Les intégrismes religieux unis contre la liberté d’expression : c’est en France que ça se passe !

Fanatisés par leur conception particulière de la religion, des intégristes catholiques s’en sont pris à la liberté de création et de représentation théâtrale (Sur le concept du visage du fils de Dieu, de Romeo Castellucci au Théâtre de la Ville), causant de graves troubles à l’ordre public. Si les précédents ne manquent pas (attentat de 1988 contre un cinéma projetant La dernière tentation du Christ de Martin Scorsese, saccage récent de l’œuvre Piss Christ d’Andres Serrano), le plus étonnant cette fois est le soutien apporté par un contingent d’intégristes musulmans dont les propos confus sont rapportés sur le site islamenfrance.fr. C’est par ailleurs sur ce site qu’a été publié le 31 octobre un appel « pour rigoler » à brûler Charlie Hebdo. (suite…)

Charlie Hebdo et création artistique

Tout le monde a besoin de laïcité ! En France comme ailleurs,la création artistique ne doit pas être interdite par les religieux intégristes ! Le PG condamne l’incendie criminel qui a frappé les locaux du journal Charlie Hebdo cette nuit. Même si nous ignorons encore l’identité des coupables, il nous…

Au nom de la démocratie : ce que les laïques et les femmes ont à perdre dans les élections tunisiennes

À la veille des élections en Tunisie, élections qui vont déterminer l’avenir du pays ainsi que celui du monde arabe, les bien-pensants occidentaux et les intégristes musulmans se réjouissent en choeur des « premières élections libres de Tunisie » et de son accession à la « démocratie ». (suite…)

Tunisie : Opération « Aatakni », retour aux fondamentaux révolutionnaires

L’affaire Persépolis n’en finit pas de créer des remous en Tunisie. A une semaine d’élections censées représenter l’aboutissement du processus révolutionnaire, une partie de la jeunesse révolutionnaire se mobilise comme au bon vieux temps et remet ça. Celle-là même qui avait été à l’avant-garde du combat contre la censure ayant mené à terme à la chute du régime. Cette fois sa cible est double : les autorités judiciaires et leur tentation réactionnaire, ainsi que l’ordre moral qui a survécu à la dictature.  (suite…)

Pour la droite catholique, la théorie du genre se limite à : « duos habet et bene pendentes »

À la faveur de la rentrée scolaire, le feu qui couvait depuis deux mois sur l’affaire de l’intégration de la théorie du genre dans les manuels scolaires se ravive. Ce que compte l’Assemblée nationale comme députés de la droite catholique vient de signer une pétition pour le retrait des manuels scolaires en question. Ces 80 députés viennent compléter les 37.000 signatures recueillies par leur courroie de transmission dans l’institution familiale : Familles de France. (suite…)

Grandes écoles : le coup de l’Elysée contre la laïcité

Sur demande de l'Elysée, quelques étudiants juifs pratiquants pourront passer les concours d'entrée à des grandes écoles (Mines, Ponts, Centrale et Supélec) pour partie en dehors des sessions normales d'examen. Des sessions secrètes de nuit ont été prévues, avec un confinement préalable des candidats. Alors que le chef de l'Etat…

À propos d’une déclaration de Claude Guéant : après la dérive néo-laïque, la dérive laïcarde

Nicolas Sarkozy s’était déjà illustré à Ryad et à Saint-Jean de Latran en célébrant le « Dieu transcendant qui est dans la pensée et dans le cœur de chaque homme » et en faisant l’apologie des racines chrétiennes de la France. À l’époque, il voulait faire croire que la laïcité était synonyme d’intolérance et appelait de ses vœux une « laïcité positive » dont on ne voyait pas très bien ce qu’elle pouvait recouvrir, sinon le désir de caresser les religions dans le sens du poil et d’abolir, à travers le « toilettage » de la loi de 1905, le principe de séparation des Églises et de l’État. Considérer que la laïcité est une position dogmatique, crispée et ringarde, l’affubler d’un adjectif, vouloir lui substituer le principe de tolérance : telle est la logique qui, selon la philosophe Catherine Kintzler, caractérise la « dérive néo-laïque ». Celle-ci n’est du reste pas propre à la droite : on se souvient qu’au moment de l’affaire du voile, tout un pan de la gauche était prête, au nom de la tolérance, à laisser entrer les signes religieux à l’école publique. (suite…)

Comment la laïcité a été offerte en cadeau au Front national

Qui aurait dit que la laïcité, réputée ringarde il n’y a pas si longtemps, deviendrait un objet « fashion »  convoité par les politiques ? Convoité ? Il vaudrait mieux dire instrumentalisé. Comme bien d’autres objets de pensée et de droit, la voici à son tour fardée pour un débat biaisé, une récupération cosmétique où on entend tout et n’importe quoi. (suite…)

Livre : Le Rendez-vous des civilisations

L’ouvrage, Le Rendez-vous des civilisations, de Youssef Courbage et d’Emmanuel Todd (1)Le Rendez-vous des civilisations, Youssef Courbage et Emmanuel Todd, édition du Seuil, 2007, Paris
Youssef Courbage est démographe et Emmanuel Todd est historien et anthropologue.
se veut une réponse à des thèses telles que celles contenues dans des livres tels que celui du, Choc des civilisations, du néoconservateur états-unien, Samuel Huntington, membre du courant politique, connu comme l’un des instruments les plus serviles du complexe militaro-industriel états-unien. (suite…)

Notes de bas de page

Notes de bas de page
1 Le Rendez-vous des civilisations, Youssef Courbage et Emmanuel Todd, édition du Seuil, 2007, Paris
Youssef Courbage est démographe et Emmanuel Todd est historien et anthropologue.

Algérie. Chérifa Bouatta : la révolution arabe en cours « réfute la thèse des « spécifités », qui condamnaient nos peuples à vivre sous la dictature »

Madame Chérifa Bouatta est en Algérie, professeure de psychologie à l’université d’Alger, membre d’une association de psychologue, la SARP, et directrice de la revue, Psychologie. Elle est aussi membre, depuis les années 1980, de l’association, Défense et promotion des droits des femmes. Cette association revendique l’égalité totale des droits entre les hommes et les femmes. Mais pas seulement, parce que l’expérience des autres pays leur a montré l’insuffisance de l’égalité juridique. C’est pour cette raison qu’elle estime qu’il leur faut être vigilantes, car les pouvoirs politiques en place, peuvent facilement brader les droits des femmes, lesquelles sont partie prenante de tous les mouvements sociaux et politiques, qui traversent leurs pays, en l’occurrence l’Algérie. Enfin, Madame Bouatta est également membre du récent Observatoire national contre les violences faites aux femmes, en Algérie. (suite…)

Peut-on faire confiance aux islamistes?

Le monde arabe est en pleine ébullition depuis plusieurs mois. Devenus le centre d’attention d’un monde qui l’avait ignoré jusque là, les pays que l’on a coutume d’appeler « arabo-musulmans » se sont soudainement réveillés depuis la mort du désormais célèbre Mohamed Bouazizi, qui ne fut que l’un des éléments déclencheurs d’une révolution qui bouillonnait déjà dans les esprits de pas mal de Tunisiens. Révolution tunisienne qui, comme le fit jadis la grande révolution de 1789, servit elle-même ensuite de phare guidant les pays avoisinants sous le joug de dictatures et de régimes religieux totalitaires. La chute du despote Ben Ali ne fit que raviver la flamme de ces peuples avides de liberté, entrainant la chute d’un deuxième dictateur, véritable frère jumeau du premier tant dans les idées que dans l’apparence, le dénommé Moubarak. Ces deux chutes créèrent une onde de choc sans pareille, provoquant séismes démocratiques, affolant tyrans et totalitaires et redonnant de l’espérance à des populations qui en manquaient cruellement. (suite…)