Non à l’extension du fichage policier !

Une pétition à signer sur https://www.petitions.fr/non_a_lextension_du_fichage_policier Au moment même où la loi dite de « sécurité globale » et où la « doctrine du maintien de l’ordre » rencontrent une opposition déterminée, alors que se multiplient les violences policières, le gouvernement vient de promulguer en catimini trois décrets étendant le…

République ou Far West ? Veut-on privatiser la sécurité ?

Richard Gerbaudi  est ex-secrétaire général de la FASP et du SGP. Sur la question de la police républicaine, lire aussi nos récents articles :  https://www.gaucherepublicaine.org/service-public/enfin-un-appel-pour-une-police-republicaine-au-cote-du-peuple-travailleur/7412887  et https://www.gaucherepublicaine.org/chronique-devariste/pour-la-police-nationale-il-faut-aussi-partir-du-reel-pour-aller-vers-lideal/7416200  ° °     ° Le projet de loi sur la sécurité globale va être débattu à l’Assemblée nationale. Si nous suivons ses propositions,…

Police et racisme : aux États-Unis comme en France, en finir avec les politiques d’intimidation des mouvements populaires

NDLR - La mort de George Floyd, tout comme celle de Adama Traoré en 2016, montre que le chemin qui conduit à ce que chacun et chacune se considère comme frère (et sœur) en humanité, au-delà des origines sociales, culturelles ou géographiques, est encore long, semé d’embûches et nécessite une…

Comment combattre l’islamisme jihadiste ?

Il est évidemment impossible de ne pas chercher à répondre à cette question. Si beaucoup de citoyens acceptent l’état d’urgence, c’est parce qu’ils y voient une désagréable nécessité qui nous a été imposée par les « fous de Dieu ». Et si la fonction première de l’État est la protection des citoyens,…

Tirer les enseignements politiques des attentats des 7, 8 et 9 janvier 2015

Ces attentats marqueront l’histoire du combat permanent pour la liberté d’expression, pour la liberté de conscience, pour la laïcité. Nous avons d’abord réagi par un texte paru d’abord dans l’Humanité puis dans ReSPUBLICA. L’émotion suscitée par ce carnage a produit le dimanche 11 janvier 2015 une des plus importantes mobilisations du peuple français. Mais cette réprobation populaire et salutaire n’épuise pas, loin s’en faut, la réflexion nécessaire pour engager une analyse concrète de la situation concrète, phase indispensable pour se poser les questions suivantes : « Que faire ? » et « Comment le faire ? ».
D’autant que si nous louons la mobilisation du 11 janvier 2015 car elle est d’abord une mobilisation populaire de première importance, nous ne pouvons pas nier qu’elle a été l’objet d’une vaste instrumentalisation politico-médiatique par ceux qui entretiennent un environnement propice à de tels actes. Oui, nous avons besoin de mener une analyse indépendante des forces sociales et politiques qui sont responsables de cette situation.
Nous souhaitons donc lancer un appel à une réflexion collective sur la base des points suivants qui sont tous soumis à la délibération démocratique de ceux qui voudront bien s’en saisir. (suite…)

« Délinquance : les coupables sont à l’Intérieur », par F. Delapierre

"Délinquance : les coupables sont à l'Intérieur", par François Delapierre, éd. Bruno Leprince, sept. 2013, 264 p., 10 € La présentation polémique de l'ouvrage (le titre, les visages affrontés à égalité en couverture de Nicolas Sarkozy et     Manuel Valls) pourraient faire croire qu'il s'agit d'une déclinaison du "Tous pourris". Heureusement…

La psychiatrie en péril. Il faut supprimer la HAS et la loi HPST

Entretien avec Thierry Najman, psychiatre des hôpitaux, chef de pôle (Hôpital psychiatrique de Moisselles), co-auteur de Malaise dans la famille (érès, 2006). Propos recueillis par Guy Benloulou
Revue LIEN SOCIAL n°1084 – 29 novembre 2012

 

Selon certains collectifs (collectif des 39, la Nuit sécuritaire, etc.) la psychiatrie aujourd’hui semble être en situation « de dépérissement ». Est-ce également votre analyse de la situation ?
Absolument. Deux lois votées durant le précédent quinquennat ont fait basculer la psychiatrie publique dans un autre registre. La loi Hôpital patient santé et territoire (HPST) de décembre 2009 a profondément modifié l’organisation interne des hôpitaux en entérinant le modèle de l’entreprise privée pour l’hôpital. Cette loi sous-entend que la santé est une marchandise comme une autre. Les hôpitaux sont désormais soumis à des contraintes semblables aux entreprises privées, en particulier en matière budgétaire, sans avoir par ailleurs les prérogatives du privé, puisqu’en même temps, les hôpitaux sont soumis à des directives fortes de l’Etat. En réalité, ce système n’a qu’un seul objectif de nature financière.
(suite…)

À propos de l’affaire de Marseille

La récente condamnation ((Par jugement de la chambre correctionnelle du TGI de Marseille, le 12 décembre 2012 ; Castoldi, Sidaine, De Revel. « Psy condamnée : un dossier singulier » ; Figaro.fr ; 18/12/2012.)), pour responsabilité pénale indirecte, d’un psychiatre dont le malade avait commis un meurtre, pose une série de problèmes, et soulève plusieurs…

Étonnante condamnation de la psychiatre Danièle Canarelli

Lire attentivement le jugement de condamnation du docteur Canarelli nous laisse bouche bée : un an de prison avec sursis parce qu'un de ses patients a commis un assassinat 20 jours après s'être échappé. Qu'est-ce qui justifie une telle sévérité ? Nous avons consulté de nombreux psychiatres, dont des chefs…

La psychiatrie publique risque-t-elle d’être condamnée ?

Communiqué commun du 21 décembre 2012 : Intersyndicale de Défense de la Psychiatrie Publique (IDEPP) Syndicat des Psychiatres d’Exercice Public (SPEP) Syndicats des Psychiatres des Hôpitaux (SPH) Union Syndicale de la Psychiatrie (USP) Les Organisations signataires des Psychiatres Publics ont appris avec consternation la condamnation à un an de prison…