Défense du syndicalisme étudiant A propos de l'UNEF

Ayant été militant et responsable intermédiaire de l’UNEF ID au tournant des années 70-80, ce n’est pas sans colère que j’assiste aux débats actuels autour de l’UNEF et du syndicalisme étudiant. Je désire donc apporter mon éclairage à ces discussions, et espère ainsi aider les jeunes qui désirent combattre l’injustice…

Sortir l’Université de l’ornière

Signataires : Stéphane André, professeur en ingénierie, Université de Lorraine Bruno Andreotti, professeur en physique, Université de Paris Pascale Dubus, maître de conférences en histoire de l’art, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Julien Gossa, maître de conférences en informatique, Université de StrasbourgJ Jacques Haiech, professeur honoraire en biologie, Université de Strasbourg…

Un candidat qui a prêté allégeance à l’Église peut-il présider l’Université de Strasbourg ?

L’Université de Strasbourg est un fleuron du système d’enseignement supérieur et de recherche français, le cinquième établissement de notre pays, si l’on en croit le « Classement de Shanghai ». Or, il est envisagé l’élection au siège de président de l’UNISTRA, fonction loin d’être uniquement honorifique, d’un prêtre catholique. Il n’est évidemment…

Ultra-libéralisme et social-libéralisme, même combat contre les services publics ? L’évolution de l’Enseignement supérieur et de la Recherche depuis 1984

La mise en œuvre de politiques économiques au bénéfice d’un capitalisme globalisé s’appuyant sur une logique de l’offre et non sur la demande sociale, modifie complètement les missions et le rôle des services publics avec des conséquences très négatives pour les agents de ceux-ci (délabrement des conditions de travail, baisse…

La LRU jusqu’à la lie ?

Après une dizaine d’années de réformes (pacte de la recherche en 2004, création de l’A.N.R et de l’A.E.R.E.S en 2006, loi L.R.U. en 2007, réforme des formations à l’enseignement – dite « mastérisation » – en 2008) imposées par les gouvernements successifs avec le soutien de la C.P.U mais contre l’avis de la majorité de la communauté universitaire, le gouvernement actuel a tenté de donner le spectacle de l’écoute et de la consultation lors des Assises de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche tenues à l’automne 2012. Les discours officiels ont même été jusqu’à pointer les défauts de démocratie au sein des nouvelles structures, les vices de la recherche sur projets, la faillite annoncée de la formation des enseignants (F.D.E), le gouffre abyssal de la question financière, l’illégitimité des formes de l’évaluation.
(suite…)