Les gauches néolibérales en recul en Europe

Alors que la crise du capitalisme bat son plein depuis l’été 2007, renforcé par le krach bancaire et financier de septembre 2008, les partis de gauche dominants auraient pu se renforcer comme ce fut le cas après le déclenchement de la crise de 1929-1931. Il n’en est rien et cela permet aux droites néolibérales d’accélérer le rythme des contre-réformes. Ces droites néolibérales remplaçant petit à petit les anciennes équipes néolibérales par des équipes ultra-libérales qui organisent l’attaque dans l’attaque profitant du recul des gauches néolibérales.

(suite…)

Elections à Mantes et Perpignan : le Front de Gauche doit clarifier sa position

Le Front de gauche a plusieurs atouts pour lui : stratégie à front large, clarté vis-à-vis des traités de l’Union Européenne, ligne qui se laïcise et se républicanise (seule possibilité de diminuer le fossé avec les couches populaires ouvriers-employés). Mais il y a loin encore de la coupe aux lèvres tant les embûches sont possibles. (suite…)