C’est le manque d’honnêteté qui a rendu le virus mortel !

Roland Gori est psychanalyste, membre d’Espace analytique, professeur honoraire de psychopathologie clinique à l'université d’Aix Marseille. Auteur de Et si l’effondrement avait déjà eu lieu, Paris, Les Liens qui Libèrent, 2020. Frédéric Pierru est sociologue, CNRS-CERAPS.   Albert Camus, par la voix du Dr Rieux, définit dans La Peste la…

« Ségur de la santé » : le cercle de la raison sanitaire

« C’est curieux, chez les marins, ce besoin de faire des phrases. » Michel Audiard, Les Tontons flingueurs. Le pouvoir macroniste recourt, depuis son accession au trône de la monarchie républicaine, à trois stratégies pour déminer le terrain social : le mensonge, l’enfumage et la répression policière. Impossible d’oublier la triste…

Modeste proposition pour empêcher les vieillards d’être à la charge de leurs enfants ou de leur pays et pour les rendre utiles au public Libre adaptation du texte de Jonathan Swift de 1729

Le Dr Christophe Trivalle est chef de service à l’hôpital Paul Brousse (Villejuif), SSR Alzheimer – Pôle gériatrie Site internet : http://gerontoprevention.free.fr/   C’est une triste chose pour ceux qui se promènent dans nos grandes villes ou voyagent dans la campagne, que de voir les rues, les routes et les portes des…

L’avenir de la Sécurité sociale rime avec l’écologie

Vivre dans un environnement sain, est-ce un droit ? La réponse devrait être OUI :

  • Le principe premier de la déclaration de Rio (conférence des Nations Unies pour le développement et l’environnement, 1992) est ainsi rédigé : « Les êtres humains sont au centre des préoccupations relatives au développement durable. Ils ont droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature ».
  • L’article premier de la Charte de l’environnement, adossée en 2005 à la Constitution française, proclame que « chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de sa santé ».
  • La Charte européenne de l’environnement et de la santé des États-membres européens de l’OMS, signée en 1989, énonce le droit de chacun à un « environnement permettant la réalisation du niveau le plus élevé de santé et de bien-être » ainsi que le devoir de chacun de « contribuer à la protection de l’environnement dans l’intérêt de sa propre santé et de la santé des autres ».

Mais tous ces écrits n’engagent que ceux qui y croient puisque les lois tendancielles du capitalisme génèrent une logique contradictoire avec ces propos. L’écart entre le droit et la réalité est de plus en plus important.
La question environnementale fait souvent la une de l’actualité, que ce soit lors d’un épisode climatique extrême ou au moment d’un pic de pollution. Ces événements semblent toucher les populations de manière indifférenciée, mais la réalité montre que ce sont les plus démunis qui pâtissent plus que les autres des dégâts environnementaux. Ce sont les pays les plus pauvres qui subissent les pires conséquences du dérèglement climatique ou de la perte de biodiversité, et ce sont aussi, au sein des pays riches, les populations les plus pauvres qui habitent dans les territoires les plus touchés par la pollution de l’air et le bruit. Ce sont également les plus modestes qui ont le plus de difficultés à faire face à la hausse des prix des ressources, et en premier lieu celui de l’énergie. Les dégradations environnementales touchent en priorité les populations les plus précaires, et renforcent encore cette précarité. Autrement dit, problèmes sociaux et problèmes environnementaux sont étroitement liés et se renforcent mutuellement. Les deux questions ne peuvent donc être dissociées. (suite…)

Effets pervers de la T2A sur les pratiques médicales en neurologie ou comment changer le paradigme soignant 

  Texte de Sophie Crozier, David Grabli, Sophie Demeret, Francis Bolgert, Anne Léger, Caroline Papeix, Benjamin Rohaut, François Salachas, Karine Viala,  neurologues (groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris) Intervention du 29/01/2016 devant la commission présidée par Olivier Veran, chargée d’engager une réflexion de fond sur les réformes souhaitables de la T2A, et…

Panorama santé OCDE : le recul de la France

Le Panorama de santé 2015 de l’OCDE compare les indicateurs santé 2013 des pays membres et parfois au-delà de l’OCDE. En 2000 l’OMS déclarait : « la France fournit les meilleurs soins de santé généraux du monde ». En 2014 l’European Community Health Indicator classait la France 11ème des pays européens. Ce recul…

Austérité et offensives contre la Sécurité sociale

Toujours plus d'austérité dans l'hôpital D'après une communication du Pr André Grimaldi Marisol Touraine a d'abord donné le nombre de milliards qu'il fallait diminuer pour le financement de l'hôpital puis elle passe aux directives pour les professionnels. Nouvelle campagne tarifaire, directive pour les "managers" des hôpitaux (elles appellent les directeurs…

Le 16 octobre, une grande journée d’action d’action de la CGT pour la défense de notre système de santé et de protection sociale

Depuis plusieurs années les lois de financement de la sécurité sociale ont instauré une politique d'austérité qui met à mal notre système de santé et de protection sociale. Le virage idéologique du gouvernement avec la mise en place du gouvernement Valls II va amplifier et aggraver cette situation. Depuis des…

Santé publique : manipulation médiatique et augmentation des inégalités sociales de santé

Le trio Hollande-Valls-Touraine use d'une martingale éhontée en terme de communication. Pour cette « loi de santé » qui viendrait en discussion au Parlement début 2015, il décide de médiatiser quelques mesures sur lesquelles tout le monde est d'accord pour masquer l'aggravation pour les assurés sociaux des inégalités sociales de santé. Commençons…

Dégradation de la qualité et de la couverture des soins : deux textes

Tribune des Prs André Grimaldi et Jean-Paul Vernant « Réduire les dépenses de santé… en les privatisant » Le gouvernement a annoncé une réduction des dépenses de santé de 10 milliards d'euros, grâce à l’accroissement du recours aux médicaments génériques, au développement de la chirurgie ambulatoire et à une meilleure gestion hospitalière censée…

L’attaque contre la Sécurité sociale entre dans une phase décisive

On sait que sur les 21 milliards de diminution de dépenses prévue dans le « Pacte de stabilité », 10 milliards concerneront l’Assurance-maladie. Mais il existe bien d'autres mesures qui vont avoir un impact sur la Sécurité sociale solidaire, d'autres signes d'avancée du rouleau compresseur néo-libéral, dont on apprend l'existence ici ou…

L’éducation populaire contre les prédateurs de la santé

Pour mener correctement la bataille pour une nouvelle hégémonie culturelle encore faut-il intégrer dans notre argumentation tous les méfaits des politiques néolibérales et ensuite des causes de ces dernières. Et cela dans tous les secteurs qui touchent directement la majorité des Français et étrangers assurés sociaux et donc en premier…

Le krach du système de santé

L’approfondissement des politiques d’austérité va-t-il provoquer un krach sanitaire ? Au moment où l’OCDE estime qu’il serait possible de baisser, en France, les dépenses de santé à hauteur de 1,3 point de PIB sans nuire à la « qualité » des soins, une étude publiée dans la prestigieuse revue médicale…