Brèves

Quel avenir immédiat pour la Palestine ?

lundi 26 mars 2018

L’état de santé de Mahmoud Abbas (83 ans) devient si préoccupant que le comité central du Fatah, principale organisation palestinienne de l’OLP, vient de désigner celui qui le remplacerait à la tête du Fatah, si Mahmoud Abbas ne peut plus gouverner. Il s’agit de Mahmoud Al-Alloul. Avant cette réunion, on parlait d’un trio regroupant outre Mahmoud Al-Alloul,  Jibril Rajoud et le général Majid Faraj, chef du service de renseignement de l’Autorité palestinienne. Mahmoud Al-Alloul a récemment déclaré qu’il était d’accord avec une solution à un seul Etat si l’égalité totale était réalisé entre citoyens israéliens et citoyens palestiniens mais qu’il ne pourrait pas accepter la situation d’apartheid actuelle.
Mais on apprend que les pays arabes (Egypte, Arabie saoudite, les Emirats) souhaiteraient le retour de Mohamed Dahlan, ancien chef de la sécurité d’Arafat , mis en disgrâce par Mahmoud Abbas, et qui vit actuellement aux Emirats.

Ajoutons à cela que la situation n’a jamais été aussi tendue entre le Fatah et le Hamas depuis que le premier ministre palestinien a subi un attentat à la bombe alors qu’il entrait à Gaza pour dialoguer avec le Hamas. Difficile dans ces conditions d’organiser, par exemple,  un scrutin à Gaza et en Cisjordanie en même temps.
Il y a donc beaucoup d’incertitudes sur la succession éventuelle de Mahmoud Abbas.

Par

Voir tous les articles de