque semaine).

Lire la suite à propos de l’article Appel à la grève du 5 octobre et après ?
Photo de la manifestation d'appel à la grève du 5 octobre