Humeur

Gélatine de porc et déclin de la France !

lundi 7 octobre 2013
Par

Il y a quelques jours, je me rendais à Nancy à l’occasion de la manifestation « Le Livre sur la Place ». Intéressé surtout par les conversations avec les différents auteurs qui se déroulent en général au « Forum littéraire » avant l’entrée du chapiteau, je suis arrivé 1/2h avant l’entretien du journaliste que j’étais venu écouter. J’ai eu alors le droit à la ”cerise sous le gâteau” : écouter un personnage qui m’était jusqu’alors inconnu et qui s’avérait d’être une ”star” médiatique : le dénommé François de Closets (FdC) !
Je fus ainsi exposé, pendant une demi-heure, à des joyaux verbaux en hauts décibels de ce Monsieur.
Mais que disait-il ? Que 1. la France est en déclin, 2. Hollande est incompétent mais il est quand même en train de réduire la dette ! 3. Nous avons besoin d’un gouvernement ”arc en cieeeel ” composé des individus qui veulent faire quelque chose mais évidement pas ”Le Penenchon”. 4. C’est dommage que Berlusconi ait été remplacé par Monti qui ne connaissait rien et les Italiens s’en foutent après tout, que Berlusconi soit corrompu ! 5. Les retraités en France sont trop privilégiés (est-il au courant de l’existence des millions de retraités dans ce pays dont la pension ne s’élève qu’à quelques centaines d’euros ?), 6. La France est en déclin, 7. La France est en déclin… !

On voit bien que notre ”intellectuel anti-establishment ” ne se préoccupe que de la façade : pas un mot sur l’ultralibéralisme et l’oligarchie financière, que dis-je ? même pas un mot sur l’Europe et l’UE en général, ni sur l’écrasement de la démocratie en Europe, ni sur la pauvreté et la précarité…
Apparemment pour lui, la seule chose dont le gouvernement ”arc en cieeel” devrait s’occuper est payer la dette, sinon nous nous ferions taper sur les doigts par nos créanciers qui nous diront (et FdC approuve) « Hé, les Français, ça suffit, assez profité !! » Mais FdC sait-il au moins qui sont ces créanciers ? Je suppose qu’il ne se pose même pas la question : cela demande trop d’effort !

Peu après sa brillantissime intervention j’ai retrouvé l’excellent FdC sous le chapiteau en train ”d’autographer” ses bouquins probablement pas moins brillantissime ! Moi qui n’étais toujours pas au courant de l’envergure du personnage, me suis risqué de l’approcher.

– Monsieur, suite à votre intervention de tout à l’heure, j’ai une question.

– Allez-y !

– Vous dites que la France, depuis X années, est en déclin. Or, je vois que ce pays produit, tant bien que mal, toujours autant d’artiste, d’intellectuel, de scientifique, d’ouvrier et detechnicien compétent, etc. Où voyez-vous un déclin ailleurs que dans le système politico-médiatico-financier ? Je n’appelle pas cela le déclin de la France mais la pourriture duditsystème. Bref, ce déclin n’est pas un phénomène social et sociétal mais devrait être attribué aux politicards, médiacrates et prédateurs financiers…

– Par le déclin, je veux dire la disparition d’une certaine façon de vivre. Je vous pose une question : pourquoi des gamins ont-ils été empêchés de manger des bonbons à l’école ?

– ???. Je ne sais pas moi, peut-être à cause de l’obésité …

– Non, parce que les bonbons contiennent de la gélatine et que la gélatine est faite à partir de lagraisse de porc !

Oouaah, quelle illumination ! Voici la racine du déclin de la France selon le grand penseur Monsieur FdC ! Tout est clair maintenant. Je peux aller me coucher ! Mais quand même, il ne fallait pas passer à côté de l’occasion rêvée qui s’était présentée et de profiter de la présence de cette astre de pensée socialo-politique ! Alors, je continue.

– Dites, qu’est ce que vous pensez de la politique de la Banque centrale européenne qui prête de l’argent aux banques privées, à des taux de presque zéro, qui prêtent ensuite aux États à des taux faramineux ?

– C’est scandaleux !

– Bien, alors quel est votre problème avec le Front de gauche qui depuis des années s’est levécontre cette aberration ?

Là, il ne peut pas s’empêcher : il brait maintenant :

– Mélenchon c’est la même chose que le Front national !

Bien sûr, pour cet homme et ses semblables, le Front de Gauche n’est pas d’autre chose que Mélenchon. Voyez-vous, malgré leur prétention ”démocratique ”, ces ”élites” croient consciemment ou inconsciemment, en un culte du chef, une démarche pernicieuse de banalisation du Front national.

– Mais vous dites n’importe quoi, là !

Il ne fait pas attention et continue à beugler de plus belle :

– La seule différence entre les deux c’est la politique de l’immigration ! Marine Le Pen est même plus courageuse car elle dit qu’elle veut sortir de l’Europe ! Mélenchon dit qu’il veut négocier. Mais qu’est-ce que cette misérable France, méprisée de tout le monde, pour pouvoir convaincre les autres (pays) !

(Voila que sa ”France en déclin” resurgit encore !) Ce bruyant et prétentieux médiacrate ne comprend même pas que la question de l’immigration n’est pas une simple politique mais la façon d’aborder l’humanité, de regarder le monde. Nous, Front de gauche, nous prônons la solidarité, la fraternité et le partage. Le Pen et sa clique prêche la haine contre les Arabes, contre les juifs, contre les noirs et contre tout ce qui est différent. Pas de différence pour le FdC évidemment, entre un Front de gauche dont la consigne est ”pas de consigne” et un F-haine enraciné, comme toutes les organisations fascistes, dans l’autoritarisme et le culte du chef.

Quand je vois la vacuité des personnages comme FdC, qui se présentent comme penseurs dans notre société, je me dis que peut-être la France est après tout, vraiment en déclin ! Je quitte le chapiteau. Dehors il pleut. Je croise Martine, l’amie et camarade, courageuse comme toujours, en train de diffuser, et avec plusieurs autres camarades, le journal Résister ! : un baume sur mon cœur…

Par

Voir tous les articles de