Le GIEC, la guerre et nous

Le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) vient le 1er mars de publier son 6e rapport au moment où les troupes russes envahissaient l’Ukraine. Il porte sur les impacts, l’adaptation et la vulnérabilité des sociétés humaines et des écosystèmes au changement climatique.

Lire la suite à propos de l’article Le GIEC, la guerre et nous
Logo du GIEC

Le judoka Poutine aurait-il essuyé un « ko soto gari » ?

L'éclatement d'une guerre n'a jamais été « un éclair dans un ciel serein » ou la lubie d'un fou ; c'est un long et lent processus. Les historiens de la Grande Guerre nous enseignent que le premier conflit mondial était imminent dès 1912 avec la guerre dans les Balkans... et même avant avec les « crises marocaines » de 1905 et de 1911 entre la France et l'Allemagne. Dit autrement, la Russie est-elle tombée la tête la première dans une provocation finement montée par les Occidentaux ?

Lire la suite à propos de l’article Le judoka Poutine aurait-il essuyé un « ko soto gari » ?
Photo du monument de l'OTAN à Bruxelles

Guerre d’Ukraine : une nouvelle tectonique géopolitique pour le monde

Les gens sont submergés de propagande et d’émotion et « la vérité est la première victime des guerres ». L’historien français Pierre Serna, en écrivant en 2019 L’extrême centre ou le poison français, caractérisait bien la séquence. Les médias français dominants continuent l’inoculation du poison français de l’extrême centre macroniste en instrumentalisant à fond la guerre à des fins de réélection. La poussée immédiate dans les sondages en porte témoignage.

Lire la suite à propos de l’article Guerre d’Ukraine : une nouvelle tectonique géopolitique pour le monde
Photo d'une photographe de guerre entourée de militaires en arme, tous accroupis

Ukraine (suite) : les « gentils » néolibéraux à la manœuvre

Comme tous les lecteurs de ReSPUBLICA le savent, les « méchants pro-russes » ont été délogés du pouvoir ukrainien et les « gentils pro-occidentaux » ont pris le pouvoir pour le bien-être de la population (voir un récent éditorial). Vous savez donc également que pour organiser leur putsch, les néolibéraux ukrainiens n'ont pas lésiné…

Venezuela, Ukraine, Russie et ailleurs : vers une intensification de la confrontation inter-impérialiste ?

Vous avez vu les 20h de TF1,de France 2, lu la presse dominante, écouté les grandes radios. Vous savez donc qu’en Ukraine, les gentils démocrates pro-occidentaux ont gagné et que les méchants totalitaires corrompus qui regardent vers l’Est sont défaits. Vous savez aussi qu’au Venezuela, les gentils aspirants à la liberté, manifestent dans le calme et la dignité et que le pouvoir sanguinaire des bolivariens entrave ces promenades « bisounours ». Je vois d’ici certains lecteurs de ReSpublica faire la fine bouche en disant : (suite…)