André Fortané, fondateur de l’Union des Familles Laïques, nous quitte dans sa 95e année

Agriculteur en Dordogne au début de la guerre et résistant, André Fortané a connu la déportation. Ce militant infatigable a d’abord été syndicaliste paysan à la CGA, proche du PCF. Installé en Ariège, il se tourne vers l’économie sociale et crée des coopératives. Au début des années 60, vivant à Epinay-sur-Seine (93), il milite à la Ligue de l’Enseignement. (suite…)

La Bataille de la laïcité : 1944-2004

L’auteur, Guy Georges, ancien secrétaire général du Syndicat national des enseignants (SNI), relate dans son ouvrage la Bataille de la laïcité : 1944-2004 (éd. Sudel, Paris, 2008) ce que fut la chronologie et l’âpreté des luttes pour la défense l’Ecole publique et de son caractère laïque, menées de 1944 à 2004 par le SNI, la Fédération de l’Education nationale (FEN) et le Comité national d’action laïque (CNAL). Cette relation est effectuée à travers l’analyse de deux journaux syndicaux : L’Ecole libératrice, publication hebdomadaire du SNI, et Enseignement public, publication mensuel de la FEN. (suite…)

Pourquoi faut-il se réjouir du limogeage de Tariq Ramadan par la ville de Rotterdam ?

Je n’ai pas pour habitude d’applaudir quand une personne est renvoyée de son poste de travail. Mais dans le cas de Tariq Ramadan, je n’ai aucun scrupule à la faire. Je tiens, avant toute chose, à le préciser : je n’ai aucun problème personnel avec cet individu qui se présente ou se laisse complaisamment présenté comme « islamologue », « universitaire », « spécialiste », « philosophe », mais qui n’assume jamais ses vrais engagements, ceux qui visent à introduire par la phraséologie occidentale et via le système de pensée européen, une idéologie que même des musulmans se doivent de combattre : je parle évidemment du salafisme (ou de l’islam politique) sous ses différentes variantes. (suite…)

Madhya Pradesh: mariage contre test de virginité

Le 26 juin dernier, 151 femmes ont participé à un mariage de masse sponsorisé par l’Etat du Madhya Pradesh. L’accès à la cérémonie aurait été conditionné à un test de virginité. Les responsables locaux préfèrent parler de banal contrôle médical visant à déceler d’éventuelles grossesses chez des femmes attirées par l’aide du gouvernement” Etat du Madhya Pradesh propose femmes à marier. Virginité garantie.” (suite…)

Meeting sur Durban II : Fodé Sylla : « Ce fut un énorme gâchis »

Fodé Sylla, membre du Conseil économique et social, fut l’ultime intervenant au meeting, organisé sur Durban II, le 7 mai dernier à Paris, par le Mouvement pour la paix et contre le terrorisme (M.P.C.T). L’intéressé a d’abord fait part de l’amertume avec laquelle ses camarades antiracistes et lui-même étaient revenus de la Conférence mondiale contre le racisme, qui s’était tenue, en août 2001, à Durban, en Afrique du Sud. Une conférence qui a été, selon lui, émaillée d’antisémitisme, ainsi que de violences verbales et parfois physiques à l’encontre de participants, du seul fait qu’ils étaient juifs.

(suite…)

Malka Marcovich : Il n’y a pas de quoi pavoiser

Malka Marcovich, historienne et auteure du livre les Nations désunies : l’ONU contre les droits de l’homme, a, au cours du meeting organisé par le MPCT le 7 mai dernier à Paris, axé son intervention sur la préparation et la tenue de la Conférence sur le racisme du 20-24 avril 2009, dite Durban II (Genève, Suisse) .

C’est ainsi que, nous apprend-elle, dès son avènement, en juin 2006, le Conseil des droits de l’homme, dominé par les régimes antidémocratiques, en particuliers ceux de l’Organisation de la conférence islamique, consacre ses deux premières résolutions à la lutte contre la diffamation des religions et à l’organisation d’une conférence internationale contre le racisme. (suite…)

Pour lutter contre l’intégrisme, faut-il commencer par baisser les bras ?

Réponse à l’article de Farhad Khorsokhavar « Ce que la burqa nous voile » (Le Monde 1er août 09)

Pendant la suspension estivale des travaux de la Commission d’information parlementaire sur le port de la burqa, une campagne “progressiste” de soutien à l’intégrisme islamiste commence à se répandre dans la presse. Après avoir minimisé le nombre de burqas en France (on s’alarme pour si peu !), elle a trouvé en l’article de Farhad Khorsokhavar “Ce que la burqa nous voile” un argument que les connaisseurs en dialectique apprécieront : l’antidote contre la burqa serait la banalisation et l’approbation du port du voile ! (suite…)

Meeting du 7 mai 2009, à Paris, sur les résultats de Durban II

Le Mouvement pour la paix et contre le terrorisme a tenu, le 7 mai dernier, dans une salle de la Mairie du 3e arrondissement, à Paris, un meeting sur les résultats de la Conférence, dite Durban II, qui s’est tenue, du 20 au 24 avril dernier, à Genève, en Suisse. Rappelons que cette Conférence est relative au suivi du Programme d’action contre le racisme, qui a été élaboré en été 2001, dans la ville de Durban, en Afrique du Sud. (suite…)

Elections à Mantes et Perpignan : le Front de Gauche doit clarifier sa position

Le Front de gauche a plusieurs atouts pour lui : stratégie à front large, clarté vis-à-vis des traités de l’Union Européenne, ligne qui se laïcise et se républicanise (seule possibilité de diminuer le fossé avec les couches populaires ouvriers-employés). Mais il y a loin encore de la coupe aux lèvres tant les embûches sont possibles. (suite…)

Dans la prison des identités religieuses : où sont les femmes et les laïcs des pays musulmans dans le discours d’Obama au Caire ?

Sans aucun doute bien des gens d’obédiences diverses vont se sentir soulagés devant le discours du Président des Etats Unis au Caire aujourd’hui. Ils y verront un ton nouveau, un appel à la paix, bien loin du clash des civilisations à la Bush. Mais est ce vraiment le cas ? (suite…)

Des féministes laïques (algériennes et iraniennes) parlent aux féministes de l’exotisme

Lettre ouverte à nos amies féministes,

Ce message, certes chargé de colère, s’adresse à certaines de nos camarades féministes engagées dans les luttes antiracistes, altermondialistes, traversées par une certaine culpabilité coloniale et postcoloniale. Militantes et/ou chercheuses, porteuses des valeurs féministes, nous n’arrivons pas à concevoir, à comprendre ni à accepter votre engagement aux côtés de celles qui se nomment « féministes musulmanes et/ou voilées », au dépend des féministes laïques. (suite…)