La lutte des travailleurs sans-papiers de Chronopost Une victoire à consolider et des enseignements pour tout le salariat

À l’heure où le mouvement social tente de se déconfiner, les travailleurs sans-papiers ont donné le tempo tant dans la lutte des « Chrono1 » que dans les manifestations tenues à Paris parfois malgré les interdictions (30 mai 2020). Qu’une partie du Précariat s’organise et gagne grâce à sa combativité et à…

Lire la suite à propos de l’article <span class="entry-title-primary">La lutte des travailleurs sans-papiers de Chronopost</span> <span class="entry-subtitle">Une victoire à consolider et des enseignements pour tout le salariat</span>
Photo d'une manifestation de postiers sans papier

L’immigration, la « muleta » de l’arène politique !

On peut se demander ce qui justifie, toujours à l’approche de grandes échéances électorales, ce retour dans l’arène politique du débat sur l’immigration. On se trouve alors confronté à des campagnes visant à désigner les immigrés comme les responsables de nombre de problèmes rencontrés par notre pays.
Aucune donnée statistique ne prouve que le « niveau » des populations immigrées sur notre sol soit tel que la société française ne pourrait plus jouer son rôle d’intégration.
En 2003, 4 300 000 immigrés résidaient en France Métropolitaine soit environ 7,4 % de la population, 100 000 étaient entrés sur notre territoire grâce au dispositif du regroupement familial. Ce « niveau » est le même depuis 25 ans et représente l’un des plus bas d’Europe.
(suite…)

« On bosse ici ! On vit ici ! On reste ici ! »

Manifeste du collectif des cinéastes pour les "sans-papiers" Un travailleur sans papiers et un travailleur avec carte de séjour, c’est quoi la différence ? Pas visible à l’œil nu, pas visible même avec une caméra. Et pourtant, ils sont là. Ils travaillent, ils construisent nos immeubles, réparent nos rues, posent…