Canicule , inondations, incendies, déforestations

SommaireLe point de basculeUrgence écologique et socialeUne France coupée en deuxRéduire la pollution de l’air : une nécessitéSortir de l’agriculture productiviste est la seule solution à long termeRelocalisation et nourriture diversifiéeUn cercle vicieuxUn impératif : réduire la consommation d’eauL’abandon « précipité » du projet de centrales de 4e générationEconomie d’énergie : l’autre solution « Notre maison…

Read more about the article Canicule , inondations, incendies, déforestations
© Adobe Stock

La transition écologique : de belles paroles… et des actes qui ne suivent pas La preuve par la décision de confiner les déchets de Stocamine à Wittelsheim dans le Haut-Rhin

Après la décision récente d’autoriser l’usage de néonicotinoïdes pour certaines cultures, les traités de libre échange entre l’Union européenne et quatre pays d’Amérique du Sud dont le Brésil favorisant des importations agricoles basées sur la destruction de la forêt d’Amazonie et qui concurrencent nos agriculteurs… vient de tomber un communiqué…

Le service public de l’eau: l’actualité du débat

L’eau pose les mêmes questions que celles évoquées à l’occasion de la campagne présidentielle française. Il est donc logique d’effectuer un parallèle entre l’analyse faite sur l’eau, bien public, à l’occasion du Forum mondial de Marseille (mars 2012) et la grande confrontation démocratique à laquelle est convié le peuple français, y compris les réactions populaires suscitées par le FAME (1)Cf. Colloque (26/01/12), organisé par l’Assemblée Nationale en préparation de ce Forum, qui a suscité une contre- manifestation publique du Fame (Forum Alternatif Mondial de l’Eau) animé par nombre d’ONG. à l’occasion des événements de Marseille. (suite…)

Notes de bas de page

Notes de bas de page
1 Cf. Colloque (26/01/12), organisé par l’Assemblée Nationale en préparation de ce Forum, qui a suscité une contre- manifestation publique du Fame (Forum Alternatif Mondial de l’Eau) animé par nombre d’ONG.

Menaces sur l’eau ?

L’eau est un bien commun, propriété de la Nation. Notre Constituante devrait l’inscrire dans la future Loi Fondamentale du pays comme cela se fait dans de nombreux pays. Bien commun, les sociétés privées n’ont alors rien à faire dans sa production, sa distribution et son assainissement. De plus, l’Assemblée Générale des Nations Unies en a fait, en juillet 2010, un droit de l’homme, opposable à l’Etat dans certains pays. Après les inondations qui ont frappé notre pays et entraîné des pertes en vie humaine et des dégâts considérables et face à le formidable engouement des Tunisiens pour l’eau en bouteille et aux manœuvres de certains, la question de l’eau, cette ressource vitale et irremplaçable doit être à l’ordre du jour de nos gouvernants et de nos concitoyens. (suite…)