Extrême-droite

Pierre Cassen (et Riposte Laïque) se rasent le crâne !

mercredi 3 mars 2010
Source externe
Afficher cet article dans son contexte d'origine (source : http://www.mohamed-sifaoui.ove...)

Si jamais vous voulez passer du local d’un syndicat de gauche au « Local » des skins, demandez à Pierre Cassen, l’animateur de ce fumeux site intitulé « Riposte Laïque ». Le personnage saura certainement vous prendre par la main et vous y emmener.

Pourquoi affirmer une telle chose ? Parce que décidément, le bon Pierrot ne cessera de m’étonner puisqu’il annonce fièrement sur son blog qu’il va donner une conférence dans le local de Serge Élie Ayoub, tête de pont des skins. Pour ceux qui ne connaissent pas le « Local », ce petit bar qui offre un cadre très intimiste à tout ce que Paris peut compter d’extrême droite, toutes tendances confondues, c’est un lieu fondé, dit-on, par Frédéric Chatillon, l’ancien dirigeant du GUD, le fameux Alain Soral et Serge Ayoub. Un salon où la Marine Le Pen et autres idéologues du FN ont l’habitude d’aller faire la causette. Le rendez-vous des grands républicains en somme ! Que des humanistes qui aiment les mélanges, les métissages et le « vivre ensemble » et qui défendent les globules rouges de la France attaqués par des Leucocytes venus d’ailleurs.

Je pensais qu’avec l’âge, les gens devenaient sages, raisonnables, mûrs et lucides. C’est certainement vrai pour une majorité de personnes, mais cette maxime ne s’applique visiblement pas à Pierre Cassen qui perd la tête au fil des années. Il la perd politiquement parlant, évidemment. Loin de moi l’idée de faire son examen psychologique. J’ai vu des militants virer de bord, évoluer idéologiquement, changer d’avis. Il n’y a que les idiots qui n’en changent pas, dit-on. Mais là, il ne s’agit pas de ça. Il est vraiment question d’une perte de repères. Cassen ne sait plus où il habite où plutôt, il n’assume plus son habitat. Pierre est perdu. J’espère qu’on lui a précisé que le « Local » était implanté dans le 15e arrondissement de Paris, je prie (euh non pardon, ça risque de l’énerver), je vous supplie de lui offrir un GPS ou de lui envoyer une boussole parce qu’il est complètement à « la ramasse ». Dans l’état où il est, il peut se tromper d’adresse et finir dans les bras d’un imam pas très catholique qui l’obligerait à se convertir à l’islam tout en lui faisant bouffer des Quick hallal !

Pierre Cassen le chevalier de la laïcité, l’homme qui sait tenir un discours républicain, le journaliste autoproclamé (il vient de la rotative cela dit !) qui débusque les bigots, le citoyen qui combat la bien-pensance (que j’incarnerais avec d’autres selon lui et ses amis), le démocrate intraitable parti en croisade contre les musulmans (y compris progressistes qui n’existent pas d’après lui), ce personnage donc va parler devant des skins. Pour leur chanter quoi ? Ce qu’ils ont envie d’entendre. Évidemment ! Parce que s’il compte disserter sur un genre autre que : « la France est en danger », « l’islam nous menace », « il n’existe pas de musulmans modérés », « levons les tabous », « résistons à ces ignobles musulmans qui comptent nous islamiser et rebaptiser Notre Dame », etc. S’il ne compte pas dire ça aux skins qu’ils nous préviennent, nous allons – malgré nos divergences – alerter le SAMU, les pompiers et les urgences afin que des ambulances et des équipes spécialisées l’attendent à l’extérieur. Parce que les skins ne rigolent pas, surtout depuis la défaite du PSG contre l’OM. Il a donc intérêt à être fidèle à son nouveau discours. Et n’allez pas lui préciser évidemment que ce qu’il dit (ou écrit) est raciste. À Riposte Laïque, ils n’aiment pas les musulmans, mais ils ne sont pas racistes. La preuve, diront-ils, comme le fait Jean-Marie Le Pen, nous avons un collaborateur qui répond au nom de « Mohamed ». On ne sait pas néanmoins si ce dernier va accompagner le Pierrot au « Local ». Il est vrai que l’extrême droite manque cruellement de « Mohamed » de poche.

Cela dit, je suis curieux de voir quelle sera la prochaine étape de ce bon petit Pierrot. Si à 57 ans, il se rend chez les skins, c’est qu’il ne tardera pas à suivre les spectacles de Dieudonné, ensuite il fera le défilé devant Jeanne d’Arc et je présume qu’à 60 ans, il ira chez le coiffeur se raser le crâne. Enfin s’il continue ainsi, il finira, outre avec un crâne rasé, mais aussi avec une croix celtique tatouée sur le torse, un piercing sur la lèvre supérieure et en marchant d’un pas cadencé, Pierre Cassen qui se dit toujours de gauche, ira défiler sur les Champs Élysées en chantant l’Internationale ! Le soir, las et fatigué d’une journée de marche, il s’allongera sur son lit en lisant Maurras, Knox et Gobineau tout en regardant le portrait de Staline qui trônera probablement sur son mur.

Oui ! De Riposte Laïque, il vaut mieux en rire.

Par
Journaliste, Ecrivain et Réalisateur.
www.mohamed-sifaoui.com/

http://www.mohamed-sifaoui.com/

Voir tous les articles de