Lutter contre le néo-libéralisme

Des exemples de la politique de classe en France

samedi 2 septembre 2017

1/ Pourquoi Neymar vient-il au PSG?

Contrairement à ce que nous entendons souvent, la France néolibérale est très attractive pour les très riches. La majorité des couches moyennes supérieures salariées (en gros les cadres) est soumise à un impôt progressif sur les revenus. Mais contrairement à ce qu’ils croient, ce n’est pas le cas des très riches de l’oligarchie (patrons, directions du CAC 40, sportif de haut niveau, etc.). Le cas Neymar en est un symbole.

Si vous êtes très riches, et si vous n’étiez pas domiciliés fiscalement en France lors des 5 dernières années, vous pouvez être exonérés de vos impôts jusqu’à 50 % de vos revenus pendant 8 ans. Vous pouvez être exonéré sur la partie de la rémunération correspondante aux jours travaillés à l’étranger. Vous ne serez pas soumis à l’impôt sur la fortune pendant les 5 années de votre contrat si tous vos biens sont situés à l’étranger (article 885A du Code général des Impôts).

Voilà ce que veut sans doute dire dans la bouche de Neymar : « Paris est magique ».

Quant à l’argent nécessaire à l’achat du joueur, il provient du Qatar, pays qui finance une partie de l’intégrisme musulman, notamment les Frères musulmans.

 

2/ Face à la désertification médicale

Le gouvernement a décidé de subventionner les médecins dans certaines zones. Pour cela, les Agences régionales de santé proposent une liste de communes qui seront dotées de ces aides subventionnés. Même si nous préférerions l’application de notre schéma de santé basé sur le premier recours en centres de santé (voir notre livre « Contre les prédateurs de la santé » dans la librairie militante, sur la colonne de droite du site), nous avons été surpris d’apprendre par un communiqué de la Fédération nationale des centres de santé (FNCS) que les villes prioritaires décidées par le gouvernement étaient «  pour l’Ile de France: Versailles, Viroflay, Saint-Germain en Laye, La Celle Saint-Cloud, Enghien, Bièvres, Garches, Saint-Cloud, Meudon, Sèvres, Boulogne… Autant de communes qui sont obligatoirement prioritaires et dont les médecins de premier recours, nombreux en secteur 2, bénéficieront de toutes les aides à l’installation et au maintien ! RIEN en Seine Saint-Denis, département sinistré où la population est très précaire, RIEN dans la moitié Nord des Hauts de Seine. »

Cet exemple est symptomatique de la justification technocratique d’une politique de classe.


Par

Voir tous les articles de