International

Suite du feuilleton géopolitique ukrainien (“gentils” pro-occidentaux et “méchants” pro-russes)

vendredi 16 mai 2014

Ne dites plus que ReSPUBLICA critique systématiquement tous les néolibéraux, retenez votre souffle, nous déclarons être d’accord avec Gerhard Schröder dans son article sur l’Ukraine dans le journal allemand Welt am Sonntag quand il dit  que « l’erreur fondamentale vient de la politique de l’UE… »
Toujours dans la presse allemande mais cette fois-ci dans le journal allemand Bild am Sonntag, voilà que nous lisons que, comme en Irak, « les mercenaires américains coordonnent et dirigent des opérations de guérilla contre les séparatistes prorusses autour de Sloviansk  » (voir aussi dans Le Monde).
Même s’il est probable que ses renseignements aient été fournis par les services secrets russes, le fait que de façon concomitante dans deux des plus importants tirages de journaux allemands (le Bild et le Welt), une attaque en règle soit portée contre la diplomatie des Etats-Unis et de l’Union européenne, mérite une attention toute particulière en terme de géopolitique. Dit autrement, nous voyons là une conséquence de l’affrontement entre impérialismes qui va aller en s’intensifiant et aussi le fait que chaque impérialisme suscite son opposition interne.

De quoi réfléchir sur le lien avec la géopolitique mondiale et notamment sur les discussions secrètes mené sur le Projet de  Traité TransPacifique (PTTP) et du Projet de Traité TransAtlantique (PTTA). Car il est quand même incroyable qu’un mandat soit donné au représentant de l’Union européenne pour discuter du PTTA avec les Etats-Unis​ sans que les citoyens ​français mais aussi des autres pays puissent en débattre et que les néolibéraux du PS et de l’UMP en disent rien.

Nous attendons bien sûr les réactions de François Hollande, Manuel Valls et  Laurent Fabius sur les informations des journaux allemands relayés depuis par les journaux français.

 

Par

Voir tous les articles de

Rubriques liées :