Société

Ouvrons les yeux sur les nouvelles facettes du scandale de la prostitution

lundi 17 juin 2013

Francis, qui vit en Allemagne depuis 15 ans, nous adresse les informations suivantes, suite à l’article récemment paru dans ReSPUBLICA « Prostitution : encore un effort pour être abolitionnistes ».

Après un reportage1 passé hier soir sur ARD (équivalent de TF1 en Allemagne) sur les travailleuses du sexe – profession reconnue ici ; c.à.d les employées paient des impôts, cotisent à la sécu, etc. – j’ai constaté que le business tourne sous des formes inattendues… mais absolument légales :

http://www.gesext.de//index_en.html : des enchères à la eBay où les « travailleuses indépendantes » recoivent a posteriori, tout comme sur le site d’enchères, une note sur leur perfomance allant de une à cinq étoiles, permettant ainsi aux futurs clients de se faire un avis.

http://saarlouis.club-coconut-beach.de/index.php?option=com_content&view=article&id=2&Itemid=117 : Flat Rate Fuck, un forfait de 99 € pour autant de partenaires qu’on le souhaite, et ce durant six heures. Boisson et collation incluses car il faut bien recharger les batteries du guerrier… Apparemment la recette fait mouche car d’après le reportage, la clientèle vient désormais même par charters en provenance des Etats-Unis, d’Arabie, d’Asie, etc. Que ces femmes “y passent” jusqu’à 40 fois par nuit semble ne pas déranger particulièrement ces messieurs…

• Mieux encore, il y a http://www.bordell-grunewaldstrasse23.de/leistungen-preise.html à Berlin. Là les tarifs commencent à 49 € (All you can Fuck pendant une heure) et pour 99 €, c’est de 16h à 3h du matin, bref durant 11 heures ! Il y a même des formules Gang Bang trois jours par semaine de 11h à 15h ! Drink & Food inclus également.

  1. Reportage original pour ceux qui comprennent l’allemand : http://mediathek.daserste.de/sendungen_a-z/799280_reportage-dokumentation/15130718_sex-made-in-germany []
Par

Voir tous les articles de