A quoi servent les COP ? Les "Conférences des parties" 14, 27 et 15 de 2022 sur les questions climatiques et écologiques

Les COP (Conférence des parties) se suivent et se ressemblent. Elles réunissent des délégations de la quasi-totalité des pays de la planète Terre, des milliers de représentants d’ONG y participent soit directement soit en « annexe », de très nombreux chefs d’État ou de gouvernement viennent y faire des discours et des promesses, puis il ne se passe pas grand-chose. Les émissions de gaz à effet de serre continuent à croître allègrement chaque année, la biodiversité continue de s’effondrer, les zones humides se réduisent sous la pression de l’activisme humain et l’on recommence l’année suivante.

Pêche démersale : un coup de tabac sur la pêche durable

Fin septembre 2022, l’ONG Bloom révélait l’application d’un « accord sale » (dirty deal) en matière de pêche((https://bloomassociation.org/trilogue-senne/)). Contre la demande unanime des pêcheurs français et de 143 députés européens, les représentants du gouvernement français au Conseil de l’Union européenne ont sacrifié l’intérêt économique de leurs concitoyens pêcheurs et de la pérennité de…

La sobriété pour sauver la planète ?

La sobriété est à la mode ; c’est même elle qui va permettre de lutter contre les dérèglements climatiques, permettre la réduction des rejets de gaz à effet de serre et arriver à la neutralité carbone en 2050. Le terme est utilisé aussi bien par le gouvernement, les grands patrons et banquiers, des universitaires, les partis politiques que par la plupart des associations et ONG se réclamant de l’écologie, de la lutte pour l’environnement, la biodiversité ou contre les dérèglements climatiques ainsi qu’une bonne partie de la presse qui s’en fait un vecteur zélé. Après la résilience, nous sommes devant un nouveau mot-valise qui semble nous offrir la solution aux crises produites par un système d’exploitation sans limites, mais qui, comme souvent, « noie le poisson », car les responsabilités y sont diluées, ni explicitées, ni hiérarchisées ; ce qui permet de gloser, de faire accroire que la solution est accessible sans jamais aborder le problème au fond et donc de maintenir le système de production capitaliste en place.

Débarrasser la pensée écologique des pensées magiques, religieuses et capitalistes

Comme nous sommes devant un énorme défi écologique et climatique, il convient de construire une pensée écologique débarrassée des pensées magiques, religieuses et capitalistes. Pour cela, nous nous poursuivrons avec une analyse critique de la notion de sobriété et des propositions concernant le mix énergétique du projet politique de la République sociale.

Lire la suite à propos de l’article Débarrasser la pensée écologique des pensées magiques, religieuses et capitalistes
Photo by Matt Palmer on Unsplash

Face aux crises écologiques : transition et décélération

Crise(s) Le constat ne fait plus de doutes : la crise écologique est bien là. Nous expédions dans l’atmosphère des quantités sans cesse croissantes de Gaz à Effet de Serre (GES), ce qui a déjà réchauffé le climat de plus de 1°C par rapport à l’ère préindustrielle, et est à l’origine…

Le GIEC, la guerre et nous

Le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) vient le 1er mars de publier son 6e rapport au moment où les troupes russes envahissaient l’Ukraine. Il porte sur les impacts, l’adaptation et la vulnérabilité des sociétés humaines et des écosystèmes au changement climatique.

Lire la suite à propos de l’article Le GIEC, la guerre et nous
Logo du GIEC

GOLIATH, un film percutant sur les pesticides

GOLIATH de Frédéric Tellier, un thriller environnemental qui illustre les rouages d’un vaste pan de notre agriculture productiviste et de ses dégâts, sort en salle ce mercredi 9 mars. Un scénario réaliste à la longue genèse En 2014, alors que Frédéric Tellier, le réalisateur, travaille sur son film L’Affaire SK1,…

Lire la suite à propos de l’article <em>GOLIATH</em>, un film percutant sur les pesticides
Affiche du film Goliath

Sortir des débats religieux sur l’énergie. 2/2

L’ADEME qui se présente comme « l’Agence de la transition écologique » La nouvelle étude de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de  l’énergie, Ministère de l’Écologie), intègre les questions économiques mais pas la question sociale. « Le parti pris dans cet exercice est de rester strictement sur une logique d’optimisation…

Lire la suite à propos de l’article Sortir des débats religieux sur l’énergie. 2/2
Sérigraphie illustrant les alternatives énergétiques Copyright Adobe Stock

Sortir des débats religieux sur l’énergie. 1/2

Le débat actuel sur l’énergie pour aller vers une énergie décarbonée se limite à un débat formel pour ou contre le nucléaire et à l’opposition « énergies renouvelables » contre nucléaire comme énergie primaire pour fabriquer de l’électricité. Réduit à cet aspect, le débat ne peut déboucher sur rien de positif et…

La transition énergétique en manque de scénario Un apport aux débats

Face aux propositions de transition énergétique des principaux acteurs sociaux et politiques, nous cherchons à développer une analyse holistique, pour tenir compte d’une part de toutes les interactions dialectiques des composantes du système global que l’on souhaite analyser et d’autre part de toutes les modifications diachroniques que l’on envisage pour l’avenir.

Tout peut exploser

A Ottmarsheim, une rencontre a été organisée, par le « Collectif 26 septembre Sud Alsace » ou C26S, avec Paul Poulain comme conférencier. Ce dernier est un scientifique qui travaille dans un bureau d’études spécialisé en sécurité incendie et dans la maîtrise des risques industriels en Europe, en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie. Cet article rend compte de cette conférence et du livre qu’il publie chez Fayard, consacré à cette question essentielle des risques, Tout peut exploser.

Les dessous de la voiture électrique

Voyons comment l’hégémonie culturelle de l’oligarchie fonctionne. Pour arrêter de polluer, pour arrêter l’émission des gaz à effet de serre, voici la solution : il faut changer de voiture ! Allez, 8 milliards d’euros donnés aux constructeurs du CAC 40. Et 85 études ont été faites à ce sujet depuis une dizaine d’années.

Lire la suite à propos de l’article Les dessous de la voiture électrique
Photo d'une prise de rechargement d'une Tesla

Construire un éco-lieu : un témoignage – De la neige pour Suzanne

Depuis quelques années le phénomène de retour à la terre semble gagner en importance avec ceux que l’on appelle désormais les néo-ruraux((Écouter à ce sujet l’émission de France culture « Néo-ruraux : pour le meilleur ou pour le pire », 19/01/2021, 57 min. https://www.franceculture.fr/emissions/de-cause-a-effets-le-magazine-de-lenvironnement/de-cause-a-effets-du-mardi-19-janvier-2021)). Si le mouvement n’est pour l’instant pas précisément quantifiable,…

Lire la suite à propos de l’article Construire un éco-lieu : un témoignage – <em>De la neige pour Suzanne</em>
Couverture du livre "De la neige pour Suzanne" de Clément Osé

Canicule , inondations, incendies, déforestations

SommaireLe point de basculeUrgence écologique et socialeUne France coupée en deuxRéduire la pollution de l’air : une nécessitéSortir de l’agriculture productiviste est la seule solution à long termeRelocalisation et nourriture diversifiéeUn cercle vicieuxUn impératif : réduire la consommation d’eauL’abandon « précipité » du projet de centrales de 4e générationEconomie d’énergie : l’autre solution « Notre maison…

Lire la suite à propos de l’article Canicule , inondations, incendies, déforestations
© Adobe Stock

Combat social, combat laïque, l’écologie en embuscade ?

La gauche n’est pas seulement éclatée, elle est sans projet, sans utopie, sans travail ou recherche pour sortir de l’ornière dans laquelle elle s’est mise. Confrontée à un paysage politique et idéologique plus complexe que l’opposition binaire gauche/droite, elle s’avère incapable de proposer une politique qui réponde aux aspirations des…

Qu’est-ce qui se profile après la pandémie que nous subissons ? Liens entre arbitrages de la nouvelle PAC, son tropisme favorable aux grandes fermes industrielles d’un côté et les risques de nouvelles pandémies d’autre part

Le mode majoritaire de production de notre nourriture qui induit notre mode de consommation serait la cause prochaine de nouvelles pandémies autrement plus dangereuses que celle que nous subissons avec le Covid-19. De plus en plus de fermes industrielles qui approvisionnent de plus en plus de monde en nourriture de…

Mode de déplacement écologique : le train à hydrogène À quelles conditions cela pourrait être une avancée vers la transition écologique ?

La SNCF s’apprête à remplacer ses locomotives et rames diesel et, pour cela, a annoncé la signature avec Alstom d’un premier contrat portant sur l’achat d’une quinzaine de trains à hydrogène qui ont l’avantage de ne produire aucun GES (gaz à effet de serre). Plusieurs mois après, la SNCF attend…

Lire la suite à propos de l’article <span class="entry-title-primary">Mode de déplacement écologique : le train à hydrogène</span> <span class="entry-subtitle">À quelles conditions cela pourrait être une avancée vers la transition écologique ?</span>
Photo du train à hydrogène d'Alsthom