Note sur l’économie sociale et solidaire et la situation de Seafrance

L’économie sociale et solidaire (ESS) est basée sur une forme d’organisation particulière des entreprises ayant comme socle des valeurs de liberté et de solidarité. Ce sont des sociétés basées sur des personnes et non sur des capitaux. Le droit de propriétaire est remplacé par un droit à développer ensemble, c’est-à-dire un droit de copropriété. Il n’y a pas d’actionnaires et la démocratie se traduit par le principe une personne, une voix. (suite…)

Les socialistes espagnols sanctionnés pour leur soutien à la dictature des marchés, la gauche européenne en pleine déroute, la gauche arabe à l’heure des choix…

Ainsi va la vie ! Que la droite soutienne la dictature des marchés, le cœur de leur électorat peut le comprendre. Mais à chaque fois que les socialistes et autres sociaux libéraux (comme la majorité des partis écologistes) soutiendront cette dictature des marchés, elle sera décapitée. Le PSOE vient d’en faire l’expérience avec 4, 5 millions de citoyens qui l’ont abandonné. (suite…)

Charlie Hebdo et création artistique

Tout le monde a besoin de laïcité ! En France comme ailleurs,la création artistique ne doit pas être interdite par les religieux intégristes ! Le PG condamne l’incendie criminel qui a frappé les locaux du journal Charlie Hebdo cette nuit. Même si nous ignorons encore l’identité des coupables, il nous…

Le fatalisme sociologique, ou la maladie de la gauche

Une étude récente (1)Jeunesse et milieux populaires, grands absents de la primaire, Par JULIEN AUDEMARD Doctorant en sciences politiques, université de Montpellier-I, DAVID GOUARD Doctorant en sciences politiques, université de Montpellier-I menée par Julien Audemard, doctorant en sciences politiques, université de Montpellier-I et David Gouard, doctorant en sciences politiques à l’université de Montpellier nous permet de revenir sur l’angle mort dans la pensée de la gauche française et internationale : la marginalisation majoritaire de la classe populaire. (suite…)

Notes de bas de page

Notes de bas de page
1 Jeunesse et milieux populaires, grands absents de la primaire, Par JULIEN AUDEMARD Doctorant en sciences politiques, université de Montpellier-I, DAVID GOUARD Doctorant en sciences politiques, université de Montpellier-I

La gauche en ordre de bataille pour la présidentielle

Avec la fin des primaires socialistes, nous entrons dans une nouvelle séquence de la période de la présidentielle. Les trois principaux candidats de gauche sont connus : François Hollande pour le PS et ses alliés, Éva Joly pour Europe Écologie – Les Verts et Jean-Luc Mélenchon pour le Front de Gauche. Les autres candidats putatifs ne sont même pas sûrs d’avoir leurs signatures y compris le NPA. (suite…)

Lettre de Montebourg à Hollande et Aubry : Mélenchon y répond !

Cher Arnaud Montebourg,

J’ai lu la lettre que tu as envoyée à tes compétiteurs (1)la lettre que tu as envoyée à tes compétiteurs: http://www.liberation.fr/politiques/01012365057-la-lettre-de-montebourg-a-hollande-et-aubry de la primaire socialiste. Tu as voulu qu’elle soit « ouverte ». Je me sens concerné. En effet, tu t’adresses aux deux socialistes qui pourraient être candidats à l’élection présidentielle. Je le serai pour ma part en toute certitude, au nom du Front de Gauche. Les questions que tu poses concernent toute la gauche et tous nos concitoyens.

J’ai donc souhaité y répondre. (suite…)

Notes de bas de page

Notes de bas de page
1 la lettre que tu as envoyée à tes compétiteurs: http://www.liberation.fr/politiques/01012365057-la-lettre-de-montebourg-a-hollande-et-aubry

2008, puis crise de la dette des États et maintenant faillite de DEXIA, et… que faire demain ?

Cette triple crise (économique, financière et de la dette publique) alimente les discours des uns et des autres. De nouveau, une banque importante, DEXIA (banque des collectivités locales), est en situation de faillite (voir l’article de Daniel Munevar du CADTM dans ce même numéro). (suite…)

Encadrer les loyers : c’est vital et c’est possible

Le front national de Le Pen est « farouchement opposé » à l’encadrement des loyers, jugeant cette « mesure dirigiste, presque communiste », osant même avouer le peu de cas qu’il fait des difficultés économiques et sociales des Français en annonçant que ses propositions en matière de logement sont encore « en cours de réflexion ». (suite…)

Impressions après le premier débat télévisé des primaires citoyennes entre candidats PS et PRG

Nous n’avons pas échappé à des portions de discours très convenus style « langue de bois » qui ont failli m’endormir tellement on devinait la fin de la phrase dès le début de ladite phrase notamment lors du concert polyphonique sur le thème « On est tous d’accord, car nous avons tous voté le programme socialiste » ou encore sur le thème « c’est le meilleur d’entre nous qui sera désigné », bla-bla-bla… (suite…)