Comprendre Copenhague

Un peu d'histoire Le premier sommet international consacré à l'environnement a eu lieu à Stockholm en 1972 sous le nom de Conférence des Nations unies sur l'environnement. Dans la foulée de ce sommet, l'ONU créait le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE). En 1979, l'Organisation météorologique mondiale (OMM), institution…

Trois effets de la mutation du « capitalisme fordiste » vers un « capitalisme cognitif »

Suite de l’article : Les ruptures fondamentales dans le schéma du capitalisme

Les ruptures technologiques apportées par l’automatisation et l’informatisation, dans les années 70, ont eu pour conséquence une mutation de la production mais aussi des impacts sur la nature et les mécanismes de cette production (voir l’article précédent). Par ailleurs, l’abandon du « capitalisme fordiste » pour un « capitalisme cognitif » provoque plusieurs effets, dont trois très importants. (suite…)

L’imposture de la création du secteur optionnel

La santé : un capital individuel et collectif Nous approchons d’une nouvelle année à l’orée de laquelle nous exprimerons peut être ce que l’on considère comme une banalité : « Bonne année, bonne santé ». Banalité ? A la réflexion, c’est bien le facteur le plus important d’une qualité de vie, tant sur le plan…

Les ruptures fondamentales dans le schéma du capitalisme

Suite de l’article : Les catégories fondamentales du capitalisme

Dans le schéma bien huilé du « capitalisme fordiste », plusieurs ruptures fondamentales vont subvenir à partir des années 70 pour mener à la crise actuelle qui n’est pas une crise d’ajustement, mais bien une crise due aux impossibilités de l‘économisme à faire face aux réalités par ses catégories fondamentales que sont : le travail, l’argent et le trio production / consommation / exploitation. Plus que des catégories de pensées économiques, ces éléments sont le socle du paradigme dominant, c’est-à-dire ce qui permet d’orienter les individus dans la perception (et donc leurs actions pratiques… ) qu’ils ont du monde vivant (écologie), du rapport à autrui (la société) et du rapport à eux-mêmes (construction de sa vie personnelle, identité). (suite…)

L’(auto)-extermination de la classe ouvrière

Il y a vingt ans, à Marseille nous inaugurions un colloque : « Travail et Santé Mentale« , nous pointions déjà à l’époque les atteintes à la santé psychique dans un article : « Pression, répression, dépression » (1)Broda, J ; « Pression, Répression, Dépression », Perspectives psychiatriques, 1990, n°22 . Nous étions au début de la grande opération d’(auto)-extermination salariale, via le chômage, la (sur)charge de travail, la mobilisation psychique, la précarisation de tous les rapports sociaux, la régression des organisations de classe, et du parti communiste comme vecteur identitaire. (suite…)

Notes de bas de page

Notes de bas de page
1 Broda, J ; « Pression, Répression, Dépression », Perspectives psychiatriques, 1990, n°22

Recherche (le) peuple désespérément, entretien avec les auteurs

Recherche (le) peuple désespérément, entretien avec les auteurs du livre (1)Propos recueillis auprès des auteurs du livre Gaël Brustier et Jean-Philippe Huelin par Bernard Teper (suite…)

Notes de bas de page

Notes de bas de page
1 Propos recueillis auprès des auteurs du livre Gaël Brustier et Jean-Philippe Huelin par Bernard Teper

Quand la plateforme de France Télécom devient un camp de travail

Les employés de la plateforme de Lille n’en croyaient pas leurs yeux. Seraient–ils tombés dans un camp de travail obligatoire avec maltraitances ? Les élèves des lycées professionnels de l’académie de Créteil reçoivent plus d’égards puisqu’on les  « intéresse », qu’on leur parle gentiment et que les instructions visent à former le citoyen. (suite…)

La Bibliothèque Républicaine

Les vieux militants s’attristent souvent de voir leurs jeunes successeurs aborder la politique avec des tonnes de bonne volonté mais sans aucune connaissance des fondamentaux, ce qui les conduit à réinventer la roue (au mieux) ou à s’enferrer dans des contresens (au pire). Dans tous les cas, il y a là un gâchis phénoménal de temps et d’efforts, qui explique en grande partie l’inefficacité des petits partis de gauche à construire une alternative crédible aux modèles néolibéraux et sociaux-démocrates qui tiennent aujourd’hui le haut du pavé. (suite…)

Recherche (le) peuple désespérement

Nous vous le disons d’emblée, c’est le livre politique de l’automne pour tous les militants et citoyens éclairés. Vous arrêtez de suite le livre que vous êtes en train de lire, il attendra bien les longues nuits d’hiver. Vous pensiez en acheter un autre ? Retardez cet achat et précipitez-vous pour acquérir, avant qu’il ne soit épuisé, le livre qui a le même titre que cet article. Il est édité aux éditions Bourin. Que dites-vous ? Un autre journal vous en conseille un autre ? Changez de journal ! Vous avez un emploi du temps qui ne vous permet pas de lire ? Supprimer vos prochaines réunions familiales et galantes, repoussez au lendemain les activités militantes à l’efficacité douteuse, sachant que beaucoup de lignes stratégiques organisationnelles sont à « l’ouest » comme disent les « djeuns »! (suite…)

Les catégories fondamentales du capitalisme

Dans un article du Monde, daté du dimanche 4 octobre et lundi 5 octobre 2009, Sylvain Cypel exposait : « … par ailleurs, en 2008 la FDIC a dû, dans le cadre du plan de sauvetage financier, garantir 1 500 milliards de dollars de dettes “pourries” de ses adhérents », le FDIC étant la compagnie fédérale de garantie des dépôts bancaires américaine. Rappelons que le budget de l’État français est d’environ 400 milliards d’euros… La garantie portée ne repose donc sur rien de tangible. Comment la machine économique a-t-elle pu en arriver à ce point de rupture avec la réalité et l’entendement ? (suite…)

Valréas: la résistance populaire paye !

Une décision gouvernementale annulée par un tribunal après une campagne résistante organisée par le Comité de défense de l’hôpital de Valréas, par la municipalité et par le Collectif des jeunes mamans et largement soutenue par les habitants du bassin sanitaire, cela méritait d’être publié ! Même si ce n’est pas fréquent en ce moment, ce n’est pas la première fois, rappelez-vous Saint-Affrique en Aveyron et Die dans la Drôme ! (suite…)

Suicides au travail : le tournant gestionnaire et le déficit philosophique

S’appuyant notamment sur les ouvrages de Christophe Dejours, Martine Verlhac examine le « tournant gestionnaire » qui dénature la reconnaissance dont le travail est producteur, au point de livrer ceux qui en sont victimes à l’exclusion et à l’humiliation, à un double déni d’humanité. Devant les idéologies qui, lorsqu’elles ne…

L’actu plaide pour la refondation de la stratégie de l’union

Nous n’avons de cesse de le clamer dans ReSPUBLICA: pas de combat des républicains de gauche sans celui pour un nouvel internationalisme ! Pas de combat des républicains de gauche sans vérifier constamment les pertinences de sa ligne, de sa stratégie et de ses formes organisationnelles ! Pas de combat des républicains de gauche sans débat démocratique digne de ce nom (information pour tous des dissensus, débat raisonné et application du suffrage universel) bien trop souvent court-circuité par les directions organisationnelles. (suite…)

Notre manifeste

« Dans une république, l’indigence est un crime social »
Joseph Lakanal

Le Cercle Lakanal (1) Cercle Lakanal, 5 rue Gabriel Péri 09100 Pamiers. cerclelakanal@live.fr a pour vocation de promouvoir toutes les initiatives publiques visant à favoriser l’avancement des idéaux de la république sociale. Il est une libre association de citoyens déterminés, à l’exemple du révolutionnaire Joseph Lakanal, à faire progresser, avec la liberté, l’égalité, valeur centrale de la grande révolution, la notion de bien commun et la laïcité aujourd’hui mises à mal de toutes parts.

(suite…)

Notes de bas de page

Notes de bas de page
1 Cercle Lakanal, 5 rue Gabriel Péri 09100 Pamiers. cerclelakanal@live.fr