A lire, à voir ou à écouter

Actuellement sur les écrans : Patria obscura

dimanche 9 novembre 2014

En collaboration avec l’association 0 de Conduite

Quand un photographe jongle avec les images, qu’il se penche sur sa famille, que la société ne lui est pas indifférente et qu’il sait très bien voyager de l’une à l’autre et qu’il a beaucoup de choses à nous dire, ne manquons pas de le découvrir. Il s’agit de Stéphane Ragot et de son premier film : Patria Obscura.

Des parents militaires interceptent sa mémoire familiale dans leur complexité intime et sociale, un père du côté paternel décoré par le Général de Gaulle, un grand-père du côté maternel voilé dans le mystère de sa naissance et de son enrôlement dans la Légion.

Tout au long de cette quête personnelle, des personnes croisées, des espaces découverts, la mémoire se conjugue avec le présent : tel ce plan où sous nos yeux s’alignent des tombes militaires en hommage aux hommes de nombreuses nationalités morts sur un champ de bataille français durant la 2e Guerre mondiale tandis qu’à l’horizon des Sans Papiers manifestent leur refus de l’exclusion. N’auraient–ils pas des parents dans ce cimetière ? Une suggestion ? C’est plus chez l’auteur une affirmation du droit de chacun à se sentir Français et à s’approprier la notion de patrie.

Le réalisateur se livre, se met à nu, s’interroge en utilisant la photographie qu’il maîtrise bien. Les «  révélations » se font sous nos yeux. Des premières images, souvenirs à l’envers à la façon d’un sténopé, des jeux avec les petits soldats, reflets de la famille militaire, un cheminement photographique assiste et développe les réflexions du réalisateur.

Un livre, Patria lucida de Pierre Bergounioux et Stéphane Ragot, retrace cet itinéraire personnel entre passé et présent. Photos et texte.

PATRIA OBSCURA
Essai documentaire de Stéphane Ragot
France 1h 23
Production /Codistribution : Les Films du Jeudi : 0140469798
Infos, bande-annonce, revue de presse : www.patriaobscura.fr

Par

Voir tous les articles de