Courrier des lecteurs

Le livre le plus important que j’ai lu en 2016

vendredi 14 octobre 2016
Par

Il s’agit de La Science voilée (éditions Odile Jacob) de Faouzia Farida CHARFI, physicienne tunisienne, professeure à l’Université de Tunis.

Dans son introduction elle nous dit : « Nous assistons en Tunisie à un affrontement entre deux orientations. L’une rétrograde, passéiste, avec sa “culture de mort”, sa violence, sa négation de l’autre et sa pensée unique, sa lecture exclusive du texte sacré. L’autre prônant le respect de la diversité et le droit de chacun à la différence, allant de pair avec les libertés de pensée, d’expression, de conscience et de croyance, la liberté d’accès à l’information, mais aussi la liberté de la recherche universitaire et la liberté de création. Chokri Belaïd, avocat et militant politique tunisien s’est résolument placé du côté des libertés le 23 janvier 2012, suite aux agressions visant des avocats, des journalistes, des universitaires venus soutenir la liberté de création et d’expression, lors du procès contre une chaîne de TV privée, accusée d'”atteinte aux bonnes moeurs et aux valeurs du sacré”. Il était l’un des avocats de cette chaîne de TV, dont le directeur et deux techniciens étaient poursuivis en justice suite à la diffusion le 7 octobre 2011 du film Persépolis de Marjane Satrapi. Le 6 février 2013 Chokri Belaïd est assassiné. »

Faouzia Charfi nous parle d’histoire pour éclairer le présent. Elle revient longuement sur le fait qu’ “il y a plusieurs siècles, dans le monde musulman, des savants-philosophes, astronomes, mathématiciens-ont largement contribué à l’héritage culturel de l’humanité… que l’islam n’était pas un obstacle au développement de la science”. Alors qu’en Occident la science moderne s’est construite contre le dogme établi il y a 4 siècles. Copernic a fait perdre à la Terre sa situation centrale puis vint Galilée, tous deux persécutés par l’Eglise.

Puis elle analyse la longue période de régression qui touche le monde arabo-musulman jusqu’à nos jours. Les obscurantistes ont deux attitudes vis à vis de la science (astronomie, évolution…) : la négation comme chez les créationnistes qu’on trouve chez les islamistes mais aussi chez les sectes évangélistes made in USA et la récupération chez les islamistes qui voient le big-bang dans un verset coranique qui parle du tonnerre par exemple.

Si je vous conseille ce livre c’est parce qu’il dépasse la sphère tunisienne et nous aide à comprendre notre monde actuel, ses luttes et ses enjeux.

PS 1 : le mieux que vous puissiez faire est de demander à votre bibliothèque de le commander.

PS 2 : évitez de passer par Amazon les libraires vous en seront reconnaissants !

Par

Voir tous les articles de