ReSPUBLICA

Ne laissez pas le champ libre aux associations catholiques, soutenez les laïques !

mardi 26 novembre 2013

ReSPUBLICA a décidé de relayer cet appel à adhérer à l’Ufal, car il faut que les républicains de gauche aient conscience que le combat laïque se joue aussi sur le terrain de la famille. La récente mobilisation de l’ensemble des réseaux catholiques contre l’ouverture du mariage aux couples homosexuels est venue le rappeler avec force : laisser le champ libre aux associations catholiques dans l’institution familiale (Unaf) est une erreur qui permet à ses mouvements réactionnaires de trouver un écho et des financements auprès des pouvoirs publics sans commune mesure avec leur poids idéologique réel dans la société.
La rédaction.

Rejoignez l’UFAL, l’association familiale laïque, progressiste et indépendante, qui défend les citoyens et les familles, toutes les familles !

La cérémonie de commémoration du 11 novembre de Paris a été perturbée par plusieurs groupes d’extrême-droite parmi lesquels le “Printemps français” qui regroupe les militants familialistes intransigeants souvent liés avec les Associations Familiales Catholiques (AFC).

Avant hier, ils manifestaient contre le droit à l’avortement et hier contre le mariage pour tous. Aujourd’hui, ils vocifèrent leur haine de la République. Ces AFC défendent une conception réactionnaire et patriarcale de la famille.
Or, elles ont une influence importante au sein de l’Union nationale des associations familiales (UNAF), institution représentative officielle des familles, financée par l’argent public prélevé sur les cotisations sociales.
Les évêques de France viennent de lancer un appel politique visant à renforcer les AFC. L’objectif de l’Église et celle de la direction des AFC est de consolider leur place à l’UNAF et à en prendre la présidence afin d’en faire un fer de lance contre tout progrès social et sociétal.

Il est urgent que les laïques se rassemblent ! La réaction cléricale n’est pas représentative de la majorité des citoyens et des familles, qui est loin de partager ses orientations. Ce dont les citoyens et les familles ont besoin aujourd’hui, c’est que l’on prenne en compte leurs préoccupations et que l’on réponde à leur besoins, pas que l’on fasse de l’idéologie rétrograde. Il est urgent que les républicains et les laïques adhèrent massivement à l’UFAL (www.ufal.org/adherer) afin que l’institution familiale UNAF ne soit pas abandonnée aux réactionnaires.

L’UFAL lance donc un appel à tous les laïques, car c’est un combat important : adhérez à l’UFAL, créez des associations familiales, résistez !