Brèves

Risques du travail : des évolutions contrastées

mercredi 20 juin 2012

Une étude de la Dares rendue en mars 2012, dresse une cartographie de l’exposition des salariés du secteur privé aux principaux risques professionnels en France entre 1994 et 2010 (enquête SUMER, basée sur l’autodéclaration des salariés).
L’intensité du travail, qui avait fortement augmenté entre 1994 et 2003, s’est stabilisée à un niveau élevé en 2010. Parallèlement, 30 % des salariés subissent un contrôle ou un suivi informatisé, le double de 1994, et la ” demande psychologique ” (charge mentale engendrée par l’accomplissement des tâches) a augmenté pour toutes les catégories professionnelles. La tension au travail s’accroît : 22 % des salariés déclarent subir des comportements hostiles au travail, contre 16 % en 2003. Quant à la pénibilité physique, elle se stabilise après avoir reculé entre 1994 et 2003 : en 2010, 40 % des salariés sont soumis à au moins une contrainte physique intense, contre 46 % en 1994. Alors que les risques chimiques diminuent globalement, l’exposition aux agents biologiques explose.


Rubriques liées :

Tags :