La Bataille de la laïcité : 1944-2004

L’auteur, Guy Georges, ancien secrétaire général du Syndicat national des enseignants (SNI), relate dans son ouvrage la Bataille de la laïcité : 1944-2004 (éd. Sudel, Paris, 2008) ce que fut la chronologie et l’âpreté des luttes pour la défense l’Ecole publique et de son caractère laïque, menées de 1944 à 2004 par le SNI, la Fédération de l’Education nationale (FEN) et le Comité national d’action laïque (CNAL). Cette relation est effectuée à travers l’analyse de deux journaux syndicaux : L’Ecole libératrice, publication hebdomadaire du SNI, et Enseignement public, publication mensuel de la FEN. (suite…)

Le Rapport Apparu et le Rapport Descoings : Le Lycée à l’heure de l’économie de la connaissance

Le 5 juillet 2007, le Président de la République adressait au Ministre de l’Éducation Nationale une lettre de mission en vue de la réforme du lycée général et technologique. Jean-Paul de Gaudemar, recteur de l’Académie d’Aix-Marseille, ancien directeur général de l’enseignement scolaire, se vit alors confier une mission de consultation qui déboucha, en juin 2008, sur la signature de « points de convergence sur les objectifs et les principes directeurs » de la réforme du lycée. Sur la base de ce texte, Xavier Darcos rendait public le 22 octobre 2008 le projet de la nouvelle Seconde, projet qui était destiné à entrer en vigueur dès la rentrée 2009. Devant les résistances que ce projet suscita, ce dernier fut contraint de reculer et de suspendre sa mise en œuvre. C’est dans ce contexte et dans une volonté d’apaisement que Richard Descoings s’est vu confier, le 12 janvier dernier, une « mission de concertation » sur le sujet. Dans la foulée, la Commission des affaires culturelles, familiales et sociales de l’Assemblée nationale constituait une mission d’information sur la réforme du lycée, mission présidée par Yves Durand et dont le rapporteur est Benoist Apparu. Les deux rapports, le rapport Descoings et le rapport de la mission d’information, ont été rendus publics à quelques jours d’intervalle, respectivement le 29 mai et le 2 juin. (suite…)

Séquestrations, sécurité et cagoules…

La revue l’Histoire (n° de mai) rappelle les circonstances de l’entrée du « peuple souverain » sur la scène politique avec la Révolution française, quelques distinctions utiles entre le peuple abstrait et le peuple concret, son inscription définitive comme communauté morale et entité politique dans la République et dans tout système politique démocratique. (suite…)