Conjoncture : Tout va très bien, madame la marquise !

Selon l'INSEE, la baisse des emplois marchands continuera en 2014. Il est loin, le retournement de la courbe du chômage prédit par le représentant politique du Medef, François Hollande. La lecture de la note de conjoncture de l'Insee de juin 2014 est éclairante. On y lit : « Au second semestre 2014,…

Le « surcoût du capital » : notion économique et enjeu politique

NDLR - Le mouvement social et politique est aujourd'hui dans une situation difficile. Le rouleau compresseur du « mouvement réformateur néolibéral » aujourd'hui représenté par le gouvernement Hollande-Valls intensifie la lutte de classes au détriment de la classe populaire ouvrière et employée, mais aussi des couches moyennes intermédiaires (au sens des PCS…

Les rentiers de la santé

Le nouveau traitement contre l’hépatite C du laboratoire Gilead (laboratoire américain) est un progrès médical important. 185 millions de personnes sont atteintes d’hépatite C dans le monde. Plus de 350 000 personnes meurent chaque année de maladie hépatique liée au virus. Les traitements actuellement disponibles peuvent provoquer de graves effets…

Les crises ne provoquent pas à elles seules des révolutions

« Dans les moments de crises, les théories économiques harmonistes et équilibristes ne savent plus quoi suggérer pour s’en sortir », nous dit Omer Moussaly. Nous y sommes. Méfiez-vous donc des économistes néolibéraux. Mais devant la profondeur de la crise, nous sommes obligés de mettre en garde contre toutes les illusions idéalistes,…

Les cotisations sont une « charge », mais pas les dividendes ?

Commentaire de la Rédaction de ReSPUBLICA Dans sa note que nous reprenons ci-après, très instructive, Michel Husson montre bien comment l’arrêt puis le recul au tournant des années 90 du mouvement continu de socialisation du salaire correspond à un mouvement inverse de hausse de la part des dividendes dans la…

Les mauvaises raisons de la baisse du chômage

Commentaire de la Rédaction de ReSPUBLICA S’inversera ? s’inversera pas ? le feuilleton sur la courbe du chômage a, un temps, beaucoup occupé les médias. Le verdict aurait dû venir avec les derniers chiffres, mais ils n’ont pas réellement tranché : selon l’Insee, le taux de chômage a baissé de 0,1 % au dernier…

Suffit-il de déclarer la guerre à la finance ?

Face au banditisme financier qui accompagne la phase actuelle du capitalisme, les néolibéraux de droite et les néolibéraux solfériniens n’ont qu’un mot à la bouche : « il faut réguler le capitalisme ». Pour accepter cela, il faut ne pas tenir compte des célèbres citations réalistes de Charles Pasqua : « les promesses n’engagent que ceux qui y croient » et « les dirigeants politiques ne sont pas des croyants en politique » ! (suite…)

Vers une privatisation du n°1 du logement social

Alors que la Fondation Abbé-Pierre indique dans son bilan annuel que 10 millions de Français subissent la crise du logement, voilà un rapport de la Cour des comptes qui va faire scandale : il révèle que la Caisse des dépôts réfléchit à une privatisation partielle de sa filiale, la Société nationale immobilière, le principal bailleur social en France. Les magistrats épinglent aussi des dérives affairistes. (suite…)

Courrier des lecteurs

1/ Quel bonheur que l'édito de Respublica de ce jour !!! Chaque mot, c'est ce que je vis et ressens. Dans les quartiers populaires où je vis, la gauche de la gauche a perdu, depuis le premier virage de 1983, les 2/3 de ses voix. Une partie des électeurs PCF se…

A propos du livre « Le capital au XXIe siècle »

Pour ceux qui ont entendu parler de l'ouvrage récent de Thomas Piketty Le capital au XXIe siècle sans entreprendre (ou parvenir au terme de) la lecture de ses 950 pages, signalons la recension d'Eric Toussaint, elle-même très détaillée et en outre accompagnée de développements sur les propositions du Comité pour…

Hollande ne fait que continuer les politiques néolibérales de ses prédécesseurs depuis 40 ans

Quelle galéjade d’entendre ou de lire ici et là que la conférence de presse du président de la République a marqué un tournant majeur ! On nous refait le coup à chaque élection d’un nouveau président : le tournant Barre en 76, le tournant Mauroy en 82-83, le tournant Juppé en 1996, etc. Mais en réalité, chacun, après s’être fait élire sur un programme « en rupture » avec l’action du précédent pour revendiquer l’alternance et avoir joué l’alternative le temps de gratifier son électorat, revient aux choses sérieuses, dans la continuité du plan multi-décennal de restructuration néolibérale du capitalisme. Les candidats sont tenus de proposer des programmes alternatifs pour capter les voix nécessaires à l’élection, et l’heureux élu va tenter d’appliquer le sien, mais, s’il n’est pas adapté aux réalités, il va vite devoir revenir à ce que permet la situation du pays. En période de croissance, il ne s’agit que d’accompagner le mouvement, on peut feindre de l’organiser ; mais en situation de crise, les lois du capitalisme définissent le fond de la politique économique, toujours le même : restaurer le taux de profit par la baisse du coût salarial, via la casse des services publics et de la protection sociale.
(suite…)

6e rencontres « Actualité de la pensée de Marx et nouvelles pensées critiques »

Sous le titre « Demain le monde !? Horizons de civilisation », elles ont lieu les 4, 5, 6 et 7 décembre 2013 à l’Université Montesquieu (Bordeaux 4), Amphithéâtre « Manon Cormier », organisées par Espaces Marx Aquitaine (contact Espaces.MarxBx@Gmail.com – Tél : 05.56.85.50.96 – 07.85.61.25.04) On y note la contribution de notre ami Michel ZERBATO, "Pour…

Vers un nouveau krach

Dormez, braves gens, l'oligarchie s'occupe de tout ! Elle s'occupe même de promouvoir l'idée que son but serait le retour de la croissance et de la prospérité. Un mensonge de plus. En réalité, son seul but est de se reproduire, et à cette fin elle doit faire se reproduire le…

Classes moyennes et conscience de classe

« Ce n'est pas la conscience des hommes qui détermine leur existence, c'est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience. » Marx, Avant-Propos à la Contribution à la critique de l'économie politique (1859) La chronique sur l’enjeu des classes moyennes, qui voulait ouvrir un débat sur la notion de…

Pourquoi nous avons bien fait de publier le texte de P. Mascomère

Dans le numéro 727 de Respublica, nous avons publié un article de Pierre Mascomère qui voulait montrer la « formidable progression des dividendes ». Pour cela, il s’est appuyé sur des données de l’INSEE selon lesquelles la part des bénéfices des « sociétés non financières » distribués aux actionnaires était passée de un vingtième…

Travailler le dimanche : d’une contradiction entre travailleur et consommateur et de l’affaiblissement des normes sociales

« Après la décision du tribunal de commerce de Bobigny ordonnant à quinze magasins des chaînes Castorama et Leroy-Merlin de fermer le dimanche, le Medef n’a pas hésité : « Quadruple peine pour le pays », a tranché son président, Pierre Gattaz, car elle pénalise les consommateurs, les salariés, les entreprises et l’emploi. » (1)Le Monde.fr 27 septembre, « Le débat sur le travail dominical et nocturne prend une tournure politique ».
Aussitôt, la candidate parisienne NKM embraye, entre hypocrisie et naïveté : « étendre », et non « généraliser », l’ouverture dominicale « permettrait de créer au moins dix mille emplois supplémentaires ». Et propose dans la foulée d’autoriser le travail nocturne , « dans les zones touristiques d’affluence exceptionnelle ou d’animation culturelle permanente » précise le député F. Lefèvre.
Pas en reste, Le Figaro surenchérit : « Libéraliser l’ouverture dominicale pourrait créer jusqu’à 100.000 emplois » ! Ce chiffre, largement repris dans les médias, provient d’une étude menée aux Pays-Bas, selon laquelle l’extension de l’ouverture dominicale aurait créé des emplois car le temps de shopping a augmenté et les consommateurs ont dépensé plus. Pour la France, le président du Cercle des économistes et chef économiste chez Rothschild, Jean-Hervé Lorenzi, élargit même le raisonnement à l’ensemble de la population: « Les Français ont la capacité de consommer plus, en puisant dans leur abondante épargne. Il faut leur en offrir la possibilité en ouvrant davantage les commerces. » (2)Le Figaro.fr du 28 septembre. Certes, ce sont des emplois de seconde zone, aurait-il pu continuer, mais ne vaut-il pas mieux travailler mal payé, que ne pas travailler et être assisté ? L’alliance patrons-économistes de marché joue sa carte à fond, c’est logique. (suite…)

Notes de bas de page

Notes de bas de page
1 Le Monde.fr 27 septembre, « Le débat sur le travail dominical et nocturne prend une tournure politique ».
2 Le Figaro.fr du 28 septembre.