Brèves

Il y a prières de rue et prières de rue…

mercredi 26 décembre 2012

S’il s’agit ici du centre IVG de l’Hôpital Tenon, ce n »est pas en raison de sa fermeture, mais de sa réouverture…  S’il s’agit ici d’occupation de la voie publique et de trouble à l’ordre public, c’est du fait de l’association SOS tout-petits. Ce que la Préfecture de police de Paris ne semble pas prête à admettre. D’où le communiqué de la maire du 20e arrondissement de Paris : CP_Frederique_Calandra_121219

Par

Voir tous les articles de

Rubriques liées :

Tags :

,