Chronique d'Evariste

Mars et ça repart !

jeudi 21 mars 2013
Par
Pour réagir aux articles,
écrire à evariste@gaucherepublicaine.org

Si l’on n’est pas soumis à la dictature du court terme, si l’on n’est pas soumis à la dictature médiatique et à la pensée conformiste, si l’on refuse l’impasse de l’impatience des couches moyennes supérieures radicalisées et si l’on pense un processus par la mise en application d’une stratégie de l’évolution révolutionnaire, on voit beaucoup de potentiel dans ce mois de mars. Sous le froid germe l’avenir, pas une simple transformation sociale et politique, mais un nouveau pli historique.

Beaucoup de si, mais il en faut pour voir, comme Antonio Gramsci, le neuf surgir du vieux !

D’abord, ce mois de mars est un grand mois historique pour la radicalité des républicains de la gauche de gauche1.

Le 18 mars 1871 est le jour du déclenchement de la Commune de Paris, insurrection qui arrive alors que beaucoup à gauche pensent que nous sommes dans un ciel serein au consensus conformiste. Errare humanum est : les républicains de gauche de la Commune ont alors choisi d’assumer la lutte des classes et le combat laïque en lieu et place du consensus conformiste qui leur était proposé.

Et c’est au mois de mars 2013 que nous apprenons que l’Opus Dei et ses alliés ont propulsé un de leurs amis réactionnaires à la tête de l’Église catholique  pour tenter de renforcer l’alliance des « néos » : les néolibéraux et les néocléricaux. Voilà un bon pape pour tenter l’alliance néolibérale entre la droite et la gauche ici et là.

Mais c’est le 15 mars 1944, que paraît en France le programme révolutionnaire du Conseil national de la Résistance (voir l’article sur ce sujet dans ce même numéro de votre journal électronique).

Et c’est 69 ans plus tard, que nous pouvons voir et mesurer la nouvelle intensification de la lutte des classes qui cette fois-ci s’installe dans tous les domaines de la vie. Nous sommes bien dans une phase turbocapitaliste, car le capitalisme et son oligarchie ont bien mis le turbo avec leur grande alliance dont nous venons de parler.

C’est bien en mars 1552 qu’un livre de Rabelais est interdit, aujourd’hui nous avons la nouvelle censure qui filtre les discours du petit écran et des ondes.

C’est encore en mars 1882 que l’école primaire obligatoire est votée, c’est en mars 1957 qu’est signé le traité de Rome que le républicain de gauche Pierre Mendès-France a de suite fustigé (voir la fin de son intervention du 18 janvier 1957 à l’Assemblée qui n’a pas pris une ride), c’est en mars 1982 que le gouvernement encore à gauche abaisse l’âge de la retraite à 60 ans, c’est en mars 1682 que l’assemblée du clergé fait la déclaration des 4 articles qui devient la charte des catholiques gallicans et qui aidera plus tard aux militants laïques de construire les victoires laïques qui suivent, c’est en mars 1946 que la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, et la réunion deviennent des départements français, c’est en mars 1928 que la première loi sur les assurances sociales obligatoires est votée, c’est en mars 1932 que la loi sur les allocations familiales pour tous les salariés est votée, c’est encore en mars 1997 qu’une mobilisation européenne conteste l’attitude patronale du gouvernement socialiste qui ferme l’usine de Renault à Vilvorde en Belgique, c’est encore le 22 mars qu’est crée le Mouvement des 142 à l’Université de Nanterre qui deviendra le 29 mars, fort de son succès en 1 semaine, le Mouvement du 22 mars2 .

Et nous avons bien noté qu’en mars 2013, un pas nouveau est franchi à Chypre. L’oligarchie a décidé de « voler » directement les avoirs des déposants dans les banques. Le prélèvement prévu est de 6,75 % voire 10 %. Un tabou est levé ! L’oligarchie va tenter cela à Chypre pour ensuite venir appliquer cela dans les autres pays de l’Europe du Sud voire dans tous les pays qui sont endettés. Outre que c’est injuste, ce sera inefficace, car cela va précipiter la récession. Mais il va falloir se faire à l’idée que les dépôts bancaires ne sont plus protégés.

Nous notons aussi la passation de pouvoir à la CGT au congrès de Toulouse avec la nouvelle direction autour de Thierry Le Paon dans une mutation lente du premier syndicat de France vers un nouveau syndicat revendicatif qui tient compte de la période actuelle qui fait déjà de la CGT une des organisations qui est aux avant-postes de la bataille sociale.

Mars 2013, « la vraie histoire des vraies gens » va finir par surgir.

Tous ces morceaux d’histoire couplés avec une bonne compréhension des causes des événements d’aujourd’hui, et la conviction qu’une gigantesque campagne d’éducation populaire est nécessaire, sont une matrice, bien qu’encore imparfaite, du projet social et politique qu’il nous faut construire.

Hasta la victoria siempre, restons groupés et organisons-nous,

  1. et non pas de la gauche de la gauche, car notre combat est bien de porter à terme la gauche tout entière sur une ligne révolutionnaire []
  2. Nous en profitons pour vous convier à regarder la vidéo de Gérard Filoche contre l’accord du 11 janvier « Made in Medef ». []
Par
Pour réagir aux articles,
écrire à evariste@gaucherepublicaine.org


Voir tous les articles de

Rubriques liées :

Tags :