Luttes et chansons

dimanche 28 mars 2021

En voilà un qui ne lâche rien. Au moment où le découragement peut gagner les équipes militantes, Pascal Genneret lui continue de nous proposer des chansons rebelles. Merci à l’invariant champenois !

 

Bonsoir à toutes, tous,
Pour accompagner vos rassemblements contestataires, festifs, sportifs, voici deux liens :

« Quand tu danses »

(se chante, se danse en ligne, par deux, seul.e …) : à écouter ici.

Quand tu danses, que tu te balances de tout ça,
De l’état d’urgence qui contredanse autour de toi,
Quand tu danses, que tu t’élances, déployant tes ailes,
Que la cadence retrouve du sens entre terre et ciel.

Tu improvises en laissant s’exprimer
Ton envie de gestes libérés
De la terreur, ministère de la peur.
Sur toutes les places fleurit la liberté,
Et peu à peu se répand la clarté,
Partout renaît l’instinct de partager.

Quand tu danses, c’est l’évidence que déjà
Vient l’émergence d’un espoir immense ici bas
Quand tu danses, que ta conscience étincelle,
Chassant la méfiance, c’est la confiance qui t’appelle.

J’ai fait un rêve comme Martin Luther,
Ce flash inouï dans les infos d’hier :
L’gouvernement s’excuse et les docteurs Mabuse
Reconnaissent qu’ils se sont trompés
En confisquant toutes nos libertés.
Faisons que ce rêve devienne réalité.

Quand tu danses, que l’espérance monte en toi,
Un désir intense de délivrance rayonne et se voit.
Quand tu danses, que ta conscience étincelle,
Chassant la méfiance, c’est la confiance qui t’appelle.

Leurs certitudes et leurs contradictions
Nous ont foutus dans un fameux boxon.
Reprenons en main Notre destin
Assez de couacs qu’il en coûte,
Cette politique sanitaire nous broute.
Rassemblons-nous, faut préparer demain.
Quand tu danses, que tu te balances de tout ça,
De l’état d’urgence qui contredanse autour de toi,
Quand tu danses, que tu t’élances, déployant tes ailes,
Que la cadence retrouve du sens entre terre et ciel.

Et pour les enfants, il y a toujours « Déjà déguisés ! »

A retrouver ici.

Déguisés, on est d’jà déguisés,
On est masqués depuis l’éternité, Hé hé !
Déguisés, on est d’jà déguisés
En confinés ou en déconfinés, Yé yé !

Pour nous les enfants, le moral est au plus mal,
Nous n’pourrons pas rejoindre le carnaval.
Nous n’irons pas non plus en classe de neige,
Castex a saccagé les télésièges.

Qui je suis? Qui es-tu? Qui sommes-nous?
Désormais, plus question d’faire des bisous.
Derrière un masque, on n’voit aucune émotion,
On ne nous parle plus que de distanciation.

On voudrait embrasser Papy, Mamy,
Faire les fous avec tous nos amis,
Mais tout ça, c’est loin, c’était avant.
On est déjà des anciens combattants.

dernier refrain Déguisés, on est d’jà déguisés,
En déconfinés ou en reconfinés, Yé yé !
Déguisés, on est d’jà déguisés,
On en a plus qu’assez d’être déguisés, Yé yé !

 

Courage, le printemps sera chaud !
Zicalement, fraternellement,
Pascal Genneret

Par

Voir tous les articles de

Rubriques liées :