Courrier des lecteurs

Chant des soignants

lundi 6 avril 2020

À la suite du courrier des lecteurs et du poème de Marc Lacreuse paru dans notre dernier numéro de Respublica, nous vous proposons de pérenniser cette nouvelle rubrique des chants et poèmes dans ce moment historique si particulier. À vous de nous faire connaître ce que le mouvement social peut créer en ce moment. Vous connaissez sans aucun doute la partition, à vous de nous en proposer une version chantée !

 

Ami, entends-tu le pays qu’un fléau contamine ?
Ami, entends-tu la révolte d’un peuple qu’on confine ?
Ohé, infirmières, médecins, et aides-soignants, c’est l’alarme.
Ce soir le pays connaît le confinement et les larmes.

Voyez les urgences en état de souffrance,  camarades !
Où sont l’oxygène et les masques pour soigner les malades ?
Ohé, millionnaires, financiers et libéraux, politiques !
Ohé, saboteurs qui cassiez les hôpitaux, courez vite…

C’est nous qui tenons les réanimations pour nos frères.
La mort à nos trousses, le courage qui nous pousse, la colère.
Dans notre pays, on a supprimé des lits sans réserve.
Ici, nous, vois-tu, nous on soigne et on nous tue, nous on crève…

Ici chacun fait ce qu’il peut, avec peu, et sans trêve.
Soignant, si tu tombes, souvenons nous quand tu faisais grève.
Demain nous irons cheminer au grand soleil sur les routes.
Courage, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute…

Ami, entends-tu le bruit sourd du pays qui se lève ?
Ami, entends-tu le grondement de nos voix qui s’élèvent ?
Oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh…

Par

Voir tous les articles de

Rubriques liées :

Tags :