Brèves

Il y a prières de rue et prières de rue…

mercredi 26 décembre 2012

S’il s’agit ici du centre IVG de l’Hôpital Tenon, ce n”est pas en raison de sa fermeture, mais de sa réouverture…  S’il s’agit ici d’occupation de la voie publique et de trouble à l’ordre public, c’est du fait de l’association SOS tout-petits. Ce que la Préfecture de police de Paris ne semble pas prête à admettre. D’où le communiqué de la maire du 20e arrondissement de Paris : CP_Frederique_Calandra_121219

Par

Voir tous les articles de

Rubriques liées :

Tags :

,