Agenda en partenariat avec le Réseau d'Éducation Populaire

Retrouvez sur cette page tous les événements à venir dans l’agenda de ReSPUBLICA et du Réseau Education Populaire (qui partage son calendrier calendrier externe ).

Avr
1
sam
Ciné-débat avec le film ” La sociale”
Avr 1 @ 14 h 30 min – 18 h 00 min

Organisé par l’UP de Saint-Dizier avec Bernard Teper

Ciné-débat avec le film ” La sociale”
Avr 1 @ 14 h 30 min – 18 h 00 min
Avr
4
mar
Ciné-débat avec le film ” La sociale”
Avr 4 @ 14 h 30 min – 17 h 30 min

Avec des lycéens et Monique Vézinet du Rep

Ciné-débat avec le film ” La sociale” @ Cinéma Beaune(71)
Avr 4 @ 20 h 00 min – 23 h 30 min

Avec Bernard Teper du Rep

Avr
10
lun
Débat sur la politique avec des seniors de Bagnolet
Avr 10 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min
Avr
13
jeu
IMMIGRATION : LES MÉMOIRES DANGEREUSES
Avr 13 @ 18 h 30 min – 21 h 30 min

MJC HERITAN MACON : UNIVERSITÉ POPULAIRE
Conférencier BENJAMIN STORA
Benjamin Stora est Président du Conseil d’Orientation du Musée national de l’histoire de l’immigration. Il est également Inspecteur général de l’Éducation nationale (IGEN), et a été Professeur des universités spécialisé dans l’histoire du Maghreb contemporain à l’université Paris-XIII et à l’Institut national des Langues et Civilisations Orientales (INALCO).
Auteur de plus de trente ouvrages, il a beaucoup écrit sur l’histoire et la sociologie des mouvements d’indépendance dans les pays d’Afrique du Nord, la période de la décolonisation, et la vie politique et sociale en France et en Afrique du Nord entre les années 1920 et 1970. Parmi ses publications : Algérie, la guerre invisible ; Maroc, Algérie, histoires parallèles, destins croisés ; Les guerres sans fin. Un historien, la France et l’Algérie ; Le mystère De Gaulle, son projet pour l’Algérie ; François Mitterrand et la guerre d’Algérie …

Témoin : Michel Maya, Maire de Tramayes

Depuis plus d’un demi-siècle, depuis l’indépendance algérienne, tourne et se retourne dans les mémoires et les consciences algériennes, comme dans celle des pieds noirs et de bien d’autres Français, un contentieux jamais apuré.Violences, humiliations et volonté de revanche se sont fait la courte échelle pour que l’extrémisme l’emporte dans tant de têtes. Les mémoires sont parfois explosives et dangereuses.

Tarif à la séance : 6,3€ (adhérent 5.3€) en vente sur notre site mjc-heritanmacon.org et à l’accueil

Déjà la cinquième année d’Université Populaire et de grands moments vécus ensemble. Que l’on peut voir et revoir à travers les vidéos diffusées sur le site de la MJC… Cette année encore, des spécialistes ont accepté de venir partager avec nous leur passion et comme toujours ils seront entourés de témoins locaux, preuve, s’il en est besoin, qu’à Mâcon aussi, les sujets de société sont au coeur des débats. Preuve aussi : les plus de 900 auditeurs venus la saison dernière participer ; car l’Université Populaire est un lieu d’échange de savoirs, sans préjugés, ouvert, accessible aux scolaires, aux étudiants, comme à tous ceux, adhérents de la MJC ou pas, qui se posent des questions. Beaucoup sont là régulièrement, car ils trouvent à chaque fois dans nos soirées des pistes de réflexions. Que le conférencier soit plus ou moins connu et médiatique, il est toujours porteur d’idées nouvelles, différentes, pointues, provocatrices ou consensuelles… à creuser, méditer et réfléchir. La soirée est animée par Jean-Marc Dumas Directeur de la MJC. La librairie le Cadran Lunaire est présente à chaque soirée avec une sélection d’ouvrages à consulter et à la vente. Ce cycle a été réalisé par la Maison des Jeunes et de la Culture avec la participation d’associations locales et départementales : L’UFC que choisir 71, La LDH (ligue des droits de l’homme), l’UFAL (Union des Familles Laïques), les DDEN (Délégué Départementaux de l’Education Nationale), les FRANCAS 71, la MGEN 71(Mutuelle Générale de l’Education Nationale), ATTAC MACON, Femmes Solidaires, la Ligue de l’Enseignement Bourgogne antenne de Saône et Loire, le CIDFF, Vie et liberté, Agir pour la laïcité et pour les valeurs républicaines.

Avr
18
mar
La cartographie participative
Avr 18 @ 18 h 00 min – 21 h 00 min

Présentation :
La cartographie participative consiste à construire des cartes à partir de données rassemblées collectivement. La carte a été longtemps le monopole d’État pour maîtriser et aménager son territoire. Elle est aujourd’hui mise en balance par des cartes issues de la société civile qui donnent à voir une autre réalité que celle proposée par l’autorité officielle. Ces cartes permettent par exemple de pointer des problèmes (carte de la pollution ou du bruit mesuré aux abords d’une route) ou des manques (carte de l’accessibilité handicapée), de rendre public et conserver la mémoire habitante (carte des pratiques du parc de la Courneuve), de rendre compte d’actions ou de mobilisations (carte des projets contestés), de servir de support aux actions ou aux mobilisations, etc. Ces cartes participatives, collaboratives, communautaires peuvent être réalisées sur papier ou via des outils de cartographie assistée par ordinateur. L’usage d’internet permet de rassembler des données et de les partager d’une manière inédite.

Chaque mardi du 31 janvier au 9 mai 2017.
De 18h à 21h
Hors vacances scolaires.
Les Conférences de la Dionyversité,
l’Université populaire de St-Denis.

La Cartographie participative.

Proposée l’année passée sous la forme d’un stage intensif d’une semaine, l’atelier de cartographie participative est cette année renouvelé de manière hebdomadaire.
Chaque séance donnera lieu à des temps de discussions collectives et des temps d’apprentissage pratique. Un projet de carte collaborative réalisé par les participants servira de fil conducteur entre ces différents travaux tout au long de la semaine. Le sujet du ou des projets n’est pas arrêté. Chacun vient avec ses suggestions, ses centres d’intérêt, ses revendications et nous essaierons de construire ensemble un ou plusieurs projets collaboratifs que nous réaliserons collectivement. N’hésitez pas à proposer des sujets !

Discussions: Différents thèmes pourront être abordés : les différentes formes de cartographie participatives, les rôles des cartes participatives, cartographie ouverte et libre: des données pour qui et pour quoi faire?, les choix de représentations cartographiques: communiquer ou manipuler?, discussions autour des travaux des participants.

Apprentissage pratique: Tout au long de la semaine, chaque participant sera amené à réaliser une carte sur papier ou un croquis, enrichir une carte collaborative existante (wheelmap, Open Street Map ou autre), une séance de recueil de données sur le terrain, une carte collaborative sur Umap, une carte personnelle des données collectées précédemment avec QGIS, un commentaire de sa carte.

Objectifs pédagogiques : Chaque participant sera capable de …

Argumenter sur le rôle et l’intérêt de différentes formes de cartographie participative dans le débat publique en s’appuyant sur des exemple précis,
Choisir des symboles cartographiques claires et compréhensibles et critiquer certaines représentations cartographiques peu claires ou manipulatrices,
Enrichir un projet participatif de cartographie existant (wheelmap, open street map,…),
Recueillir des données cartographiables,
Réaliser des cartes ou croquis papiers,
Réaliser collectivement des cartes grâce à une application de cartographie collaborative (par exemple: https://umap.openstreetmap.fr),
Manipuler les outils de base du Système d’Information Géographique (SIG) open source: QGIS (http://www.qgis.org) afin de réaliser une carte simple,
Rédiger un commentaire de sa carte,
Comprendre la logique de fonctionnement et les potentialités d’un Système d’Information Géographique (SIG) comme QGIS,
Savoir où trouver de la documentation et des tutoriels pour approfondir son apprentissage pratique de QGIS.

La formation aura lieu sur le site de l’Université Paris 8.
Des ordinateurs seront disponibles dans la salle de cours mais si vous souhaitez amener votre ordinateur portable personnel n’hésitez pas.
Nous n’utiliserons que des logiciels ouverts, libres (open source) et gratuits lors de ce cours.

Une initiative de La Dionyversité, l’université populaire de St-Denis et de l’Université Paris 8.
Pré-inscription souhaitée par courriel à : thomas.maillard@9business.fr

Avr
24
lun
Les tirailleurs oubliés. Enquête sur les massacres de “soldats indigènes” dans l’Aube en juin 1940.
Avr 24 @ 18 h 30 min – 22 h 00 min

Contact UPopAube@orange.fr
8-B rue des Noëls
10000 TROYES
0325 49 35 40
06 08 09 50 03
http://www.upopaube.com/

avec MP Olivier POTTIER

Avr
25
mar
La cartographie participative
Avr 25 @ 18 h 00 min – 21 h 00 min

Présentation :
La cartographie participative consiste à construire des cartes à partir de données rassemblées collectivement. La carte a été longtemps le monopole d’État pour maîtriser et aménager son territoire. Elle est aujourd’hui mise en balance par des cartes issues de la société civile qui donnent à voir une autre réalité que celle proposée par l’autorité officielle. Ces cartes permettent par exemple de pointer des problèmes (carte de la pollution ou du bruit mesuré aux abords d’une route) ou des manques (carte de l’accessibilité handicapée), de rendre public et conserver la mémoire habitante (carte des pratiques du parc de la Courneuve), de rendre compte d’actions ou de mobilisations (carte des projets contestés), de servir de support aux actions ou aux mobilisations, etc. Ces cartes participatives, collaboratives, communautaires peuvent être réalisées sur papier ou via des outils de cartographie assistée par ordinateur. L’usage d’internet permet de rassembler des données et de les partager d’une manière inédite.

Chaque mardi du 31 janvier au 9 mai 2017.
De 18h à 21h
Hors vacances scolaires.
Les Conférences de la Dionyversité,
l’Université populaire de St-Denis.

La Cartographie participative.

Proposée l’année passée sous la forme d’un stage intensif d’une semaine, l’atelier de cartographie participative est cette année renouvelé de manière hebdomadaire.
Chaque séance donnera lieu à des temps de discussions collectives et des temps d’apprentissage pratique. Un projet de carte collaborative réalisé par les participants servira de fil conducteur entre ces différents travaux tout au long de la semaine. Le sujet du ou des projets n’est pas arrêté. Chacun vient avec ses suggestions, ses centres d’intérêt, ses revendications et nous essaierons de construire ensemble un ou plusieurs projets collaboratifs que nous réaliserons collectivement. N’hésitez pas à proposer des sujets !

Discussions: Différents thèmes pourront être abordés : les différentes formes de cartographie participatives, les rôles des cartes participatives, cartographie ouverte et libre: des données pour qui et pour quoi faire?, les choix de représentations cartographiques: communiquer ou manipuler?, discussions autour des travaux des participants.

Apprentissage pratique: Tout au long de la semaine, chaque participant sera amené à réaliser une carte sur papier ou un croquis, enrichir une carte collaborative existante (wheelmap, Open Street Map ou autre), une séance de recueil de données sur le terrain, une carte collaborative sur Umap, une carte personnelle des données collectées précédemment avec QGIS, un commentaire de sa carte.

Objectifs pédagogiques : Chaque participant sera capable de …

Argumenter sur le rôle et l’intérêt de différentes formes de cartographie participative dans le débat publique en s’appuyant sur des exemple précis,
Choisir des symboles cartographiques claires et compréhensibles et critiquer certaines représentations cartographiques peu claires ou manipulatrices,
Enrichir un projet participatif de cartographie existant (wheelmap, open street map,…),
Recueillir des données cartographiables,
Réaliser des cartes ou croquis papiers,
Réaliser collectivement des cartes grâce à une application de cartographie collaborative (par exemple: https://umap.openstreetmap.fr),
Manipuler les outils de base du Système d’Information Géographique (SIG) open source: QGIS (http://www.qgis.org) afin de réaliser une carte simple,
Rédiger un commentaire de sa carte,
Comprendre la logique de fonctionnement et les potentialités d’un Système d’Information Géographique (SIG) comme QGIS,
Savoir où trouver de la documentation et des tutoriels pour approfondir son apprentissage pratique de QGIS.

La formation aura lieu sur le site de l’Université Paris 8.
Des ordinateurs seront disponibles dans la salle de cours mais si vous souhaitez amener votre ordinateur portable personnel n’hésitez pas.
Nous n’utiliserons que des logiciels ouverts, libres (open source) et gratuits lors de ce cours.

Une initiative de La Dionyversité, l’université populaire de St-Denis et de l’Université Paris 8.
Pré-inscription souhaitée par courriel à : thomas.maillard@9business.fr

Ciné-débat avec le film “La sociale” @ Café associatif La Commune 3 rue d'Aligre Paris 12ème métro gare de Lyon
Avr 25 @ 19 h 30 min – 23 h 00 min

Organisé par ATTAC bertrabert1@gmail.com
avec Bernard Teper du Rep

Mai
2
mar
La cartographie participative
Mai 2 @ 18 h 00 min – 21 h 00 min

Présentation :
La cartographie participative consiste à construire des cartes à partir de données rassemblées collectivement. La carte a été longtemps le monopole d’État pour maîtriser et aménager son territoire. Elle est aujourd’hui mise en balance par des cartes issues de la société civile qui donnent à voir une autre réalité que celle proposée par l’autorité officielle. Ces cartes permettent par exemple de pointer des problèmes (carte de la pollution ou du bruit mesuré aux abords d’une route) ou des manques (carte de l’accessibilité handicapée), de rendre public et conserver la mémoire habitante (carte des pratiques du parc de la Courneuve), de rendre compte d’actions ou de mobilisations (carte des projets contestés), de servir de support aux actions ou aux mobilisations, etc. Ces cartes participatives, collaboratives, communautaires peuvent être réalisées sur papier ou via des outils de cartographie assistée par ordinateur. L’usage d’internet permet de rassembler des données et de les partager d’une manière inédite.

Chaque mardi du 31 janvier au 9 mai 2017.
De 18h à 21h
Hors vacances scolaires.
Les Conférences de la Dionyversité,
l’Université populaire de St-Denis.

La Cartographie participative.

Proposée l’année passée sous la forme d’un stage intensif d’une semaine, l’atelier de cartographie participative est cette année renouvelé de manière hebdomadaire.
Chaque séance donnera lieu à des temps de discussions collectives et des temps d’apprentissage pratique. Un projet de carte collaborative réalisé par les participants servira de fil conducteur entre ces différents travaux tout au long de la semaine. Le sujet du ou des projets n’est pas arrêté. Chacun vient avec ses suggestions, ses centres d’intérêt, ses revendications et nous essaierons de construire ensemble un ou plusieurs projets collaboratifs que nous réaliserons collectivement. N’hésitez pas à proposer des sujets !

Discussions: Différents thèmes pourront être abordés : les différentes formes de cartographie participatives, les rôles des cartes participatives, cartographie ouverte et libre: des données pour qui et pour quoi faire?, les choix de représentations cartographiques: communiquer ou manipuler?, discussions autour des travaux des participants.

Apprentissage pratique: Tout au long de la semaine, chaque participant sera amené à réaliser une carte sur papier ou un croquis, enrichir une carte collaborative existante (wheelmap, Open Street Map ou autre), une séance de recueil de données sur le terrain, une carte collaborative sur Umap, une carte personnelle des données collectées précédemment avec QGIS, un commentaire de sa carte.

Objectifs pédagogiques : Chaque participant sera capable de …

Argumenter sur le rôle et l’intérêt de différentes formes de cartographie participative dans le débat publique en s’appuyant sur des exemple précis,
Choisir des symboles cartographiques claires et compréhensibles et critiquer certaines représentations cartographiques peu claires ou manipulatrices,
Enrichir un projet participatif de cartographie existant (wheelmap, open street map,…),
Recueillir des données cartographiables,
Réaliser des cartes ou croquis papiers,
Réaliser collectivement des cartes grâce à une application de cartographie collaborative (par exemple: https://umap.openstreetmap.fr),
Manipuler les outils de base du Système d’Information Géographique (SIG) open source: QGIS (http://www.qgis.org) afin de réaliser une carte simple,
Rédiger un commentaire de sa carte,
Comprendre la logique de fonctionnement et les potentialités d’un Système d’Information Géographique (SIG) comme QGIS,
Savoir où trouver de la documentation et des tutoriels pour approfondir son apprentissage pratique de QGIS.

La formation aura lieu sur le site de l’Université Paris 8.
Des ordinateurs seront disponibles dans la salle de cours mais si vous souhaitez amener votre ordinateur portable personnel n’hésitez pas.
Nous n’utiliserons que des logiciels ouverts, libres (open source) et gratuits lors de ce cours.

Une initiative de La Dionyversité, l’université populaire de St-Denis et de l’Université Paris 8.
Pré-inscription souhaitée par courriel à : thomas.maillard@9business.fr

Mai
9
mar
La cartographie participative
Mai 9 @ 18 h 00 min – 21 h 00 min

Présentation :
La cartographie participative consiste à construire des cartes à partir de données rassemblées collectivement. La carte a été longtemps le monopole d’État pour maîtriser et aménager son territoire. Elle est aujourd’hui mise en balance par des cartes issues de la société civile qui donnent à voir une autre réalité que celle proposée par l’autorité officielle. Ces cartes permettent par exemple de pointer des problèmes (carte de la pollution ou du bruit mesuré aux abords d’une route) ou des manques (carte de l’accessibilité handicapée), de rendre public et conserver la mémoire habitante (carte des pratiques du parc de la Courneuve), de rendre compte d’actions ou de mobilisations (carte des projets contestés), de servir de support aux actions ou aux mobilisations, etc. Ces cartes participatives, collaboratives, communautaires peuvent être réalisées sur papier ou via des outils de cartographie assistée par ordinateur. L’usage d’internet permet de rassembler des données et de les partager d’une manière inédite.

Chaque mardi du 31 janvier au 9 mai 2017.
De 18h à 21h
Hors vacances scolaires.
Les Conférences de la Dionyversité,
l’Université populaire de St-Denis.

La Cartographie participative.

Proposée l’année passée sous la forme d’un stage intensif d’une semaine, l’atelier de cartographie participative est cette année renouvelé de manière hebdomadaire.
Chaque séance donnera lieu à des temps de discussions collectives et des temps d’apprentissage pratique. Un projet de carte collaborative réalisé par les participants servira de fil conducteur entre ces différents travaux tout au long de la semaine. Le sujet du ou des projets n’est pas arrêté. Chacun vient avec ses suggestions, ses centres d’intérêt, ses revendications et nous essaierons de construire ensemble un ou plusieurs projets collaboratifs que nous réaliserons collectivement. N’hésitez pas à proposer des sujets !

Discussions: Différents thèmes pourront être abordés : les différentes formes de cartographie participatives, les rôles des cartes participatives, cartographie ouverte et libre: des données pour qui et pour quoi faire?, les choix de représentations cartographiques: communiquer ou manipuler?, discussions autour des travaux des participants.

Apprentissage pratique: Tout au long de la semaine, chaque participant sera amené à réaliser une carte sur papier ou un croquis, enrichir une carte collaborative existante (wheelmap, Open Street Map ou autre), une séance de recueil de données sur le terrain, une carte collaborative sur Umap, une carte personnelle des données collectées précédemment avec QGIS, un commentaire de sa carte.

Objectifs pédagogiques : Chaque participant sera capable de …

Argumenter sur le rôle et l’intérêt de différentes formes de cartographie participative dans le débat publique en s’appuyant sur des exemple précis,
Choisir des symboles cartographiques claires et compréhensibles et critiquer certaines représentations cartographiques peu claires ou manipulatrices,
Enrichir un projet participatif de cartographie existant (wheelmap, open street map,…),
Recueillir des données cartographiables,
Réaliser des cartes ou croquis papiers,
Réaliser collectivement des cartes grâce à une application de cartographie collaborative (par exemple: https://umap.openstreetmap.fr),
Manipuler les outils de base du Système d’Information Géographique (SIG) open source: QGIS (http://www.qgis.org) afin de réaliser une carte simple,
Rédiger un commentaire de sa carte,
Comprendre la logique de fonctionnement et les potentialités d’un Système d’Information Géographique (SIG) comme QGIS,
Savoir où trouver de la documentation et des tutoriels pour approfondir son apprentissage pratique de QGIS.

La formation aura lieu sur le site de l’Université Paris 8.
Des ordinateurs seront disponibles dans la salle de cours mais si vous souhaitez amener votre ordinateur portable personnel n’hésitez pas.
Nous n’utiliserons que des logiciels ouverts, libres (open source) et gratuits lors de ce cours.

Une initiative de La Dionyversité, l’université populaire de St-Denis et de l’Université Paris 8.
Pré-inscription souhaitée par courriel à : thomas.maillard@9business.fr

Mai
12
ven
Intervention au collège:” Comprendre la laïcité. Que pensez-vous de la phrase « la liberté des uns, s’arrête là où commence celle des autres » @ Collège de Corbeil-Essonnes
Mai 12 @ 13 h 00 min – 14 h 00 min

Module 5 : Comprendre ce que la laïcité
– Qu’est-ce-que le principe de laïcité, le cadre légal et comment l’appliquer au quotidien
– Visite du Musée de l’histoire de l’immigration
– Débat philo : Que pensez-vous de la phrase « la liberté des uns, s’arrête là où commence celle des autres » ? vendredi 12 mai de 13h à 14h
– Réalisation du film et des panneaux retour d’expérience
Intervention du Rep
Contact organisatrice: aurelie.gacon@mjccorbeil.com

Mai
13
sam
Evolution et révolution par Guillaume Suing @ MJC passerelle à Saint-Dizier(52)
Mai 13 @ 16 h 00 min – 19 h 30 min

Organisé par l’Université populaire de Saint-Dizier
9 bis rue Marcel-Thil
52100 Saint-Dizier

Bertrand Puysségur
Président UP Saint-Dizier
http://upsd52.e-monsite.com/

La conférence sera faite par Guillaume Suing professeur agrégé de biologie auteur du livre la preuve par Marx

Juin
8
jeu
Création du Rep-Tsc Oc et film “les eaux argentéees” @ cinéma Imagine Gaillac(81)
Juin 8 @ 18 h 00 min – Juin 9 @ 0 h 00 min

18 h création du REP TSC OC( Réseau d’Éducation Populaire Travail Social et Culturel Occitanie,
20 h apéro-table espagnole,
21h projection du film ” les Eaux Argentées”
avec Christian Dulieu

Juin
9
ven
Journée régionale Étude/Spectacle sur le thème des MNA( Mineurs étrangers isolés Non Accompagnés @ en matinée à Vaour 81140 et en soirée à Cabannes 81170
Juin 9 @ 9 h 00 min – 18 h 00 min

Journée régionale Étude/Spectacle,le 9 juin dans le Tarn, sur le thème des MNA( Mineurs étrangers isolés Non Accompagnés , en matinée à Vaour 81140 et en soirée à Cabannes 81170. Renseignements : Christian Dulieu : 06-07-51-17-24

Juin
10
sam
Assemblée FRMJC
Juin 10 @ 9 h 00 min – 18 h 00 min
Juin
21
mer
Séminaire initatives de l’Union nationale Alternative mutualiste
Juin 21 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min
Juin
24
sam
Fête du gai savoir à Saint-Dizier(52) @ MJC Passerelle à Saint-Dizier(52)
Juin 24 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Organisé par l’Université populaire de Saint-Dizier
9 bis rue Marcel-Thil
52100 Saint-Dizier

Bertrand Puysségur
Président UP Saint-Dizier
http://upsd52.e-monsite.com/

Café philo, concert, théâtre, conférences, auberge espagnole avec un texte de la Boétie sur la servitude volontaire présenté par Geoffroy Guerrier

Juil
8
sam
Sortie culturelle de l’Université populaire de Saint-Dizier
Juil 8 @ 10 h 00 min – 18 h 00 min

Organisé par l’Université populaire de Saint-Dizier
9 bis rue Marcel-Thil
52100 Saint-Dizier

Bertrand Puysségur
Président UP Saint-Dizier
http://upsd52.e-monsite.com/