Affaire Baby Loup. L’arrêt de la Cour de cassation encourage la discrimination envers les laïques et les non-croyants, et restreint leur liberté d’entreprendre

L’arrêt de la Cour de cassation dans l’affaire de la crèche Baby Loup (1)La Cour de cassation a cassé la décision de la Cour d’Appel de Versailles qui avait validé le licenciement en 2008 d’une salariée de la crèche privée Baby Loup (Chanteloup les Vignes) laquelle refusait d’ôter son voile musulman. fait grand bruit et les laïques l’accueillent comme un coup sur la tête. Il y a en effet de quoi s’indigner. Mezetulle n’hésite pas à parler d’encouragement à la discrimination envers les laïques et les non-croyants ainsi que d’une forme d’inégalité entre les entreprises. (suite…)

Notes de bas de page

Notes de bas de page
1 La Cour de cassation a cassé la décision de la Cour d’Appel de Versailles qui avait validé le licenciement en 2008 d’une salariée de la crèche privée Baby Loup (Chanteloup les Vignes) laquelle refusait d’ôter son voile musulman.

Civitas : la preuve par le fait

Il y a quelques jours, Civitas sortait du bois en publiant sur son site un texte dans lequel l’association catholique répond à la pétition lancée par l’Ufal et reprise par All Out. Rappelons que l’objectif de cette pétition est, somme toute, modeste : il s’agit de faire en sorte que Civitas cesse de se croire au-dessus des lois et de délivrer des reçus à ses donateurs ouvrant droit à déduction fiscale. (suite…)

Contre le financement public de Civitas !

Alors que Civitas a manifesté en décembre et en janvier contre l'ouverture du mariage aux homosexuels, il est urgent de tout faire pour couper les financements publics de ces intégristes catholiques Suite à l'agression des Femen lors de la manifestation du 18 novembre 2012 contre l'ouverture du mariage aux homosexuels,…

Enseignements de la manifestation du 13 janvier 2013 : ordre moral et extrêmes droites

Vous avez tous lu de nombreux articles sur la mobilisation contre le « mariage pour tous » officiellement souhaité par le le président de la République et le gouvernement socialiste. Nous allons essayer d’en tirer quelques enseignements. Quelques centaines de milliers de personnes ont répondu à l’appel pour cette manifestation de l’ordre moral. Et les organisateurs veulent réitérer la mobilisation d’ici la fin du mois.
Rappelons que l’exécutif a laissé à l’extrême droite catholique du temps pour mobiliser ses troupes. Alors que la gauche de gauche, opposée au traité budgétaire, n’a eu qu’un petit mois pour le faire. Deux poids, deux mesures. Pan sur le bec de la gauche social-libérale. Cela s’explique par le fait que l’extrême droite catholique, qui est à la manœuvre, bénéficie sur ce type de sujet de larges soutiens à droite mais aussi à gauche (voir par exemple l’évangélique ancienne ministre de François Mitterrand Georgina Dufoix).
Cette manifestation est extrêmement instructive sur la droite, l’extrême droite, mais aussi sur la gauche. (suite…)

Le cléricalisme catholique divise les catholiques !

Le bureau de la Fédération des Réseaux du Parvis a mis en place une pétition qui sera adressée au Secrétariat de la Conférence des évêques de France pour marquer sa désapprobation sur l’implication de l’épiscopat français dans la préparation de la manifestation du 13 janvier 2013 contre le projet de mariage pour tous. (suite…)

Laïque et chrétien

Respublica vous propose un double hommage avec la présentation ci-après et la conférence attenante. D’abord pour l’Amicale laïque de Concarneau qui est l’une des rares amicales laïques françaises qui continue de promotionner le principe de laïcité alors que la plupart de ses congénères se sont fondus dans l’idéologie dominante et le conservatisme communautariste.
Ensuite pour Monique Cabotte-Carillon, infatigable combattante laïque qui nous rappelle utilement que le principe de laïcité n’a jamais été anti-religieux mais possède une force anticléricale. NDLR (suite…)

Pas de déduction fiscale pour une officine intégriste !

Le « lobby catholique traditionaliste » Civitas incite au financement de ses méfaits en sollicitant des dons de la part de particuliers et de sociétés, dons qui bénéficient d’une déduction fiscale sous la forme d’une réduction d’impôt. L’État, et donc l’ensemble des citoyens, finance ainsi Civitas en renonçant à percevoir…

Mariage civil, mariage religieux : une contrariété révélée par le « mariage homo »

(A l’occasion d’un texte de Gilles Bernheim, grand rabbin de France)

Au sein de la levée cléricale de boucliers contre le projet d’extension du mariage aux personnes de même sexe (1) Par commodité, j’utiliserai  souvent l’expression couramment reçue de « mariage homosexuel » ou pour aller plus vite de « mariage homo », bien que je considère cette expression comme inappropriée (voir les raisons dans cet article). Je remercie Edith Fuchs qui a attiré mon attention sur le texte de G. Bernheim, et qui m’a proposé des remarques stimulantes. Je remercie également Jean-Claude Milner pour ses avis éclairés, et pour m’avoir encouragée à présenter l’idée d’une contrariété entre mariage civil et mariage religieux. , les arguments sont en général assez pauvres et souvent présentés de manière dogmatique et purement rhétorique, sans véritable liaison, sans réflexion théorique suivie. Tel n’est pas le cas d’un texte publié par le grand rabbin de France Gilles Bernheim téléchargeable sur son site internet et dont il a donné une version abrégée au Figaro, datée du 18 octobre (2)Version intégrale en téléchargement : cliquer ici. Version abrégée sur le site du Figaro . Pour un autre point de vue critique sur le texte de G. Bernheim, voir l’article de Franck Jaoui (Le Monde du 26 octobre). . Par son style et le soin de son argumentation ce texte mérite l’attention. J’en propose ici une critique qui, pour être radicale, n’en est pas moins reconnaissante à l’auteur de m’avoir permis de poser une question qui me semble fondamentale  : et si l’extension du mariage aux personnes de même sexe était un révélateur du concept même de mariage civil ? (suite…)

Notes de bas de page

Notes de bas de page
1 Par commodité, j’utiliserai  souvent l’expression couramment reçue de « mariage homosexuel » ou pour aller plus vite de « mariage homo », bien que je considère cette expression comme inappropriée (voir les raisons dans cet article). Je remercie Edith Fuchs qui a attiré mon attention sur le texte de G. Bernheim, et qui m’a proposé des remarques stimulantes. Je remercie également Jean-Claude Milner pour ses avis éclairés, et pour m’avoir encouragée à présenter l’idée d’une contrariété entre mariage civil et mariage religieux.
2 Version intégrale en téléchargement : cliquer ici. Version abrégée sur le site du Figaro . Pour un autre point de vue critique sur le texte de G. Bernheim, voir l’article de Franck Jaoui (Le Monde du 26 octobre).

Tunisie. Affaire du niqab, procès de H.Kazdaghli

Au lendemain de la révolution, l’université se débarrasse de la présence de la police. Comme les doyens, les directeurs des établissements universitaires sont désormais élus. Cette avancée vers l’autonomie institutionnelle est cependant subvertit : alléguant l’indépendance de l’université, le Ministère de l’enseignement supérieur se soustrait à toute responsabilité et abandonne l’administration de l’affaire du niqab qui sévit dans les établissements universitaires, tout au long de l’année universitaire 2011-2012, aux doyens et aux directeurs des instituts d’enseignement supérieur. (suite…)

Sabotage à la Fête de l’Huma

Dans le camp de la gauche universaliste, telle qu’elle l’entend, ReSPUBLICA soutient résolument Caroline Fourest contre une odieuse intimidation. Lire son analyse a posteriori sur son blog où elle ne manque pas de stigmatiser à la fois les « idiots utiles » de l’islamisme et de l’extrême droite, « énervés parce qu’isolés et coupés de toute perspective politique« . Sa conclusion en noir et blanc : « En France, la gauche universaliste (féministe, antiraciste et laïque) a tenu bon et même gagné face aux confusions mortifères de la gauche différentialiste servant d’alliée objective à la tentation obscurantiste. Peu de pays peuvent en dire autant, surtout en ce moment. C’est pour ça que je tenais à vous le dire. Tant qu’il en sera ainsi, tout va bien. Mieux qu’ailleurs et peut-être que demain. » NDLR
(suite…)

Interview de Bernard Teper par France Culture sur les amalgames faits au nom de la laïcité

Dans le cadre du lancement de la pétition Laïcité sans exceptions, France Culture a interviewé Bernard Teper, membre de la rédaction de ReSPUBLICA. Les journaux d'informations du 30 mars ont évoqués plusieurs fois la pétition lancée par des associations laïques et a retenu ce passage de l'interview qui concerne les…

Comprendre les déceptions du « printemps arabe » implique d’analyser la situation sociale et politique dans les pays arabes et/ou musulmans – et au delà

Dans un de ses textes, Tariq Mira (député algérien de Bejaïa) rappelle que Mario Vargas Llosa, futur prix Nobel, déclarait, alors qu’il devait participer à un colloque d’écrivains latino-américains « Le Mexique, c’est une dictature presque parfaite parce qu’invisible ». Il fut expulsé. (suite…)