« Paty changeait la vie »

Il y a des parodies qu'on aurait aimé ne jamais avoir à écrire... Pour écouter cette chanson adaptée de Jean-Jaques Goldman, c'est ici : https://www.youtube.com/watch?v=oyFK06sI4zQ  

La tragédie de Conflans

Une tragédie, c’est le déroulement d’une mort annoncée. Et c’est bien le cas dans ce qui s’est passé. Certains enseignants interrogés sur les plateaux ont dit qu’ils étaient horrifiés mais pas étonnés : 20 ans, plus de 20 ans que le problème couve. Alors, à la complexité du problème, s’ajoute son…

L’obscurantisme programmé par la réforme Blanquer de la formation des enseignants Des armes pour le terrorisme islamique

Le ministère de l’Éducation Nationale a mis en place au printemps dernier une réforme de la formation des enseignants, dite réforme Blanquer[1]. Un des points important est la refonte des épreuves des concours de recrutement, notamment du concours de professeurs des écoles (CRPE) et de professeurs du second degré (CAPES).…

Bruxelles : contre la terreur de masse, des principes et des armes

Après Paris, c’est au tour de Bruxelles de vivre l’épouvante créée par le total-terrorisme islamiste en action. La guerre injuste et ignoble menée par Daech aux prolétariats européens continue.
Non, le djihadisme n’est pas causé par « nos guerres ». Indécence de ce déplacement de responsabilité. Voyageurs de Zaventem, travailleurs coincés dans le métro de Maelbeek, foules de toutes les capitales, nous ne sommes pas responsables de leurs agissements ignobles : nous sommes des victimes, point à la ligne. Les fous de Dieu sont en guerre contre ce que nous sommes, pas contre ce que nous faisons. C’est pourquoi ils tuent partout, là où ils le peuvent, du Moyen-Orient aux villes européennes, et sans aucun égard puisqu’à leurs yeux, nous sommes tous et définitivement coupables.
Cette force immonde est en marche. Elle ne sera pas arrêtée, nous le savons, par des pétitions de principe. Contre elle, il faut des principes et des armes. (suite…)

Sociologisme/psychanalisme : une bévue contre une autre ?

Dans le bulletin www.Lacan.quotidien n°554, la psychanalyste Clotilde Leguil propose un texte intitulé « La haine est sans raison, mais elle n’est pas sans objet », transposant des propos de Jacques Lacan référés, non pas à la haine, mais à l’angoisse. Elle revient sur les attentats de janvier et de novembre 2015…

Merci pour ces commémorations !

Le rideau est tombé sur la séquence "commémorations" des attentats de janvier 2015. En attendant les prochaines, en mars, pour honorer la mémoire des victimes de Mohamed Merah et à l'automne prochain, pour perpétuer celle des victimes des attentats du 13 novembre et en espérant que dans l'intervalle il n'y…

« Les musulmans d’Europe, on est en train de leur enlever Paris »

Source : publié en espagnol dans « El Confidencial » le 19 novembre 2015 et sur M’Sur : http://msur.es/2015/12/10/topper-daesh-paris. Traduction pour ReSPUBLICA d'Alberto Arricruz. J’imagine Ahmed Mohamed sortant de chez lui dans l’après-midi, prêt à l’action, vérifiant la boucle de sa ceinture d’explosifs ; tout est en ordre, ah non attend, où ai-je mis le…

Daech, état d’urgence, mouvements sociaux : la grande confusion

Il y aura d’autres morts, d’autres carnages, d’autres exterminations, en France et ailleurs. Pourquoi ? Parce qu’il est fort difficile de lutter contre ce nouvel adversaire, étant données les méthodes qu’il emploie et les caractéristiques de nos sociétés. L’absence totale de scrupule est une arme particulièrement sophistiquée. Certains d’avoir absolument raison,…

Les attentats du 13 novembre à Paris : la terreur de l’Etat islamique, l’état d’urgence en France, nos responsabilités

NDLR - Pierre Rousset et François Sabado​ sont membres de la 4e Internationale. Nous signalons leur texte car il se démarque des positions privilégiant un certain anti-impérialisme, récemment affichées par la direction du NPA. Solidarité avec les victimes ! Les 13 novembre constitue un changement dans la situation politique nationale et…

Oui, Daesh a à voir avec l’islam

Laissons d’abord la parole à Abdellah Tourabi, directeur de publication du journal marocain Tel quel : « Oui, ça a à voir avec l’islam ». À chaque fois que se produit un attentat ou que le monde découvre une atrocité commise par Daech, on entend immédiatement des affirmations du genre “ça n’a rien…

Attentats 2015 : la gauche de la gauche à la peine

Paradoxalement, la succession des attentats a fourni des réactions habituelles et prévisibles de la part du gouvernement solférinien, de la droite néolibérale et du FN. Le gouvernement solférinien a été capable en quelques heures de prendre le contre-pied d’une partie de sa ligne stratégique erronée antérieure au 13 novembre (nouvelle alliance avec la Russie après les pitreries françaises en Libye, en Ukraine et en Syrie, début de prise de conscience de la guerre nécessaire au total-terrorisme islamiste, etc.). Mais elle continue à intégrer cette prise de conscience à l’intérieur du mouvement réformateur néolibéral qui va l’empêcher de lutter contre toutes les causes multiples de cette crise globale. On ne le dira jamais assez, nous vivons, au sein de notre formation sociale capitaliste, plusieurs crises siamoises complémentaires dans la crise globale : la crise du profit capitaliste, la crise des impérialismes et la crise du mode d’organisation culturelle, sociale et politique.

La droite néolibérale est sur la même position que le gouvernement solférinien, mais fait de la surenchère. Du classique cousu main. Quant au FN, il bétonne sur son credo anti-républicain, contre l’immigration et contre les musulmans. Tout cela est huilé. Mais le plus triste est que c’est la gauche de la gauche qui est le plus à la peine. Incroyable. Tout simplement parce qu’elle est prise à contre-pied sur son compromis avec les adeptes du gauchissement du communautarisme anglo-saxon (contre le principe de la laïcité comme principe d’organisation sociale) qui sont en son sein. On ne peut pas impunément participer aux initiatives ultra-communautaristes et réactionnaires des Indigènes de la République, en meeting le 6 mars dernier à Saint-Denis ou en manifestation le 31 octobre à Paris, et être capable de faire face sérieusement après les attentats du 13 novembre.

(suite…)

La gauche face au terrorisme

Massacres. Epouvante. Corps déchiquetés, cœurs brisés. En plein cœur de Paris, capitale des libertés. Le terrorisme islamiste, une nouvelle fois, et à une échelle sans précédent pour la France, a blessé gravement la République. Ah ! nous voudrions bien mener d’autres guerres, à la pauvreté, l’inégalité, l’indifférence écologique, au train fou…

Changer de cap "Guerre" ou statégies de sécurité

Article original : http://politica.elpais.com/politica/2015/11/14/actualidad/1447531737_149008.html Toute stratégie doit être révisée en permanence en fonction des menaces émergentes. À la lumière des attentats cruels et tragiques de ce vendredi à Paris, nous avons la responsabilité de repenser les stratégies de sécurité qui, depuis 2001, sont appliquées à la lutte contre le terrorisme.…

A la France des Lumières de se défendre

Paris endeuillée. Une cohorte de victimes innocentes que leurs assassins voudraient les apôtres du vice et de la luxure. Des attentats coordonnés pour viser des terrasses de cafés et des lieux de spectacle. Une horreur qui cherche à atteindre l’humanité, à l’annihiler. Il importe peu pour l’opinion de décortiquer le…

Réactions à l’actualité

Coup de gueule ! (par Jean-Pierre Lefèvre) Le mythe du peuple souverain travaillant à son émancipation pour édifier une société plus juste et fraternelle est une donnée essentielle de notre culture, de notre réflexion et de notre imagination. Le récit de ce mythe vient de s’enrichir d’une page d’écriture couleur du…