L’imposture de la création du secteur optionnel

La santé : un capital individuel et collectif Nous approchons d’une nouvelle année à l’orée de laquelle nous exprimerons peut être ce que l’on considère comme une banalité : « Bonne année, bonne santé ». Banalité ? A la réflexion, c’est bien le facteur le plus important d’une qualité de vie, tant sur le plan…

Halte à la répression à EDF GDF/SUEZ

Cinq mois après la fin du conflit du printemps pour l’emploi et le service public, la Direction des groupes EDF et GDF/SUEZ, répondant à plusieurs demandes gouvernementales invitant à prendre des sanctions contre les salariés en lutte, s’est lancée dans une vaste opération nationale de répression et de sanctions disciplinaires allant jusqu’au licenciement de plusieurs salariés. Cette opération s’inscrit dans un contexte de criminalisation du mouvement social inacceptable dans une société démocratique. (suite…)

L’(auto)-extermination de la classe ouvrière

Il y a vingt ans, à Marseille nous inaugurions un colloque : « Travail et Santé Mentale« , nous pointions déjà à l’époque les atteintes à la santé psychique dans un article : « Pression, répression, dépression » (1)Broda, J ; « Pression, Répression, Dépression », Perspectives psychiatriques, 1990, n°22 . Nous étions au début de la grande opération d’(auto)-extermination salariale, via le chômage, la (sur)charge de travail, la mobilisation psychique, la précarisation de tous les rapports sociaux, la régression des organisations de classe, et du parti communiste comme vecteur identitaire. (suite…)

Notes de bas de page

Notes de bas de page
1 Broda, J ; « Pression, Répression, Dépression », Perspectives psychiatriques, 1990, n°22

Quand la plateforme de France Télécom devient un camp de travail

Les employés de la plateforme de Lille n’en croyaient pas leurs yeux. Seraient–ils tombés dans un camp de travail obligatoire avec maltraitances ? Les élèves des lycées professionnels de l’académie de Créteil reçoivent plus d’égards puisqu’on les  « intéresse », qu’on leur parle gentiment et que les instructions visent à former le citoyen. (suite…)

« Bien vieillir » un défi majeur de notre société

Une atteinte aux droits fondamentaux des personnes âgées est dans les tuyaux du gouvernement. Un projet de décret du ministère du Travail modifie les dotations accordées aux établissements publics et associatifs et prévoit de leur laisser une plus grande liberté pour fixer le tarif hébergement, une des trois composantes du prix de journée, avec les soins et la dépendance. Allons-nous vers un système à deux vitesses ? Cette révision tarifaire est imposée par la loi de financement de la Sécurité Sociale de 2009. Il s’agit en pratique de laisser la maison de retraite fixer elle-même son prix de journée pour les personnes qui ne bénéficient pas de l’aide sociale. (suite…)

Mais qui veut « sauver » La Poste ?

La votation citoyenne contre la privatisation de la poste s’est déroulée samedi dans une ambiance de kermesse populaire, tracteurs et crieurs postés aux quelques 9 987 points de vote répartis sur le territoire national. Devant le succès de l’organisation, le Parti Socialiste propose aujourd’hui l’organisation d’un véritable référendum. Animal Politique (1) http://www.animalpolitique.com/   était aux premières loges. (suite…)

Notes de bas de page

Valréas: la résistance populaire paye !

Une décision gouvernementale annulée par un tribunal après une campagne résistante organisée par le Comité de défense de l’hôpital de Valréas, par la municipalité et par le Collectif des jeunes mamans et largement soutenue par les habitants du bassin sanitaire, cela méritait d’être publié ! Même si ce n’est pas fréquent en ce moment, ce n’est pas la première fois, rappelez-vous Saint-Affrique en Aveyron et Die dans la Drôme ! (suite…)

Suicides au travail : le tournant gestionnaire et le déficit philosophique

S’appuyant notamment sur les ouvrages de Christophe Dejours, Martine Verlhac examine le « tournant gestionnaire » qui dénature la reconnaissance dont le travail est producteur, au point de livrer ceux qui en sont victimes à l’exclusion et à l’humiliation, à un double déni d’humanité. Devant les idéologies qui, lorsqu’elles ne…

Belgique : 1 000 écoles publiques ou privées ont décidé d’interdire le hidjab

Ce n’est pas sans grande réjouissance que nous accueillons à Respublica la nouvelle qui nous parvient de Belgique. Le 11 septembre dernier, les divers réseaux scolaires d’Anvers, y compris le secteur confessionnel catholique, ont décidé, après concertation entre eux, d’interdire le voile islamique dans leurs 300 établissements à la rentrée 2010. (suite…)

L’école du sang

Quelques mois après juillet 1789, la gauche française naît dans le sang versé, celui d’un roi condamné à la guillotine. La République s’est affirmée dans la cruauté, qui est en même temps refus de l’hérédité et gloire à l’affranchissement personnel. Deux siècles plus tard, en juillet 1989, un gouvernement de gauche, par la loi d’orientation sur l’éducation (plus connue sous l’appellation de « loi Jospin »), réintroduit dans l’école le sang, c’est-à-dire la famille, la lignée. Ces deux gestes symboliques (en finir avec la famille royale et oser se gouverner par soi-même, faire des parents des acteurs de la communauté éducative) se répondent l’un l’autre et s’annulent. Car comment ne pas voir dans cette école du sang le signe précurseur d’une école du cens où les enfants (du peuple) n’auront aucun droit à l’émancipation ?

(suite…)

Belgique : manifestation contre le port de signes religieux à l’école

SAMEDI 26 SEPTEMBRE - 11H, 1000 BRUXELLES, DEVANT LE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE Appel conjoint du Comité belge Ni Putes Ni Soumises, de l’asbl Insoumise et dévoilée (Karima) et du Réseau d’Actions pour la Promotion d’un Etat Laïque (RAPPEL) Depuis plusieurs années, la question du port de signes religieux…

La Bataille de la laïcité : 1944-2004

L’auteur, Guy Georges, ancien secrétaire général du Syndicat national des enseignants (SNI), relate dans son ouvrage la Bataille de la laïcité : 1944-2004 (éd. Sudel, Paris, 2008) ce que fut la chronologie et l’âpreté des luttes pour la défense l’Ecole publique et de son caractère laïque, menées de 1944 à 2004 par le SNI, la Fédération de l’Education nationale (FEN) et le Comité national d’action laïque (CNAL). Cette relation est effectuée à travers l’analyse de deux journaux syndicaux : L’Ecole libératrice, publication hebdomadaire du SNI, et Enseignement public, publication mensuel de la FEN. (suite…)

Le Rapport Apparu et le Rapport Descoings : Le Lycée à l’heure de l’économie de la connaissance

Le 5 juillet 2007, le Président de la République adressait au Ministre de l’Éducation Nationale une lettre de mission en vue de la réforme du lycée général et technologique. Jean-Paul de Gaudemar, recteur de l’Académie d’Aix-Marseille, ancien directeur général de l’enseignement scolaire, se vit alors confier une mission de consultation qui déboucha, en juin 2008, sur la signature de « points de convergence sur les objectifs et les principes directeurs » de la réforme du lycée. Sur la base de ce texte, Xavier Darcos rendait public le 22 octobre 2008 le projet de la nouvelle Seconde, projet qui était destiné à entrer en vigueur dès la rentrée 2009. Devant les résistances que ce projet suscita, ce dernier fut contraint de reculer et de suspendre sa mise en œuvre. C’est dans ce contexte et dans une volonté d’apaisement que Richard Descoings s’est vu confier, le 12 janvier dernier, une « mission de concertation » sur le sujet. Dans la foulée, la Commission des affaires culturelles, familiales et sociales de l’Assemblée nationale constituait une mission d’information sur la réforme du lycée, mission présidée par Yves Durand et dont le rapporteur est Benoist Apparu. Les deux rapports, le rapport Descoings et le rapport de la mission d’information, ont été rendus publics à quelques jours d’intervalle, respectivement le 29 mai et le 2 juin. (suite…)