Les classes populaires ont-elles vraiment perdu la partie ? Sept questions à Robert Castel  Précédé de : « Dix ans de réflexions sur l’action des catégories populaires »

En 2012, le sociologue Gérard Mauger produisait le texte intitulé « Les classes populaires ont-elles vraiment perdu la partie ? » en questionnant les travaux d’un autre sociologue, Robert Castel. Nous reproduisons ce texte ci-dessous car il exprimait d’une façon claire l’état des questionnements d’alors de ceux qui, intellectuels ou militants…

« Peuple ! Les luttes de classes au XXIe siècle », par Patrice Cohen-Séat

A l'initiative de l'association Espaces-Marx, dont l'auteur est président d'honneur, ce livre ((« Peuple ! Les luttes de classes au XXIe siècle », par Patrice Cohen-Séat, éd. Démopolis (2015, 160 p., 20 €). Voir aussi l'interview http://www.humanite.fr/patrice-cohen-seat-nous-ne-sommes-pas-dans-une-societe-apathique-mais-eruptive-598062)) paru il y a quelques mois a fait l'objet le 31 mars 2016 d'un débat au…

L’impensé de toutes les gauches : l’exclusion politique de la classe ouvrière et employée

L’histoire contemporaine est aussi l’histoire d’une inclusion de la classe ouvrière dans la vie politique : celle des partis communistes en général et du PCF en particulier.
Cette histoire a été marquée par l’élection d’une centaine d’ouvriers communistes à l’Assemblée nationale en 1946. Malheureusement, cette inclusion fut réalisée sous direction stalinienne avec donc les conséquences que nous connaissons aujourd’hui. Car pour nous, la critique et donc le combat contre le stalinisme furent nécessaires pour venir à bout de cette doctrine catastrophique. Mais les forces capitalistes et leurs alliées en ont profité pour entraîner les autres gauches à jeter le bébé avec l’eau du bain. Ces autres gauches en profitèrent pour, à la fois : combattre le stalinisme (ce qui nous paraît un combat juste) et engager l’exclusion de la classe ouvrière et employée de la vie politique (politique que nous condamnons).

(suite…)