Protection sociale

Accueil collectif des 0-3 ans : l’Allemagne a largement dépassé la France

dimanche 4 juin 2017

L’Allemagne était très en retard sur ce dossier. La conséquence fut sans appel. Le taux de fécondité des femmes est devenu l’un des plus bas d’Europe (il est descendu à 1,4 bébé par femme), idem pour le taux d’emploi. La crise du régime de retraites se profilait. L’Allemagne a décidé une construction massive de crèches collectives avec un taux de réalisation de plus de 90 %.

La France qui avait une avance certaine en ce domaine a décidé de construire peu de crèches collectives avec un taux de réalisation aux alentours de 55 %. Son taux de fécondité a frôlé les deux bébés par femme et a tendance depuis à baisser légèrement. Depuis 2003, la politique familiale vise à renvoyer les femmes à la maison notamment les femmes à bas salaires avec des aides pour cela.

Résultat :  l’Allemagne a construit (en tenant compte du taux de réalisation) plus de 4 fois plus de crèches collectives que la France depuis 2005. Elle a dépassé la France en 2010 et a une part des enfants en crèches collectives supérieure à celle de la France (27 % contre 20 %).

A noter que cela va de pair avec une mobilisation croissante de l’extrême droite catholique sur la politique familiale (de 100.000 personnes le 31 janvier 1999 lors de la manif anti-Pacs jusqu’à la Manif pour tous d’aujourd’hui avec des centaines de milliers de manifestants sur des positions haineuses). Par ailleurs, cette extrême droite catholique a petit à petit pris des positions dans l’appareil politique de la droite jusqu’à permettre à Fillon de battre Sarkozy et Juppé aux primaires de la droite. On ne dira jamais assez que la poussée politique de Fillon a été principalement due  à l’accord qu’il a passé avec Sens commun, le parti politique de la Manif pour tous, dont les dirigeants ont été intégré dans l’état-major de LR. Tous les observateurs du rassemblement du Trocadéro ont bien remarqué que les quelques dizaines de milliers de participants étaient là grâce à Sens Commun. Et le PS d’Hollande, d’Ayrault et de Valls qui a décidé le mariage pour tous comme avancée sociétale, a poursuivi une politique familialiste anti-sociale en matière de petite enfance.

Voir les données : http://www.strategie.gouv.fr/note-danalyse/places-creche-lallemagne-mieux-france-dix-ans

Par

Voir tous les articles de