La barbarie du 8-Mai 1945 en Algérie : la France doit demander pardon

Le 8 mai 1945, tandis que les Français fêtaient l’écrasement de la barbarie nazie, une autre barbarie se commettait à l’encontre du peuple algérien, qui avait manifesté ce jour-là dans de nombreuses villes d’Algérie à l’Appel des Amis du manifeste et des libertés (A.M.L), un front constitué par le Parti du peuple algérien de Messali Hadj, âme de la revendication de l’indépendance ; par l’Union démocratique du manifeste algérien, de Ferhat Abbas ; et par l’Association des ouléma algériens. Les manifestants criaient et portaient des banderoles où ils avaient écrit : « A bas le colonialisme ! », « Vive l’Algérie indépendante ! », « Libérez Messali ! » (leader du Parti du peuple algérien), etc. La répression policière avait entraîné des blessés et quelquefois des morts, parmi les Algériens. (suite…)

Meeting du 7 mai 2009, à Paris, sur les résultats de Durban II

Le Mouvement pour la paix et contre le terrorisme a tenu, le 7 mai dernier, dans une salle de la Mairie du 3e arrondissement, à Paris, un meeting sur les résultats de la Conférence, dite Durban II, qui s’est tenue, du 20 au 24 avril dernier, à Genève, en Suisse. Rappelons que cette Conférence est relative au suivi du Programme d’action contre le racisme, qui a été élaboré en été 2001, dans la ville de Durban, en Afrique du Sud. (suite…)

France : La gauche minoritaire, le non de gauche en progression

Abstention élevée

L’abstention élevée, lors des dernières élections européennes, symbolise le fait que de nombreux citoyens, tant français qu’européens, ne sont pas persuadés que les résultats de cette consultation vont répondre aux nouveaux besoins liés à la crise du capitalisme. Plus de 60% de votants à la première élection des européennes en 1979, près de 60% s’abstiennent aujourd’hui !

Si l’idée européenne peut encore avoir un sens, il faudra bien un jour rompre avec cette Europe de l’argent, de la concurrence, du chômage, du communautarisme et de la privatisation. (suite…)

Elections à Mantes et Perpignan : le Front de Gauche doit clarifier sa position

Le Front de gauche a plusieurs atouts pour lui : stratégie à front large, clarté vis-à-vis des traités de l’Union Européenne, ligne qui se laïcise et se républicanise (seule possibilité de diminuer le fossé avec les couches populaires ouvriers-employés). Mais il y a loin encore de la coupe aux lèvres tant les embûches sont possibles. (suite…)

Dans quelle crise sommes-nous ?

« La crise, c’est quand le vieux se meurt et que le jeune hésite à naître« . Antonio Gramsci

En juillet prochain, la crise dite des « subprimes » aura déjà deux ans. Ses conséquences pour les peuples sont dramatiques : 2008 a été une année de « stagflation », c’est-à-dire de stagnation des PIB sur quasiment l’ensemble de la planète, doublée d’une inflation massive des matières premières et des produits agricoles ; 2009 sera une années de dépression marquée par une déflation liée à la crise de la demande qui existe depuis septembre dernier et l’effondrement du système financier mondial. (suite…)

Edito

Le site de ReSPUBLICA fait peau neuve. Il est encore en bêta-test, et vous pouvez retrouver toutes les archives derrière le lien suivant. Bonne navigation à vous. Archives ReSPUBLICA