A lire, à voir ou à écouter

Nous avons aimé

lundi 11 juillet 2016

1/ Une interview d’Annie Thébaud-Mony par Médiapart : « L’Etat protège les intérêts des coupables » où il est question d’amiante, mais aussi de pesticides, de nucléaire… Le PDF
La Cour de cassation a cassé le non-lieu obtenu par le dernier PDG d’Amisol, cette usine de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) emblématique du scandale de l’amiante. Si la lutte pour l’inscription du risque industriel comme crime social et environnemental dans le code pénal se mène en premier lieu devant les tribunaux la sociologue de la santé au travail Annie Thébaud-Mony reste inquiète « de la violence qui ne cesse de se développer » contre les travailleurs.
Voir aussi un court film sur  : https://vimeo.com/153098095

2/ Sur le revenu universel, Denis Collin sur le blog La Sociale : « La question du revenu universel est à nouveau sur le tapis. Défendue par les courants hostiles au travail, par tous les partisans de la « fin du travail », la revendication d’un revenu universel pour tous est aussi soutenue par de nombreux libéraux. Le revenu universel se substituerait dans leur esprit à toutes les prestations sociales et pourrait permettre, paradoxalement en apparence, de balayer l’édifice de « l’État providence » et du code du travail. Je donne ici un extrait consacré à cette question dans mon livre Morale et Justice Sociale (Seuil, 2001). J’y qualifiais le revenu universel de « petit paradis néolibéral de gauche. » Je n’ai rien à changer. »
Lire la suite : http://la-sociale.viabloga.com/news/le-revenu-universel-est-il-une-mesure-de-gauche (28 avril 2016)