Et si on changeait de bon peuple ?

L’image de cette petite et riche enclave au cœur de l’Europe célèbre pour sa fondue, sa raclette, son chocolat et enviée partout dans le monde pour ses stations de ski et ses lacs paisibles, miroirs où se reflètent des paysages et jardins bucoliques, serait-elle en train de changer ? Que dire de sa flore humaine? Les Suisses auraient-ils subi des mutations biologiques accélérées pour célébrer le deux centième anniversaire de Darwin et sa théorie de l’évolution ? Les Suisses, d’habitude si «pragmatiques», s’enflammeraient pour quatre minarets ? Seraient-ils tout simplement trouillards ou plutôt courageux ? Et s’ils étaient ni l’un ni l’autre? Se pourraient-ils qu’ils craignent tout simplement la montée fulgurante de l’islamisme politique partout dans le monde et en particulier en Europe ? (suite…)

Minarets ou pas minarets ?

Les Suisses viennent de se prononcer à 57,5 % : c’est non à la construction de nouveaux minarets sur le territoire de la Confédération. On parle bien de minarets, et non de mosquées. Une décision qui sera motivée, à l’article 72 de la Constitution, comme étant « propre à maintenir la paix entre les membres des diverses communautés religieuses ». Le parti chrétien de droite UDC a quant à lui appelé au refus des minarets en tant que « symbole apparent d’une revendication politico-religieuse du pouvoir, qui remet en cause les droits fondamentaux ». (suite…)

Assises de l’interculturalité : les dés sont-ils pipés ?

Les critiques émises par le MR (1) Mouvement Réformateur envers les Assises de l’interculturalité lancées en septembre dernier par Joëlle Milquet ont été présentées par certains comme une manœuvre déloyale visant à torpiller un projet à peine lancé, avant même d’attendre ses conclusions. Je ne suis pas devin, mais je voudrais néanmoins rappeler ici qu’il y a à mon sens des raisons objectives de se méfier de ces Assises. (suite…)

Notes de bas de page

Notes de bas de page
1 Mouvement Réformateur

Antiraciste, Radouane Bouhlal ?

Radouane Bouhlal est prompt à dénoncer le racisme dissimulé, selon lui, derrière toute contestation de toute revendication à caractère islamique. Faut-il en conclure que le président du MRAX est, comme il aime à le laisser entendre, particulièrement sensible à toute forme de discrimination, de préjugé ou de « stigmatisation » ? Un récent communiqué de presse émanant des travailleurs du MRAX réunis en front commun et de leurs délégués syndicaux, intitulé « AU SECOURS ! : Despotisme, autocratie, zone de non droits ! Voilà ce qu’est devenu le MRAX ! » jette un autre éclairage sur un président de plus en plus controversé. (suite…)

Le social-libéralisme entraîne la gauche européenne dans le désastre

Dimanche dernier, la sanction des peuples est tombée : le social-libéralisme, à peine dissimulé sous un néolibéralisme honteux, est désormais en déroute : Allemagne, Portugal, Autriche et élections partielles françaises montrent la voie vers laquelle le social-libéralisme mène la gauche en Europe.
Mais alors, comment envisager la suite ? Les partis socialistes et sociaux-démocrates européens vont-ils développer la méthode Coué en espérant un rebond illusoire, ou vont-ils comprendre qu’il faut changer d’orientation politique et rompre avec la droite néolibérale ? (suite…)

Belgique : 1 000 écoles publiques ou privées ont décidé d’interdire le hidjab

Ce n’est pas sans grande réjouissance que nous accueillons à Respublica la nouvelle qui nous parvient de Belgique. Le 11 septembre dernier, les divers réseaux scolaires d’Anvers, y compris le secteur confessionnel catholique, ont décidé, après concertation entre eux, d’interdire le voile islamique dans leurs 300 établissements à la rentrée 2010. (suite…)

Belgique : manifestation contre le port de signes religieux à l’école

SAMEDI 26 SEPTEMBRE - 11H, 1000 BRUXELLES, DEVANT LE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE Appel conjoint du Comité belge Ni Putes Ni Soumises, de l’asbl Insoumise et dévoilée (Karima) et du Réseau d’Actions pour la Promotion d’un Etat Laïque (RAPPEL) Depuis plusieurs années, la question du port de signes religieux…

Nadia Geerts : « En Belgique, la confusion entre laïcité et athéisme est toujours bien présente »

Nadia Geerts, agrégée de philosophie et professseure de morale, préside, depuis sa fondation en 2000, le Cercle républicain : une association qui milite pour l'abolition de la monarchie en Belgique. Elle est membre également, depuis de nombreuses années, du comité de rédaction de RésistanceS, l'observatoire de l'extrême droite en Belgique.…

La laïcité à l’épreuve du XXIe siècle

Notre camarade belge, Nadia Geerts, qui n’est plus à présenter aux laïques ni aux républicains français, a coordonné récemment la publication d’un intéressant ouvrage, la Laïcité à l’épreuve du XXIe siècle (Ed. Luc Pire, Bruxelles, 2009), auquel ont collaboré pas moins de 16 autres auteurs, belges dans leur quasi-totalité. Tous ces auteurs sont engagés, soit par leurs travaux universitaires, soit sur le terrain, soit les deux à la fois, ce qui est le plus souvent le cas dans la défense pied à pied de la laïcité contre les attaques incessantes des intégristes de tous poils, singulièrement des islamistes et de leurs idiots utiles au sein de la gauche. (suite…)

La stratégie du Front de gauche confortée par les élections allemandes

Alors que le PS français opte pour les primaires qui, en quelques années, ont détruit la gauche italienne et que le PS chilien s’apprête à voter pour un candidat démocrate-chrétien Eduardo Frei (fils de l’ancien président qui avait soutenu la dictature au début du coup d’Etat), que de nombreux partis socialistes gouvernent avec la droite, que le Parti socialiste européen cogère l’Union européenne avec la droite néolibérale, voilà un résultat (provisoire) qui conforte la stratégie du Front de gauche en Allemagne. (suite…)

Tariq Ramadan et son double

Après des mois d’hésitations, la mairie de Rotterdam a dû se rendre à l’évidence. L’orientation idéologique de Tariq Ramadan n’est pas compatible avec le poste de “conseiller en intégration et en multiculturalisme” qu’elle lui a confié. Voilà des mois que ce poste fait polémique. L’alerte a notamment été donnée par des associations gays et lesbiennes, inquiètes de ses positions pudibondes et homophobes. Comme celle où Tariq Ramadan explique que, pour l’islam, l’homosexualité “révèle une perturbation, un dysfonctionnement, un déséquilibre”. (suite…)

Les gauches néolibérales en recul en Europe

Alors que la crise du capitalisme bat son plein depuis l’été 2007, renforcé par le krach bancaire et financier de septembre 2008, les partis de gauche dominants auraient pu se renforcer comme ce fut le cas après le déclenchement de la crise de 1929-1931. Il n’en est rien et cela permet aux droites néolibérales d’accélérer le rythme des contre-réformes. Ces droites néolibérales remplaçant petit à petit les anciennes équipes néolibérales par des équipes ultra-libérales qui organisent l’attaque dans l’attaque profitant du recul des gauches néolibérales.

(suite…)

Pourquoi faut-il se réjouir du limogeage de Tariq Ramadan par la ville de Rotterdam ?

Je n’ai pas pour habitude d’applaudir quand une personne est renvoyée de son poste de travail. Mais dans le cas de Tariq Ramadan, je n’ai aucun scrupule à la faire. Je tiens, avant toute chose, à le préciser : je n’ai aucun problème personnel avec cet individu qui se présente ou se laisse complaisamment présenté comme « islamologue », « universitaire », « spécialiste », « philosophe », mais qui n’assume jamais ses vrais engagements, ceux qui visent à introduire par la phraséologie occidentale et via le système de pensée européen, une idéologie que même des musulmans se doivent de combattre : je parle évidemment du salafisme (ou de l’islam politique) sous ses différentes variantes. (suite…)

Après l’échec du parti de gauche…

N’en déplaise à Evariste (éditorial du N° 617 du 15 juin), la « bonne tenue » du Front de gauche est plus que relative, et, à moins de prendre ses désirs pour des faits, saluer sa réussite relève du déni de réalité. Avec 6% des suffrages exprimés (soit 2,3% des inscrits), l’alliance électorale du PG et du PCF dépasse à peine le score du seul PCF en 2004, ce qui est une aubaine pour le PCF, mais un échec pour le PG, qui prend une part infinitésimale des voix perdues par le PS. (suite…)

La social-démocratie à bout de souffle

A l’heure où sont rédigées ces lignes, la répartition des groupes politiques au Parlement européen (PE) n’est pas encore définitive mais les tendances issues des élections européennes des 4-7 juin sont désormais claires. Un premier fait marquant de cette consultation est la chute considérable de la représentation des partis issus de la social-démocratie dans l’Assemblée. (suite…)

France : La gauche minoritaire, le non de gauche en progression

Abstention élevée

L’abstention élevée, lors des dernières élections européennes, symbolise le fait que de nombreux citoyens, tant français qu’européens, ne sont pas persuadés que les résultats de cette consultation vont répondre aux nouveaux besoins liés à la crise du capitalisme. Plus de 60% de votants à la première élection des européennes en 1979, près de 60% s’abstiennent aujourd’hui !

Si l’idée européenne peut encore avoir un sens, il faudra bien un jour rompre avec cette Europe de l’argent, de la concurrence, du chômage, du communautarisme et de la privatisation. (suite…)