Brèves

Le Front national et les fonctionnaires Une étude du CEVIPOF

mercredi 20 janvier 2016

Cette note sur l’analyse du vote FN chez les fonctionnaires corrobore et amplifie l’analyse faite par ReSPUBLICA au lendemain du deuxième tour des régionales : voir http://www.gaucherepublicaine.org/chronique-devariste/regionales-2015-le-processus-de-decomposition-de-la-gauche-de-la-gauche-est-engage/7397189.
Précisons que les fonctionnaires de catégorie C dont il est question ici s’apparentent aux ouvriers et employés évoqués dans notre texte.
Lire l’étude de Luc Rouban, décembre 2015 : Etudes – fonctionnaires et FN
Résumé :

L’implantation du Front national (FN) au sein des trois fonctions publiques s’est confirmée de manière impressionnante lors du premier tour des élections régionales de 2015. Il s’agit d’un changement qualitatif car le Front national conquiert un univers socioprofessionnel qui lui était traditionnellement hostile et prend même racine au coeur du monde enseignant. Cet ancrage du FN chez les fonctionnaires suit néanmoins les lignes d’une fracture sociale qui sépare les cadres des agents d’exécution? Ce clivage est particulièrement puissant dans la fonction publique hospitalière (FPH).