Brèves

Quand les universités britanniques remettent au goût du jour la ségrégation sexuelle !

mardi 3 décembre 2013
Par
Membre du Bureau National de l'Union des FAmilles Laïques (UFAL)
http://www.ufal.org
Source externe
Afficher cet article dans son contexte d'origine (source : http://www.ufal.info/feminisme...)

Dans un guide à l’attention des conférenciers, qui vient d’être édité par les Universités britanniques, on découvre une mesure effarante : afin de respecter les demandes d’ordre religieux de certains étudiants, les hommes et les femmes pourront être séparés spatialement au sein des salles de classe et amphithéâtres ! Attention, ceci n’est absolument pas une discrimination, précise le guide, puisque tout le monde est discriminé de la même manière (sic), les femmes priées de s’asseoir d’un côté de la salle et les hommes de l’autre ! Les conférenciers sont donc enjoints de respecter ces demandes ou d’aller voir ailleurs, car rien ne saurait être au-dessus des demandes religieuses… Cela en dit long sur le communautarisme à l’anglaise.

En savoir plus sur le site Fitnah (en anglais)

Une pétition qui demande la fin de cet apartheid de genre a été initiée par des féministes et laïques sur le réseau Aavaz (en anglais), pétition qui a recueilli près de 7000 signataires. N’hésitez pas à la soutenir et à la faire circuler !

Par
Membre du Bureau National de l'Union des FAmilles Laïques (UFAL)
http://www.ufal.org

Voir tous les articles de