A lire, à voir ou à écouter

Le retour des « Chansons déconfinées » – le n° 9

dimanche 20 septembre 2020
Par
Militant syndical

Pascal Genneret nous propose une sélection de ses parodies, parfois réactualisées. Un grand merci à lui.

  • Covid c’est fini (ou La complainte de Bigpharma)
    Non, la COVID19 n’est pas finie, ni d’ailleurs les épidémies liées à d’autres coronavirus, ni le cancer ou l’infarctus (même si depuis mars plus personne n’en meurt, n’est-ce pas?!), mais ce qui devrait être fini, c’est ce terrorisme.
    https://www.youtube.com/watch?v=0HjxLWBce2o
  • La foititude …
    Lundi 15 avril, 16h: la Macronie s’interroge, s’affole, puis panique. Parmi les proches courtisans, les plus téméraires ont osé avouer à EM qu’ils trouvent que le discours qu’il s’apprête à prononcer sent l’eau tiède …Pour ne pas oublier ce que le monde numérique efface quotidiennement.
    https://www.youtube.com/watch?v=7u1wGDCK4cc
    et pour les accros, il y a même sur la chaîne une « version longue » !
  • Sur Les mains d’or de Bernard Lavilliers, une parodie illustrée par des affiches de Mai 68, à propos d’un sujet brûlant. C’est un peu mon « Dark side of police », comme aurait dit George Floyd…
    Etrangler encore (parodie)
  • Ce message pour vous proposer d’écouter cette parodie (que j’avais chantée lors du procès des militants de Mulhouse) et qui n’était pas encore enregistrée. Elle fait (aussi) écho au procès des décrocheurs de Bordeaux… »
    Les Macron sauvent la planète (Pascal Genneret)
  • Une playlist « Pandémie parodies » et l’opération « Parodies à la demande » que des abonnés et spectateurs ont prise au sérieux, causant la mise en ligne de « vieux » titres côtoyant des nouveautés liées à l’actu…
    C’est là : https://www.youtube.com/channel/UCwMXoAyF3U79l3fNsyvU3ig

Et un petit cadeau de la Rédaction :
Charles Mingus – Fables of Faubus
https://youtu.be/PC5NPGaRLXk
Pour info pour les  camarades qui ne sont pas encore amatrices et amateurs de Mingus : enregistré en 1959 pour dénoncer le gouverneur raciste de l’Arkansas, Orval Faubus, qui envoya en 1957 la garde nationale contre le mouvement des droits civiques à Little Rock

ReSPUBLICA est preneur des propositions de ses lectrices/lecteurs !

Par
Militant syndical

Voir tous les articles de