Combat laïque

Pour la création d’un collège public, l’application du code de l’Education est un devoir de l’Etat

jeudi 18 décembre 2014

Le collectif vigilance laïcité de Maine-et-Loire demande à la Ministre de l’Education nationale d’appliquer le code de l’éducation pour imposer au Conseil général de Maine-et-Loire un collège public à Beaupréau. Bien que l’Assemblée départementale soit outrageusement en faveur de l’enseignement privé catholique, le ministère tergiverse. Jusqu’alors il refuse d’user de la législation républicaine en vigueur. Suite aux interpellations de la Région, des associations de parents d’élèves et des militants laïques qui la pressent d’intervenir, Madame la ministre a seulement consenti à envoyer un courrier au Président du Conseil général. Elle lui demande civilement ses intentions sur le dossier. Les optimistes pourraient penser que c’est un premier pas. C’est loin d’être certain. Cette démarche peut simplement consister à se dédouaner. Devant le refus obstiné du Conseil général, le pas décisif sera franchi lorsque Madame la Ministre imposera le collège conformément aux articles L211-3 et R211 du code de l’éducation. Outre la réalisation du collège, la mise en œuvre de ces articles, à la veille d’un nouvel acte de décentralisation, rappellerait opportunément que l’organisation de l’enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l’Etat sur tout le territoire. A cet effet, les organisations laïques du Maine-et-Loire ont lancé une pétition qu’elles demandent de signer et de diffuser.

Jack Proult, coordonnateur du collectif vigilance laïcité de Maine-et-Loire

http://www.petitions24.net/pour_un_college_public_a_beaupreau

Lire aussi : http://www.leparisien.fr/informations/ces-villages-prives-d-ecole-publique-24-11-2014-4316551.php#xtref=http%3A%2F%2F

Par

Voir tous les articles de